• Ma ville se cherche un prince...épisode 2

      

    Ma ville se cherche un prince...épisode 2

     

    Ma ville se cherche un prince...épisode 2


    Tiens, un nouveau vendeur de pizza ? Ah non, c'est L'union en mouvement... sur roues. Celle qui pleurniche auprès de Fr3 : Vitesse maximale 210 km/h . ira pas bien loin, restera sur son camion et c'est tant mieux. Mais éparpillera les voix.

     

    Ma ville se cherche un prince...épisode 2



     

    Frédo l'élan : silence radio, commence en retard, filtre les entrées à son meeting, finira premier... perdant, élan ou pas élan.Pour l'instant s’entraîne à démolir jacques et Didier. Et éparpillera les voix.

    Jean marc P. se prépare en silence parce que chi va piano va sano même si une sombre histoire de local loué à ex narbonne plurielle l'oblige à des exercices de justification... Sans compter la plainte des ténébreux qui l'accusent de « pollution visuelle ». Alors que pour l'instant on ne voit que la tête du coucou hibou. Évidemment, il représente un parti dangereux représentant un électorat que les imbéciles voudraient croire inexistant, ou imaginaire. Éparpillera t'il les voix ?

     Ma ville se cherche un prince...épisode 2

    Ma ville se cherche un prince...épisode 2


    Didier M. nous dévoile son 45ème homme fort et est pour l'instant le seul qui a un programme pouvant intéresser les gens (tentative d'encadrement de cette fichue mendicité, projet de transport pour la ville, partenariats économiques). Rassemblera t'il les voix ?

    En finale rien de bien intéressant, seulement des ragots de mecs, du pinaillage, du blabla, des dépôts de plainte, de vulgaire petits egos on vous dit.

    Jean Pierre M. (oui, l'instit) représentera bien le front populaire de gauche europe écologie les verts les bleus et les rouges) se plaint de n'avoir pas été invité au débat sur fr3. Et n'a pas de local de campagne. Le terrain, y'a pas mieux. Bon il y a beaucoup de gens qui continuent à voter à gauche gauche. Récupérera quelques voix mais pour qui ?

    En politique comme ailleurs, la loi du plus fort....

    Justement le fort du moment, le père jacques le hibou toilette à grands frais la ville dont il se fout comme de sa première chemise, déplace des grilles, ferme tout un quartier (de bourg) pour balayer le sol, fait du sport et se met au régime. (Il boirait un peu moins que d'habitude me dit on). On serait ravi que St jacques le visite, le rédime et le jette sur les routes de Compostelle. Mais on n'aura pas cette chance. Mon Dieu, s'il pouvait n'avoir aucune voix !

    Ma ville se cherche un prince...épisode 2

     

      

      

     

     

     

     

     


    les troupes au front, au bistrot le patron

    Ma ville se cherche un prince...épisode 2

      

    Fred, Bruno, Jean Marc et toute la bande sont dans un bateau. Ils tombent tous à l'eau : qu'est ce qui reste ? Tout le monde, personne ? Le bateau aussi a coulé.

     On a compris : hormis les divers débats (hexagonaux d'ailleurs) sur le nombre de « jemepavanejemédépv » qu'il faut pour une bonne police municipale, de caméras pour réaliser une superproduction de sécurité, il ne se passe rien : pas d'idées originales ou généreuses, aucune hardiesse, aucun projet mobilisateur. Le néant. Oui ma petite Pulcherrima, la race des hommes s'est perdue ; quant à celle des princes, n'en parlons même pas. Il ne reste plus que les mecs. Mais ça, on l'aura voulu. 

     

    Ma ville se cherche un prince...épisode 2

     

    « Grandeur de la basse couenneDéterrer le pied de mouton ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :