• Place de la fée Bistande, Annabelle

     

    Itinéraire d'une Annabelle

    Sortir les chaises et les tables de la terrasse le matin et les rentrer le soir. Être attentive au client et à son humeur, sans trop s'attarder. N'oublier aucun détail : prendre les verres de vin par le pied et non par la bouche, équilibrer le plateau pour ne rien renverser, enfiler gracieusement trois assiettes sur le bras, se déplacer avec légèreté entre les tables et poser les assiettes des convives avec un joli sourire, sans oublier le sel, ou le poivre, ou la moutarde. Voleter de ci de là, en prodiguant nourriture et confort aux clients. L'invitée du mois a tout de la fée Bistande. Annabelle est belle comme le jour, et son sourire irrésistible. C'est pour cela qu'on revient toujours au Melting Pot.

      

    Elle nous livre les secrets de son travail et nous parle un peu d'elle

        

     

    Hello Annabelle, aimez vous votre métier ? Ce n'est pas trop difficile ? 

    Je l'adore. Ancienne élève de Beauséjour,  je venais toujours boire mon café au Melting et je rêvais d'y travailler. Je suis serveuse depuis 8 ans mais jusque là je ne faisais que les saisons. J'avais des journées de 15 à 17 h. J'apprécie d'être dans un restaurant avec des horaires. J'appelle ça « être fonctionnaire de la restauration ». J'avoue que j'apprécie aussi de ne plus travailler les soirs et les dimanches !

    Quels sont les inconvénients de ce métier ?

    C'est une activité assez physique : entre la mise en place de la terrasse, le ménage et le service, il y a de quoi se tonifier. Et on marche toute la journée. Mais j'adore la restauration, donc je n'y trouve pas d'inconvénient.  

    Côté clients, certains sont très  exigeants, ou des habitués un peu trop habitués. D'autres nous prennent de haut, nous voyant plus comme servante que serveuse. On passe au dessus, surtout qu'on peut se défouler en cuisine !!! 

    Comment fait -on pour porter plusieurs assiettes sur le bras ?

    Itinéraire d'une Annabelle ...Rires... Je dirais que c'est une question de doigté ; il faut savoir jouer des mains, ;  la première entre l'index et l'annulaire, l'autre sur la main, la dernière sur l'avant bras !  C'est pratique, même à la maison, pour débarrasser plus vite. Bon, je n'en porte que 3 car je n'ai pas le bras long ! Idem pour le plateau, on sait exactement l'emplacement des verres qu'il faut respecter pour garder l'équilibre. Quelquefois, le vent peut renverser le plateau.  

     

    Comment est-ce de travailler avec Guillaume et Claire (gérants du Melting Pot)

    C'est d'abord apprendre à devenir Pro : prendre le verre par le pied et  non par la bouche, vérifier le niveau et la propreté des salières par exemple, être au top vis à vis des clients et garder ses états d'âme pour soi.

    J'ai de la chance d'avoir un tel chef parce que d'habitude, les chefs cuisiniers, c'est l'armée. Ils vous mettent une pression énorme et, les clients l'ignorent, souvent une guerre féroce existe entre la cuisine et la salle.Itinéraire d'une Annabelle En gros c'est : tu m'amènes 4 commandes en même temps ? Ok je t'en renvoie 5 en même temps et tu te débrouilles pour servir. Guillaume, même s'il est speed en cuisine, est plutôt zen. L'avantage ici c'est que j'ai intégré une bonne équipe, solidaire, et que la salle et la cuisine s'entendent très bien. Je peux donner un coup de main à la cuisine entre deux, ma collègue en cuisine, Antoinette, peut venir aider en salle. C'est ça, la solidarité.

    C'est donc pour cela que l'accueil au MP surpasse celui de  euh, pratiquement tous les autres cafés de la ville ? Est-ce un métier que vous allez faire encore longtemps ?

    Hé bien oui, tant que je ferai l'affaire. (rires....) La restauration c'est un vrai métier. Beaucoup s'imaginent que c'est facile mais il y a tant de choses à maîtriser que pour l'instant, je continue à me perfectionner dans le service. J'aimerais plus tard passer chef de rang quand la possibilité se présentera, quand je serai prête...

      

    Est ce que vous ne préféreriez pas travailler en tenue classique de serveuse ? Petit tablier, toque ?

    Euh non ! Le tablier qu'on a là ne me convient pas. Il est trop long pour moi. Je ne m'en plains pas car c'est la première fois que je peux travailler en portant les vêtements que je veux. Pas d'uniforme, j'en ai trop porté. Bien sûr, il faut des chaussures confortables, et veiller à avoir une tenue correcte. C'est important.

    Vous avez un autre amour professionnel dans votre vie

    Oui, ma formation initiale me destinait à travailler avec les enfants handicapés. J'ai préparé un baccalauréat « Service Proximité Vie Locale » à Beauséjour, un lycée où on était très encadré. J'ai effectué des stages et réalisé des projets en instituts médico Itinéraire d'une Annabelle éducatifs. Et j'ai découvert que j'adorais ça. J'ai été 3 ans durant auxilliare de vie scolaire, et l'été je travaillais en restauration. N'ayant que des expériences dans le domaine social, j'ai fait une formation en restauration chez HEC conseil pour obtenir une validation officielle. J'ai été embauchée juste après.  

    Faut il être serviable pour être serveuse ? Ou le service rend-il serviable ?

      Il se peut que le service vienne confirmer une disposition existante. Je suis plutôt serviable de nature, anticiper les désirs d'autrui fait gagner beaucoup de temps...

    Êtes vous passionnée de mode ? Musique ?

    J'aime bien m'habiller mais je ne suis pas une dingue de fringues. Je privilégie les vêtements confortables, faciles à porter, pas trop voyants de préférence.

    En matière de musique, j'écoute autant du classique que du rap, j'aime tout, sauf ce qui est métal, hard rock, etc... J'ai une préférence pour  la chanson française, et la musique d'avant.  

    Aimez vous Narbonne ? Sortez vous beaucoup ? Itinéraire d'une Annabelle

    J'ai vécu à Coursan dès 2001 et à Narbonne depuis 2009. Ici c'est chez moi, je suis d'ici, j'aime beaucoup cette ville.

    J'ai réussi ce que voulais faire, travailler et vivre sur cette place Bistan. J'habite à coté du restaurant. J'envisage néanmoins de déménager pour m'obliger à sortir un peu plus parce que questions sorties, j'avoue que je ne suis pas fêtarde, mais plutôt casanière.

    Quel est donc le lieu que vous préférez dans la ville ?

    La place Bistan !!!!

    Comment voyez vous votre avenir ? 

    Je pourrais dire que j'ai un peu peur, mais je n'ai pas envie d'avoir peur car de toute façon, il peut arriver n'importe quoi du jour au lendemain. Je préfère fonctionner au jour le jour, sans me projeter trop loin. Je profite du présent sans trop me prendre la tête. Bien sur j'aimerais voyager un peu, sortir de Narbonne, retourner en Angleterre par exemple où j'ai effectué un premier voyage, qui est demeuré inachevé.

     

    Itinéraire d'une Annabelle

    « Les dits de Maurice JaninSe lever du pied gauche... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Avril 2016 à 14:13

    très agréable à lire et également intéressant... cool

    Merci

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :