•  S3, des sous des clous

    Un bon petit conseil municipal ce mercredi dernier, faits de chiffres et de brouhahi, sorte de léger brouhaha, dont la première partie à été jouée par « touches pas à mon parc », au son de l’accordéon diatonique, du violon et du tambourin. Une petite manif (environ 60 personnes) dans la joie et l’allégresse avec des cartons (je ne les ai pas tous vus) supportant des textes courtois et une petite chanson à l'adresse du  maire. Il y a du progrès dans la démarche !

    S3, des sous des clousS3, des sous des clousS3, des sous des clous

    Cliquer éventuellement pour agrandir

    Salle comble ce soir donc bien qu'une partie des manifestants sont partie en plein conseil, preuve qu'il ne s’intéressent pas vraiment à ce qui s'y passe s'ils ne sont pas concernés.

     La grande affaire était la présentation du budget primitif. Présenté par la financière via un micro défectueux, il a  donné lieu au ballet habituel. Ortiz, Malquier, puis nouveauté, contre attaque de Mmes Belloti et Alaux, cette dernière chargée de la comptabilité du personnel !

     

     

    Le budget primitif en lui-même  Savez vous que vous participez à ce budget. Que vous êtes relativement fortunés ? Oui ?Non ?Peut être ? Sur 54 000 habitants, dont la presque totalité se prive de bons moments en n’assistant pas à ce spectacle en lui même qu’est le conseil municipal, voilà ce que vous coûte, en autre fonctionnements urbains, sa tenue.

    Pas de graphique, je vous laisse imager vous mêmes votre voyage dans R, qui est un univers quasi infini. En euros bien sûr et sachant que 30% environ de ceux qui paient l’impôt sur le revenu paient un peu plus que les autres.

    1167.36 pour les recettes de fonctionnement

    1113.67 pour les dépenses de fonctionnement

    479.64 pour les impôts

    324.18 pour l’équipement

    858.06 pour la dette. Contre 1486 € moyenne nationale pour une ville de même taille.

    Pour le reste, quelques chiffres du budget primitif, validé en juin prochain, pèle mêle  :

     Le résultat de fonctionnement du budget principal est de +8, 5 millions. C’est le report de l’an dernier, sauf erreur de compréhension

     Les dépenses de fonctionnement sont évaluées à 72 043 190, 28 pour 2017 et les recettes de fonctionnement de 69 877 315 ,19 + un report de 2016 de 2 165 87, 09  ce qui équilibrera le tout.

    5 millions sont budgétisés pour la salle multimodale en 2017

    Les emprunts, pour le fonctionnement et l’investissement tournent autour de 25 millions. Environ.

     Dépenses de fonctionnement : charges générales maitrisés, 0,47% d’augmentation (marchés public et énergie)

     6% de baisse sur les autres charges

     3 millions sont réservés aux associations, ces veinardes.  Les taux d’imposition fixés par la ville ne changent pas.

     Les budgets proposés ont pratiquement tous été rejetés par l’opposition qui a voté contre ou s’est abstenue.

    C’est un peu compliqué la compta publique, mais le budget va lentement, un peu juste, - la ville n’est pas richissime - mais raisonnablement. Dans un Etat endetté jusqu’au trognon, comment réellement s’inquiéter de toute ces virtualités monétaires ?

    Des charges du personnel :  Notre prévisionnel était d’une augmentation de 3, 80%, explique Mme Alaux à Mr Ortiz,  et nous en avons réalisé 3, 62. Ce taux montera cette année à 4,06 en 2017 à cause des élections prévues. Toutes nos embauches ont été indiquées en conseil municipal. Sans les augmentations du point d’indice de février, et les élections entrainant de futures heures supplémentaires, nous serions à 3,48 de masse salariale. Je me permets de vous rappeler que vos augmentations de 2009 furent de 14,20%, en 2010 de 17%.  Nous n’avons donc pas de leçon à recevoir de vous ! 

    Multimodale 1 et bassin de rétention : il est proposé de déterminer un montant des crédits à hauteur de 23 millions sur «3 ans, 5 millions d’investissement étant déjà budgétisés. Il reste donc 6 millions environ par an à fournir jusqu’en 2019. Sauf trouvaille archéologique majeure.

     Remarques de l’opposition : on a envoyé un courrier à tous les élus pour signaler le danger sur les finances de la ville en créant la multimodale. (on croyait que c’était touches pas à mon parc qui avait écrit, c’est la même bande alors ?) et on souhaiterait un vote à bulletin secret.

    Pas de secret donc ce soir : La demande faite par Virginie Birocheau (future mairesse de Narbonne ?) de voter le budget primitif à bulletin secret n’a été accepté que par J’M Narbonne et l’indépendant JM Orrit. (NN)

    Si l’on apprécie la démocratique possibilité pour les citoyens d’interpeller leurs élus, leur suggérer des choix d’action au conseil municipal me parait bien arrogant. Après tout si l’opposition peut voter contre à visage découvert, quel besoin est-il de se cacher ? Il faut être responsable de ses choix. Et nous aussi, le Peuple, voulons savoir qui vote quoi, surtout quand il s’agit d’argent. Les Narbonnais comptent Mesdames et messieurs de l’opposition ! Vous l’oubliez un peu trop souvent !

    Sur cette délibération à bulletin non secret, vote contre de l’opposition et de l’indépendant JM Orrit.

    Du coup, touches pas à mon parc quitte la salle, parce qu’en définitive ce qui se passe en ville ne l’intéresse pas vraiment.

    Multimodale 2:  Le maire annonce une concertation qui se fera en plusieurs volets : réunion publique sur le projet, panneaux d’annonce et exposition permanent du projet qui sera retenu.

    L’oppo : il n‘y a plus rien à concerter, le projet est pratiquement finaliser. Ce ne sera donc que de la communication. Il aurait fallu le faire dès 2015, c’est pour cela que nous allons voter contre.

    Le maire : Pourquoi voteriez vous pour ? Nous avons la même conception sur cette salle, mais vous n’avez pas réalisé la vôtre. J’ai en outre déjà répondu à l’association (touches pas) que vous soutenez, que la réunion aura lieu. Que voulez vous présenter à une réunion publique quand les projets ne sont pas encore actés techniquement par les élus ?

     Multimodale 3 : de sa nécessité, de sa capacité, des spécialistes parisiens

     Bascou : Quand on est responsable politique, on écoute les spécialistes, et en 2014 l’asso de volley avait dit qu’il fallait une salle multimodale, et les 3 listes avaient proposé une salle. Une salle des sports doit répondre à des besoins. Nous avons fait le tour de Narbonne et tous les spécialistes, les parisiens, nous ont dit que 5000 places c’était trop.

    Beaucoup pensent que faire une salle de 23 millions c’est une aberration, honnêtement ce n’est pas raisonnable de prévoir 5000 places. Demandez à des spécialistes… Revoyez votre projet et les narbonnais s’en porteront mieux car il y a besoin d’autres types d’investissement (Par exemple, un pôle santé à perpète les oies dans 10 ans )

    On apprécie les conseils d’un homme qui sur la salle culturelle (Baudis) de Narbonne Plage a refusé d’accorder la subvention prévue pour cet ouvrage au prétexte que c’était la nouvelle municipalité qui l’avait réalisée, ou terminée. Qui n’a même pas pu créer un skate parc pour les jeunes. Qui décide brusquement de réaliser une vague extension du palais de congrès existant pour une somme de 3,4 millions d’euros et des travaux prévus sur 6 ans. Et qui n’a jamais fait venir grand monde à Narbonne, hormis peut être durant le festival Trenet, festival créée de façon unipersonnelle par une élue municipale. Quand on est un responsable politique, on se contente d’être efficace avec des "on nous a dit que"…et avec des buzz « et si narbonne devenait la capitale de la nouvelle région ? » 

     Multimodale 4 de son implantation

    Vous me parlez d’implantation ajoute le maire, je vous rappelle que je suis ouvert à toute proposition d’emplacement nouveau pour cette salle. Salle qui ne générera pas plus de bétonnage. J'ai même fait une proposition à Jacques Bascou.(sans réponse)   Personne ne demande de parking pour le Muréna, ce sera celui du théâtre qui servira. Pour la salle ce sera pareil. Il n’y a pas besoin de parking !

    Pour info, l’aire de jeux ne serait pas concernée par l’implantation. On verra…

     La langue hors de la poche !  Jacques, la culture pour tous (ton programme 2008) créer le musée du Clos de la Lombarde (ou est il ?), pas fait ! Valoriser le musée lapidaire (cédé à la région en vue du Muréna) pas fait ! Créer une salle omnisport, pas fait, promouvoir les cultures méditerranéennes dont l’occitan, pas fait ! Alors, qu’as-tu fais Jacques? Tes conseils je les retiens, je les écoute mais à mon avis tu n’as pas de bons conseillers.

    Qu'en est il de ce  programme ? Sans compter qu'il nous fut promis une navette fluviale pour aller du centre à st jean st pierre. Nous voulons voguer sur la Robine !

    Ici, l'esquisse du sublime parking aérien imaginé par le candidat bascou en face de l'hopital (plan st paul

    S3 : Voguer dans R, monde des réels

    Sublime ! et sûrement pas cher le dessin animé ! cliquer pour accéder aux promesses de  Jacques Bascou

    Comme JB, nous ne répondrons pas à la question. Voici, une fois de plus, le programme et la profession de foi du maire de Narbonne de 2008 à 2014. L’occasion festive de faire un parcours mystère et de rechercher les réalisations effectuées. Attention, les Barques ne comptent pas. C’était prévu depuis longtemps.

    Il serait bon de faire un référendum internet auprès des 16-25 ans sur cette salle…

      

    S3 : Voguer dans R, monde des réels

        

    S3, Voguer dans R, monde des réelsLe prophète interrogatif : les arguments sont sensiblement ceux tenus lors du débat d’orientation budgétaire, le principal étant qu’il ne faut pas faire cette salle et qu'il y a plein d'autres salles concurrentes dans la région. Comme l'Hospitalet, le DB dit Ortiz, et le café de la poste ajoute le maire en rigolant ! 

    1. Vous portez très bien ce projet mais avec quelle conséquence ? Vous baissez l’endettement pour financer votre salle, mais vous portez l’emprunt à 7 millions pour 2017, 6 pour l’an prochain. On verra si vous saurez continuer à faire baisser la dette

    2. Investissement : 17 million + 8 Ou 9 millions soit 31 millions à mon avis c’est au-delà que ce que peut porter la ville 5 cette année, 15 l’année prochaine et 5 après.

    3. Vos cessions foncières sont faites à outrance, les annuités de la dette et les taux vont très certainement remonter Les frais d’étude et d’architectes passent de 187 000 à 400 000 euros ; On verra ce que deviendra la dette quand les taux d’intérêts vont continuer à monter, car les taux vont très certainement remonter, les ressources humaines vont passer de 18 à 2 millions, je suis curieux de savoir ce qui va se passer. D’ailleurs, vous aviez promis de supprimer la TPE (taxe sur la pub des entreprises)  : toujours en cours et non supprimée comme prévu. Elle vous rapportera 600 000 € cette année.

    C’est vrai. Une promesse non tenue face à tout un programme non réalisé, il vaudrait mieux n’en tenir aucune comme l’ancienne équipe municipale !

     

     S3 : Voguer dans R, monde des réelsS3 : Voguer dans R, monde des réels

     

     

     

     

     

                                                              En cours de ou pure manne financière ?

     

          

         Fait !

     Bertrand Malquier : On est toujours dans une nébuleuse d’information. Nous faisons une présentation claire et pédagogique des finances publiques. Ayez au moins l’élégance de l’écouter. Vous faites de la désinformation permanente et preuve de mauvaise foi. Nous avons voté l’an dernier – 1,7 millions de caf (capacité d’auto financement) donc une caf négative, et nous sommes aujourd’hui à + 1 million. La pire caf nette de 751 000 est la votre en 2013. Nous faisons des efforts depuis 2014, reconnaissez le ! Contestez notre budget sur des éléments factuels et non sur la mauvaise foi.

    Jamais ! répond l’opposition ! Vous avez la parole facile, on verra, on verra ce qui va se passer. !

    Peut être que Jésus va revenir entre temps !

     Physique quantique et sainteté ne font pas bon ménage. C’est la troisième fois que Ste Cluque S3 : Voguer dans R, monde des réelsinforme le maire que les documents joints , liés au conseil municipal n’apparaissent pas sur sa tablette et qu’il le fera constater la prochaine fois par voie d’huissier. Je suis étonné de les voir apparaître là comme par miracle ! Ah, cet inaltérable Yang ! C’est pourtant la même application utilisée au grand XY et au département. Mais qui a envoûté la tablette de la Ste opposition ? 

     

    Les petites phrases de la sainte et ténébreuse opposition : à Mme Bellotti, tout ceci est très positif. Je pense qu’il a du être difficile pour vous de lire ce document – le budget- (vous êtes une idiote, en gros) qui a du être écrit par quelqu’un qui a beaucoup de talent pour cacher la vérité.

    A Malquier, c’est comme dans Harry Potter, on dirait que je vous fais peur: on sait que tous vos discours sont préparés à l’avance (tiens un nouvel argument !)
     

    Les horodateurs de la ville seront changés cette année.

     Islamisation et urbanisme : rencontre improbable il y a encore quelques années, thème nouveau et prometteur pour les fabricants d’obstacles. L’islamisation galopante, ce nouvel apport culturel qui nous a déjà offert la journée de la jupe, le burkini, les guérillas urbaines et des phobies diverses et variées, amène maintenant des votes de demandes de subventions pour sécuriser l’espace public avec des blocs de ciments et autres obstacles, pour éviter les voitures ou camions conduits par des « déséquilibrés », lors de manifestations culturelles ou festives dans la ville. Des travaux visant à sécurisant les cours Jean Jaurès, République et Mirabeau, par l’installation de plots automatiques (vulgairement appelées bites) et de caméras couteront 330 000 € environ. Une demande de subvention de 99 300 € sera donc adressée à l’Etat. Pour une sécurisation bittée.

     

    S3, Voguer dans R, monde des réels

    Voiture barrage : pas trop cher

    On ne peut plus se féliciter qu’Areva traite les déchets nucléaires à Malvezy puisqu’il apparait que ce traitement sera polluant à très très polluant. Retrait de la délibération votée précédemment (septembre 2016  ) à propos du traitement des déchets par Areva. Elle sera revotée ultérieurement après écoute des arguments d’Areva. On apprend que Bascou a prévu une réunion des maires du Grand XY avec Maryse Arditi (ECCLA) et Areva. Débat en vue, Process de purification à revoir. Peut être. A mon avis nous n’aurons plus qu’à déménager.

    C’était l’anniversaire d’Evelyne Rapinat, chargée, entre autre choses, des animations de la ville. Bon anniversaire Madame !

     Conclusion : Ceux qui peuvent font ; ceux qui ne peuvent pas contestent les décisions de ceux qui peuvent.(Stephen King)

      Et pour finir, rien à voir, une petite réflexion géométrique : admirons le savant motif du carrelage de la salle des Synodes. C’est reposant non ?

      

    S3, des sous des clous

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    saison 3 Next CM budget

     

    Ce dernier conseil municipal, le 2 mars 2017, 21ème siècle, qui a vu voter le retrait de certaines délibérations prises le 19 janvier, a une fois de plus cristallisé la médiocrité et la mauvaise foi qui font la réalité de la ville.

    L'anti moulysme est devenu un courant de pensée à part entière dans notre ville, exacerbé par le projet de construction d'une salle destinée aux loisirs culturels et sportifs, alimenté par divers convaincus.

    L'opposition narbonnaise a enfin trouvé une raison d'exister et elle le fait savoir : renoncez, arrêtez vous, malheur à vous si vous continuez, endettement et apocalypse en vue !

    Mais la multimodale qui fait mal est inspiratrice : la preuve, notre hollande local a décidé de s’occuper du parc des expositions parce qu'une étude de 2011 a démontré que..., parce que c'est le moyen de prouver que la multimodale est une idée stupide, et qu'il faut faire la preuve que seule l‘opposition est dans la vérité, et que c‘est un bon moyen de court circuiter le projet municipal.

    Bascou, qui recommence à faire du gras, s'agite subitement pour injecter 4 millions d'euros dans le parc des expositions et des congrès, lieu qu’il envisageait vaguement de détruire il y a quelques années, (enfin pas lui, mais des cabinets d’étude). Peu intéressé par une salle municipale qui ne peut avoir, vu les compétences de la ville, aucune vocation économique, il se charge donc de réaliser une extension au parc des expositions, de le moderniser et de battre le rappel pour faire venir congressistes, exposants et autres évènements destinés à faire rayonner la ville... comme il l’a fait 5 ans durant au pays de l’idéal. Mais qui lui a mis cette idée en tête ? Qui manipule mon Bascou ? Serait ce Didier Mouly ?

     Le maire en effet, avait proposé à Bascou (courant janvier je crois) de détruire le palais de congrès pour y construire la multimodale sur l’emplacement ainsi libéré. (recherche de solution) Ce à quoi il s’était dépêché de répondre : Diversion ! c’est pour qu’en cas de refus il abandonne le projet et en accuse l’opposition ! (Recherche d’obstruction)

      

    Formation du maire sur le tas : S.Flautre : nous sommes heureux de voir que le rapport sur le développement durable de plus en plus de pages d'année en année. C'est une bonne chose. On ne peut que s’en féliciter. 

    Il eut mieux valu que ce rapport s’amenuise au fil du temps, non ? . Mais bon, le métier sur l’ouvrage...

     Toutes les questions posées par l'opposition sur la 2ème délibération relative au développement durable ont fait l'objet de la même réponse : nous vous adresserons une réponse écrite.

      

    Débat d’orientation budgétaire. Décevant. Aucun chiffre, aucun diaporama projeté au grand dam du public. Nous n’avons que les chiffres parus dans la presse et soutenus par j’M Narbonne qui nous dit que : La santé financière de la ville serait en péril, qu’il y aurait un pseudo plan de financement, aberrant, (concernant la multimodale), que les mâchoires leur en tombent, (ce qui ne les empêchent nullement de blablater), que le sous préfet aurait carrément toqué le dob... Bref, l’orientation budgétaire serait très mal orientée... Mais où sont les chiffres de la Ville ? Sont-ce les mêmes ? Devons nous nous inquiéter ?

      

    Après l’indignation, la dépression : M. Ortiz mains tremblantes gémit : Je n’ai plus le temps, plus l’envie de tourner en rond, on me traite de tous les noms quand je parle... Je m’inquiète fortement. La ville sera endettée pour plusieurs années. Nous avons laissé 57,6 millions d’euros d’endettement. L’an dernier il était à 54, ce désendettement est donc sciemment voulu pour cette multimodale. En fin d’année, nous atteindrons 59 millions d’endettement, ce qui ne s’est jamais produit sur la commune.  

    Expliquez moi comment, avec une capacité de financement négative , expliquez nous comment vous allez faire ça : investir 25 millions plus les frais afférents avec un budget déficitaire ? Vous êtes garant d’une gestion de bon père de famille. [...] Vous allez faire exploser la dette. Si une problématique majeure sur la gestion de la commune se révèle , vous serez tenus responsable tous autant que vous êtes et oui, oui, je vous montre du doigt, on verra bien ce qui se passera, clame t-il en brandissant un bras et un index rageurs, mais aussi « augustement » dramatique en direction de Bertrand Malquier ! Du pur Corneille. C’est beau.

      

    saison 3 Next CM budget

      

    Réponse (partielle) de Bertrand Malquier, qui après avoir comparé la gestion départementale et celle de l’agglo, où il se passerait la même chose qu'à la ville, dit : Vous vous nourrissez de polémique et de désinformation. C’est un art que vous maîtrisez. Vous prenez un ton grave, solennel, vous affirmez que nous courrons à la catastrophe.

     Notre marque de fabrique, c’est la saine gestion des deniers publiques, ce que nous avons démontré les années précédentes. Vous nous reprochez de brader les bijoux de famille. Nous optimisons la ressource, nous investissons pour l’avenir des narbonnais en fournissant de l’équipement. La Caf (capacité d’auto financement et non caisse des allocations familiales, ne confondez pas ) (-1,4 million d‘€) est l’héritage des 6 ans de votre gestion. Nous traquons ce qui coûte cher en fonctionnement pour l’investir. Nous utilisons aussi les dotations aux amortissements, c’est une recommandation de la Cour des Comptes, dotation de 206 millions d’euros** que vous avez laissés dormir 6 ans durant.

     L’opposition vote contre le retrait de la délibération relative au débat d’orientation budgétaire, voté à huis clos le 19 janvier.

    Ne disposant pas des documents adéquats, je n’ai aucun chiffre à communiquer mais ces échanges de part et d’autre me paraissent bien fumeux. Que l’on nous apporte la caisse, que nous vérifiions les comptes et jugions de la façon dont tous ces élus jonglent avec les chiffres ! On ne peut le nier, le financement de cette multimodale questionne méchamment... A suivre.

     Après le yang, le mantra :

    •  S. Flautre, écologiste : La salle multimodale est incompatible avec le développement durable. Monsieur Mouly, renoncez à ce lieu, renoncez tout court à ce projet. saison 3 Next CM budget
    • N. Ste Cluque, j’MNarbonniste : je vous demande d’abandonner ce projet, ainsi vous ferez preuve de clairvoyance et courage, à moins que vous ne préfériez nous prouver votre incompétence et votre malhonnêteté, défauts que vous tenez à mon encontre.

    • J.Bascou, onsaitpasquiste : ce projet est une erreur, c’est suicidaire : renoncez !

     Et bien entendu, pour la quatrième fois, l’opposition demande quand se tiendra une réunion publique sur ce projet de salle. Faut il répondre 4 fois de suite ?

      

    La bande à Birocheau , dont il faut l’avouer, on attendait mieux à ses débuts*, mais il ne s’agit que de cela finalement, est aussi présente ce soir. Une bande dont la marque de fabrique sera violence et vulgarité. Au moment où le maire s’adresse aux élus en disant : j’ai commis l’erreur de suspendre le débat , l’un des touchepasamonparciste se lève, s’approche du carré des élus pour jeter un papier au sol sur lequel on distingue le mot stupide, vocifèrant : retirez cette salle, c'est stupide, ! et sort. Espérant sans doute une autre erreur de la part du Maire. Tout ce qu'il faut pour justifier une expulsion générale. Fort de son impolitesse, de son bon droit, de son expérience peut être de « nuit debout » où on s'est permis toute sorte d'exactions, (contre les projets de lois d’un type pour qui ils sont presque tous prêts à voter, on parie) il est sûr de se bien comporter. D’avoir raison.

    saison 3 Next CM budget

    Un flou bienvenu

     Le maire a donc présenté ses excuses aux élus nouveau Narbonne et reconnaît l’erreur commise à propos du huis clos qui génère un conseil municipal supplémentaire. On apprécie.

     On apprend incidemment que Sportfolio n’aura pas lieu. C’est encore la faute du Maire. Qu’il fasse ou qu’il ne fasse pas, ce n’est pas bon. Il parait que c’est une catastrophe pour Narbonne et pour l’Aude, d’après un certain Patrick François. Et ces perpétuelles annonces de travaux de la rocade Est, ce sont des réussites ?

      

    Petites confidences entre amis : Jacques, tu avais imaginé un projet de salle à st germain pour une salle et son parking et que tu voulais bétonner. Pourquoi ne transformes tu pas cet endroit en espace vert ?

     Ta colistière s’interroge sur le nombre de place de parkings nécessaires à la Multimodale. L’a t’elle fait quand elle siégeait avec toi lors de l’obtention du Muréna ? .(concédé par Frêche) Y a t’il un parking de prévu pour ce musée ? Où se garent les 5000 spectateurs assistant au rugby ? Pourquoi ne pas demander à Marc Ortiz, membre du jury pour la multimodale,qui a été à l’écoute des 5 projets présentés, combien d’arbres vont être supprimés ou planté, et combien de places de parking il y aura ? Ne pourraient ils se rencontrer, en dehors d’une conférence de presse, pour en parler ?

     6 ans durant en tant que maire et président de l’agglo tu n’as rien fait pour être un élément essentiel du développement économique. Tu t’es désintéressé du parc des expositions (malgré les remarques des exposants et des études quant à sa vétusté), peut être que ces fonctions ne sont pas assez nobles pour le député que tu as été.

     Quand je t’ai proposé d’utiliser l’emplacement du parc des expos pour la salle multimodale, tu as sorti des derrières des fagots une étude faite par une agence de Toulouse intitulée « que faire de ce parc » et tu as découvert que c’était un palais des congrès. Tu découvres maintenant que tu pourrais y injecter moins de 4 millions. Au bout de 9 ans, toi qui te targues de la gestion de la Narbonnaise et de Narbonne, il était temps !

     saison 3 Next CM budget

     Brouhaha ! Cris ! Chahut !   

    Vais-je relayer la réponse ou les remarques de J. Bascou qui est hélas, pourvu d’un esprit confus, désordonné. ? Allez, c’est trop bon, mais je vous les livrerai telles que prononcées, sans traduction. A l’élégante intervention de Rabye Montor, qui évoque rapidement l’importance du projet « parc des expos » et la lassitude des Narbonnais quant aux micmacs locaux, J.B explique que le parc des expositions n’a pas fait l’objet d’action depuis cette étude de 2011 parce que :  

    1. Alenis gère le parc des expositions et qu’il faut renouveler la délégation dont elle dépositaire. (Quand ? Dans 9 ans ? ) C’est pour ça qu’on a refait une étude l’an dernier. Cette étude a conclu qu’il y avait une évolution en matière de salons et foires, il n’y avait plus d’efforts communs qui nécessitaient d’ailleurs beaucoup de parkings. Vous voyez d’ailleurs qu’il y a des exposants qui viennent de l’extérieur donc il fallait revoir ça.

    2. La nouvelle région Occitanie aurait pu permettre à Narbonne d’en être la capitale car j’étais le premier à vouloir une grande région et situer narbonne au Centre de cette nouvelle région. Il y avait des perspectives permettant d’envisager une transformation du parc des expos.

    3. Et après, y avait aussi la compétence tourisme qui permettait aux agglomérations d’avoir la compétence tourisme. Même si ya eu un amendement qui a permis aux communes du littoral de garder leur office de tourisme et c’est la raison pour laquelle il faut avoir une vision commune et je suis d’accord avec vous sur le développement des congrès séminaires et développement touristique cette étude donc qui a été faite avec un cabinet d’étude a été faite avec des professionnels et ils ont conclu qu’aujourd’hui il y a une autre façon de voir les séminaires de tourisme, car il fallait avoir une salle, certes, mais pas des salles de 5000 personnes, c’est trop grand, mais des salles à côté et de la restauration. Donc on va faire un cahier des charges pour la délégation de service public.

     

    saison 3 Next CM budget

    Rabye Montor au micro

    La salle multimodale : coup de pied au cul ou obsession? Suit la lecture de la lettre de réponse à la demande (lettre ouverte, qui a déplu à Bascou) de Didier Mouly à propos du parc des expos, ou on apprend que JB se réjouit du soudain aménagement de ce lieu en soulignant que « vous conviendrez qu’il serait inconcevable de disposer de deux structures à vocation économique. La commune ne peut gérer un module à vocation économique », compétence exclusive de l’Agglo.  A contrario le Grand XY n’a pas compétence à gérer une salle à vocation culturelle, d’autant qu’il n’a été ni informée ni associée, à une convention de ce projet de salle multimodale. [...] je me réjouis que vous ayez accepté de siéger au sein de l’Epic touristique du Grand XY...

     Ceaucescu a parlé et pense avoir trouvé la parade pour empêcher le projet de la municipalité qui, n‘étant pas de gauche, a génétiquement tort . « Votre salle ne sera pas adaptée à des séminaires, abandonnez!» . Les Narbonnais jugeront sur pièce. S’il peut faire venir 1000 personnes, et même des congrès de socialistes, tant mieux. Nous ne mangerons pas notre chapeau mais demandons à voir. Avant 2030 de préférence !

     Saint Bascou gag: Chaque fois que tu prends une décision,Didier, tu mets en péril les narbonnais.

     Anti-panégyrique : Jacques, tu te fous de tout, tu te moques de tout !

     A ces mots, s’amorce un départ de groupe, Jacques se lève prend sa veste, les autres suivent, mais il se met à répondre, alors qu’on ne lui a pas posé de question, il se rassoit, les autres aussi. Faux départ ! Un moment très rigolo.  

    saison 3 Next CM budget

     Partiront, partiront pas ?

     Une assistance assez nombreuse ce soir, dont la partie qui soutient j'M Narbonne ne se prive jamais de grogner, de parler, de faire des remarques en plein conseil municipal, et même d‘applaudir les interventions de Mme Yang. Un bon conseil municipal, mais fournissant peu d’informations, 1h30 très dense, dont on se demande pourquoi la ville ne rendrait pas l’accès payant, pour remplir les caisses. Les gens accourraient en masse. Un conseil méchamment violent, dont on sort exténués, pour tomber sur 2 hurluberlus brandissant une banderole : « maire têtu, maire stupide » . Très constructif ! Et que sera-ce demain ? « Nique ton maire » peut être ?

     « Touche pas à mon parc » donne définitivement dans le médiocre ! Je leur retire mon soutien sur le champ !

     Méchanceté, vulgarité, irrespect ont une côte folle ! Tout ce qui fait la France du moment. C’est tendance !

     Prochain conseil : le 15 mars. ça n'arrête pas !

     Pour finir, pour tenir le coup, pour arrêter un peu les trombinoscopes, convoquons plutôt Satie, homme léger et brillant s’il en fût :

     

     

    *On croyait à une opposition citoyenne, autonome et éventuellement force de proposition. On dirait un groupe de délinquants. Quel dommage !

    Source images : tract de campagne j aime narbonne municipales 2014

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

    Ma ville, de rumeurs en rumeursDragueur : Bascou courtise l'opposition et tente de l'appâter avec une proposition de vice présidence. Qui va se faire éjecter du staff du conseil communautaire : Péréa en marche ? Suspens. Un conseil communautaire qui se tiendra d'ailleurs à la CCI dès cette semaine (jeudi 23) et non en fin d'année comme j'avais cru l'entendre. Ils seront entre eux, tranquilles, car j'ignore quel public sera présent. C'est loin la CCI. Plus de bus mobilité en grand passé 19h.

    Loin du peuple glandouillera allègrement le socialisme ! Qu'ils y restent ! La rubrique agglo disparaît donc de Narbona Pulcherrima, pour le plus grand bonheur de certains. De toute façon, vous savez déjà que la plupart de ces élus là sont des branquignols. Et encore plus quand on apprend qu'ils se réunissent le dimanche pour signer des projets régionaux décidés à Bruxelles.

      

    Guerre de zizis, virtualité déchaînée : 9 ans de pouvoir plus tard, et après avoir fait de Narbonne la capitale de l'Occitanie, développé le territoire et nous avoir rappelé que nous vivons ici, le président du Grand Machin envisagerait de rénover le parc des expos pour en faire un palais des cons grès. La Multimodale est LE grand combat à mener et pousse à l'action... virtuelle. Quelle énergie ! Aperçu récemment en ville, on a pu constater qu'il reprend du poil de la bête : oui, il reprend tranquillement du ventre. On va voir ce qu'on va voir !

     Ma ville, de rumeurs en rumeurs

      montage auteur inconnu

       

    Ya pas de justice : L'Agglo réclamerait à la ville un loyer pour la surface occupée par les serres de la ville. Pourtant, quelques années auparavant, le président du grand Narbonne adressait au maire de Narbonne un courrier lui accordant la gratuité du site. Mais ça, c'était avant, quand c'était le même gars qui occupait les deux postes.

     

     

    Ma ville, de rumeurs en rumeurs

    Méa Culpa : le 1er mars aura lieu à guichets ouverts le conseil municipal qui s'était tenu à huis clos 2O minutes durant, le 19 janvier. J'M Narbonne a bien fait son travail en faisant remonter la non conformité de cette mesure au préfet Sabathé, homme exemplaire et soucieux des lois s'il en est. (Le Canard Enchaîné lui a récemment rendu hommage, c'est dire!) Le maire Didier Mouly quant à lui, apprend sur le tas et corrige ses erreurs. J'en connais qui doivent bicher comme des poux...

     Opposition déconstructive : J'M Narbonne / PS : rififi général, réunions inexistantes depuis les voeux de janvier 2016, les gens de gauche sont très occupés à se bouffer entre eux en ces périodes d'élections. Il n'y a que des épines dans cette rose.Même les adhérents en ont marre de leur parti

     Retour vers le réel : Vous le savez déjà mais je le rappelle : la Blendart galerie a définitivement fermée ses portes et Thérèse a quitté la ville. Vous pouvez verser une petite larme. On la remercie pour les efforts et les moments qu'elle nous a permis de vivre; Vernissages, éducation populaire autour de l'art, marché de Noël, soirée soupe, etc... Bonne continuation Thérèse !

    Ma ville, de rumeurs en rumeurs

     

    Sinon Février s'étire en longueur, les élèves sont de retour, il y a un carnaval en cours, il parait que la Robine sera nettoyée, et il y a une extraordinaire exposition sur le dessin de presse à la Médiathèque. A voir vite et absolument.

     

    Et pour le dépaysement, une brasserie au parc des Sports. C'est la Brasserie du Parc. Bondée ce lundi. Service agréable, serveurs souriants et accueillants, nourriture copieuse et énergétique, dépaysement et même possibilité d' "Emporté*" C'est un vrai succès depuis un an ou deux, Une offre qui colle parfaitement à la demande. On a bien déjeune (émincé de magret sauce vigneronne, crème brûlée) et en repartant on s'est senti totalement sportif ! Cela fait un bien fou, le sport !

      

    Ma ville, de rumeurs en rumeursMa ville, de rumeurs en rumeursMa ville, de rumeurs en rumeurs

     

     Bonne semaine à tous !

    * Ce qu'on appelle laidement et vulgairement doggy bag, en portant un tee shirt "California University " !

     

     Merci à K. pour ses photos.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique