• Echappée venteuse chez Tontons

    Echappée venteuse chez Tontons

     
    Echappée belle

    Donner libre cours à ses instincts de prédateur, traquer sa proie dans le vent furieux, menacés par des vagues géantes, affronter des crustacés à l'air belliqueux, voilà le défi que nous nous sommes lancés, un week end de Grec bien gaillard...

    Papilles d'attaque, estomac bien vide, nous nous dirigeons discrètement mais prestement vers la cabane des tontons, le biotope de nos proies.  A l'arrivée, on abandonne tout de suite l'idée de manger en terrasse car le vent est trop déchaîné !

     

    Echappée belle

    C'est parti : Marie Jeanne ouvre les moules pendant que Nell, John et moi nous jetons sur un Ciceron de Lézignan Corbières, à qui nous disons fermement ses quatre vérités. C'est un petit jeune,  facétieux, gouteux et doux à la fois, tout à l'écoute de notre gosier !

    La pétulante  Pétula arrive, charnue, glacée, énorme comme la main, divine en bouche. A peine l'avons nous terminée, qu'une deuxième  bouteille surgit, nous promettant de faire mieux que la première, et accompagne goulument une deuxième tournée de moules et de palourdes.

    Echappée belle

    Tout en mangeant on en apprend de belles : par exemple que chaque année, à date fixe, le gouvernement décrète les huitres de Leucate, impropres à la consommation, juste avant les fêtes. Que pour les faire grandir, on les fixe en chapelet avec du ciment sur des tôles, avant de les remettre à l'eau pour qu'elles grossissent ; qu'il faut 5 à 8 ans à la Pétula spectacular pour être parfaite ; que le citron, le piment d''Espelette et un ingrédient secret permettent d'ôter l'amertume des moules  crues et qu’élever de huîtres est une passion, soigneusement laminée hélas, par les directives européennes.

     Echappée belleEchappée venteuse chez Tontons

       Echappée venteuse chez Tontons

    Echappée venteuse chez Tontons

     

    Echappée belle

     Qu'importe : il y a encore des huîtres et du vin sur la terre. Et aussi du vent. Impérieux, violent, bourrasqueux, c'est un Marin, venu de la mer,  qui tente de nous terrasser. Mais nous sommes bien plus forts que lui :  vainqueurs par ruse,  nous nous sommes contentés d'être nous même le vent, durant les 8 minutes qu'il a fallu pour retrouver la voiture. Elle est pas belle l'échappée ? Viendez les gens ! Viendez !!

      Echappée belle

    La Cabane des Tontons au 23 grau de  Leucate : super accueil, supers produits, super personnes 

    Ouvert midi et soir jusqu'à 21 h - 09 51 88 12 16

    « S2 - E7: Et au milieu coule un possibleLe fil de l'Histoire »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :