•  

    Narbo via

    Magnifique ! Fabuleux ! Super réussite, etc...  Enfin, Narbonne a un vrai musée ! En de multiples scénographies et reconstitutions vidéos, on passe du 4ème au 21ème siècle  avec un plaisir orgueilleux quand même ! Après tout c'est notre musée. Le Lapidaire et même le musée archéologique ne nous avait pas préparé à ces somptueuses mises en scène, à cette richesse patrimoniale, à cet accès à l'érudition. 

    En déambulant dans les grandes salles claires, lumineuses, on retrouve de vieux amis,  briqués, blanchis, si proprets qu'on hésite d'abord à les reconnaître : des taureaux, des personnes, des drôles de têtes grignotées par le temps, dont on connaît enfin les noms !

    On peut remercier feu Georges Frêche pour cette merveille. Si si ! 

    Narbo via

    Narbo via

    Narbo via

    Narbo via

    Narbo via

    Narbo via

     

    50 Avenue de Gruissan - 2 Avenue André Mècle (vous trouverez) 

    Gratuit tout le mois de juin de 10 à 19 h du mardi au dimanche

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Pierre et mer

     Dans la Clape, ce massif calcaire, âpre et chaleureux, hostile brut, la lumière baigne le sous bois 

    Pierre et mer

    Pierre et mer

     

    Harmonie vs Disharmonie, nature vs humanité

    Pierre et mer

     Voici les premiers iris sauvages, les minuscules jonquilles, les orchidées

     Pierre et mer

     Pierre et mer 

    Pierre et mer

    Pierre et mer

    la magnifique férule ordinaire dont parait il, on utilisait dans l'antiquité les tiges creuses pour transporter le feu 

     Pierre et mer

     

    Pinèdes et vignes, nature et humanité...Pierre et mer

    Briquée comme un sou neuf, la chapelle Notre Dame des Auzils, Sainte de la Mer

    Pierre et mer

     Et la mer elle-même !

    Pierre et mer

    Pierre et mer

    Pierre et mer

     

      

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Peyriac de Mer

    Il n’y a guère à ajouter à ce qui fut, a été, est dit de Peyriac de mer. Un joli petit village de l’Aude, illuminé à la fois par l'Etang de Bages-Sigean et par le Doul, un petit lac salé où l'on peut flotter presque aussi bien que dans la mer morte à cause de son fort taux de salinité, et auquel on accède par la route des Etangs (D 105) en traversant un merveilleux défilé de salins, extrémités de l'Etang de Bages-Sigean. 

    Peyriac de mer est un lieu pour l’esprit. Un lieu de contemplation, d'étude car la faune y est exceptionnelle. Dans la brume du matin, ou du couchant, on se nourrit de cette lumière, qui tantôt gomme  les reliefs  tantôt les révèle dans tout leur éclat en en faisant des paysages changeants, mystérieux, pleins de grâce, presque lointains, quasi exotiques... sur lesquels plane quelque chose d'éternel. 

    Et quelle douceur, quelle transparence dans ce silence qui s'étend sur l'eau, entre de minuscules terres émergées : Planasse, Soulier,  Aute, Ste Lucie...,  îles inattendues.

    Le genre de lieu où beaucoup veulent vivre. Dans une résidence d’exception, évidemment !!

    Peyriac de Mer

    Peyriac de Mer

    Peyriac de Mer

    Peyriac de Mer

    Peyriac de Mer 

    Peyriac de Mer 

    Peyriac de Mer

    Et pour ceux qui ne connaissent pas, voici une vue de Pro de l'étang de Bages ou l'on découvre Peyriac dans son ensemble ainsi que Bages, village voisin. Pas mal hein ? Peyriac est à 1'54

     

    Peyriac de Mer

    Google Bookmarks

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique