•  

     

     Alphonse fonce ! 

     

     

    Alphonse Martinez est un entrepreneur qui regarde sa ville avec un œil grand ouvert. Il est Narbonne. Il a élaboré un programme pour les prochaines municipales que nous découvrirons sur Internet et qu'il propose à qui saura l'appliquer.  Qui osera ?

    Première surprise, la reprise d'une vieille idée, sournoise et ridicule  : agrandir le parking de plan st Paul en hauteur et faire venir plus de voitures au centre.

    N'était ce pas déjà l'idée de Bascou, il y a 10 ans tout rond, et retoquée aussi sec . Non, c'est différent car c'est un "concept" : mettre un étage pour que forains et clients fassent le marché sous un plafond de béton, dans le noir, comme les rats ! ça favorisera la délinquance et ce sera charmant.

     

     

    Rocambolesque Alphonse !

    Le plan st paul appréciera :

    Rocambolesque Alphonse !

     

    Du coup, l'hôpital n'a plus sa place en ville. Et pourquoi ? Pour des problèmes de parking ? De gestion ?  Car désormais une trop lourde charge pour l'état ? ça tombe bien, les socialistes nous construisent une clinique privée à 10 km de Narbonne.

     

    Rocambolesque Alphonse !

     

    Qu'en sera t-il quand elle, ou le groupe dont elle dépendra fera faillite, comme déjà beaucoup d'autres ?  Faudra t-il prendre son vélo, ou ses pieds et foncer à Montredon ?

     

    Et à  l'heure où l'on re découvre que les arbres donnent de la fraicheur et de l'ombre l'été, voilà un autre projet de rocade, pour un peu plus de C02 parce que les avenues Mouly et  Mayolle sont trop encombrées pour rejoindre confortablement depuis Bonne Source, la route de Perpignan. Pourquoi pas une route par dessus ces rues, une sorte d' étage routier, comme en Amérique ?

    Pour le reste il y a un programme  à consulter, il n'y a pas que de mauvaises idées. Et pour l'instant, il n'y a pas eu de réaction "politique" à ce communiqué de presse.

    C'est l'été, on se repose.

     

    Rocambolesque Alphonse !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En attendant, c'est la semaine bavaroise. On peut se demander si la délégation narbonnaise qui se rend à son tour à Weilheim a de si charmants délégués, et s'ils y vont avec un orchestre occitan portant des tenues folkloriques ??

    la ville de Narbonne est jumelée avec Aoste et Grosseto (Italie), Weilheim  et Salford (Royaume uni) pourtant c'est drôle, on ne les voit jamais, les italiens et les anglais !

     

     

     

    * oui, le titre est nul !

     

    Source images plan St Paul : clic sur l'image

     

    Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La rentrée sera...APO

     

    Les dates des prochaines municipales sont fixées pour les 15 et 22 mars 2020. Les prétendants n’ont plus qu’à rassembler, recruter collègue et colistiers motivés et ambitieux pour leur ville !  45, plus la parité qui oblige, pour notre ville qui compte 54 ou 55, voire 56000 habitants.

    L’Apo est tendance, c’est le must des années en cours : créer une structure qui soit apolitique pour «éviter parasites et pros de la politique». Le but du jeu est d’avancer masqué, pour les pros de la politique justement, et pour les autres, sincères ou opportunistes, de fédérer autour d’un projet capital : prendre la mairie.

    Et l’été est propice aux nouvelles pousses puisque voilà Génération S, vidéo à l’appui qui veut surgir dans la campagne et venir jusque dans vos bras pour rassembler la vraie gauche ! aïe aïe aïe ! C’est aussi une liste citoyenne, qui ne se présentera pas en tant que génération S, parti de Hamon, mais différente, surement associative mi civile mi politique mais : A-po-li-tique !

    Elle pourra donc faire une tentative auprès de cette asso pluripolitique qui découvre que Narbonne est prête pour le bal des débutantes au printemps du 21ème siècle. Elle participe de ce mouvement de maillage territorial En Marche qui a décrété que les partis politiques étaient soit pour lui soit contre lui. Ça s’appelle Narbonne XXI (croix croix bâton) et c’est un souk flou. David Granel et Alain Péréa l’ont présenté ensemble comme un collectif qui rassemble des gens. La preuve, Guy Delaplace créateur de Narbonne demain (asso recruteuse, ) figurait sur la photo. Et Sabine Flautre l’écologiste aussi. C’est avec les vieux pots qu’on fait de bonnes soupes parait il. C’est donc un groupement A-po-li-tique politique qui démarre très très fort avec une série de soustractions romaines !

     

    La rentrée sera...APO

     

    On passera sur les autres listes qui ont le même profil : rassembleuses de citoyens partageant les mêmes valeurs pas politiques du tout pour la ville et déjà présentées ici. Certaines disparaitront d’elles mêmes ou, tournant toujours en rond apolitique,  rejoindront le groupe le plus soutenu car c’est un banal jeu de chaises musicales qui se met en place sur la ville, un échangisme politique des plus convenus.

     

    La rentrée sera...APO

    En définitive, tous ces candidats nous recréent Nouveau Narbonne, association apolitique (ie ne dépendant d’aucun parti national ou international) qui a fait ses preuves depuis près de 50 ans, et au sein de laquelle des gens de toute obédience politique adhèrent, sympathisent ou viennent en curieux. A-po-li-tique ! On verrait bien Ste Cluque, Flautre, Péréa etc.. faire partie de la nouvelle municipalité NN puisque c'est Apo tout idem.

    Une dernière liste peut être : XXII Narbonne v’la les candidats ! Tous pour le XX et plutôt II fois qu’une. Un bon slogan. Apolitique bien sûr !!

    En attendant, on termine sur un joli logo de campagne et on profite de l’été.

     

    La rentrée sera...APO 

    Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    En grande pompe !

    Que font un archevêque, un maire, un sous préfet, une conseillère régionale, un architecte ensemble, un samedi matin ? Et bien ils inaugurent un cloître avant de partir en week end. Le député Péréa que l'on a pourtant aperçu sur la place de l'hôtel de ville n'y était apparemment pas.

    Il y a eu beaucoup de monde pour admirer le cloître recrée, rénové, regargouillé.

    Un travail d'orfèvre. Une véritable splendeur !

    Il y avait donc ces personnalités dont, pour certaines, on n'avait jamais entendu parler :

    Monseigneur Alain Planet, l’evêque mutin qui nous a rappelé le coté religieux du blason de l'occitanie, la croix occitane à 12 pointes figurant les 12 portes de la Jérusalem céleste !

    Nicolas Ste Cluque, tout droit sorti du Pitti Uomo  présent non en tant qu’élu de l’opposition municipale mais en conseiller départemental. C'est pas le même ! On le connaissait déjà en tant que Mr Jekill, et nous avons découvert Mr Hyde qui nous en a bouché un coin en complimentant le maire pour les travaux réalisés.

    Il y avait le sous préfet Luc Ankry (et nous qu’on croyait qu’il n’y avait plus de sous préfet à Narbonne) qui nous a lu un petit papier.

    Le maire Didier Mouly et son adjoint qui nous ont parlé de rayonnement narbonnais et de narbonne rayonnante.

    La conseillère régionale Sophie Courriere -Calmon nous a raconté combien elle était contente d’être là et nous a rappelé que l’occitanie comptait des aéroports et des autoroutes. Elle  l'air très chouette cette dame. 

    Mention spéciale au traiteur T qui propose d’emporter les restes dans de petite boites offertes pour l’occasion. Une idée intelligente mise en pratique. Bravo !

    C'était drôlement bien, le buffet aussi était très bien et nous avons désormais un cloître tout neuf, où se mettre au frais pendant l'été.  En attendant que les 12 portes de Jérusalem s'ouvrent !

     

    En grande pompe ! En grande pompe ! En grande pompe !

      

    En grande pompe ! En grande pompe ! En grande pompe ! 

     

     

    Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique