• Vagissements, bruissements, etceterament...

       Rentrée municipale  

     

    Vagissements, bruissements, etc..;

      

                                                          Dérisoire et humilité de la fonction

     Ambiance : Des élèves plein d'énergie et prêts à travailler. Las, ce conseil municipal fut fait de mises au point, Commissions sur commissions, attributions de créations sur subventions, sur revote du règlement intérieur. On sait déjà combien cet administratif qui croît de lui même pèse sur le dos des élus, et sur nos esprits vacillants...

    La sainte opposition, en verve toujours, diplomate, (le côté Yin), technique, verbalement paré de la splendeur du paon mais aussi hélas, de son chant discordant : Cet ostal occitan, c'est pour votre ami Jacky Grau ?(ça, ce doit être le côté Yang) On éclaircit pour le « cher confrère ». Ce soir on entendra beaucoup l'avocat qui veut gagner la partie et le yin qui sommeille en lui.


    Les charges de personnel jusqu'en 2013: qu'on se le dise une bonne fois pour toutes, ces charges ne sont pas si excessives à Narbonne, à villes comparables. Comparables en quoi ? Mystère : 48% des "narbonnais" soit 14 397 foyers, paient des impôts sur le revenu et l'espace occupé. 52% ne paient pratiquement rien. Sur environ 51 000 habitants (et les pauvres n'en finissent pas d'arriver), ces contribuables devraient recevoir personnellement les félicitations du hibou. Bien sûr ce n'est qu'une méthode de calcul aussi arbitraire que n'importe quelle autre !(source : journal du net)

    La douce et calme Hélène, quelque soit son expérience de terrain, est une conteuse. Il faut le reconnaître, ses interventions sont toujours intéressantes et surpassent de loin celle des autres bredouilleux. De son accent chantant, et même s'il lui est impossible d'éviter ce ridicule piège des mots vidéo surveillance, vidéo protection qui s'interprètent comme on veut, elle vous décrit le sujet du recrutement de policiers municipaux d'une de ces façons lyriques, en n'oubliant pas de souligner(maîtrise du discours) les valeurs qui l'anime, (nous, nous protégeons, vous non ! affirme t-elle) avec des accents dignes d'une diva sur scène, pose clairement sa question et attend la réponse d' un Bertrand Malquier soudainement très jeune (c'est qu'il l'est ), réponse qui sera emplie de bonne volonté, concédant seulement à sa masculinité un « vous êtes amusante ». (C'est la deuxième fois qu'il le lui dit, en 2 conseils municipaux). Attention Junior, le jeu est féroce mais la motivation ne nécessite pas la condescendance qui n' est qu' épée émoussée, arme bonne pour l'opposition...

    Le banquier a été très poli ce soir, et s'est exprimé d'une voix dont l'intonation est travaillée. Il peut donc être moins vulgaire ?

    Quant à jb, (vous savez de qui je parle) il s'est aussi un peu exprimé à propos de la nomination d'un conseiller à l'ophlm : élève nerveux, malheureux se frotte la tête, bat des jambes, affiche un air penaud en croisant les mains derrière le dos. En voilà un qui n'a pas fait ses devoirs d'été (et compte sur les copains) et n'apprécie par les remarques du maître.

    Nous serons francs ; nous avons déjà tout oublié de ce qui a pu se dire, nous le peuple, nous nous sommes ennuyés (but who cares!). Mais il y a une excellente traduction de tout ça dans le midi libre ou l'indépendant d'ici du 12 septembre et dans tous ceux qui vont suivre.

    Maître Mouly, magistral, posé, courtois, comme toujours, incarne avec clarté et autorité sa fonction, nous sommes donc pleinement rassurés. Bravo Monsieur le Maire. Bon travail et bon courage ! Nous allons vous laisser !

    Et pendant tout ce temps là ...

    Durante este consejo, el senor Perea estaba masticando su chewing gum 14% FN... Va bien este hombre, se pasa la vida, hasta siempre una hypotética victoria....del chewing gum sobre el hombre !!!*

    Un conseil municipal profondément ennuyeux donc. Mais maintenant que les outils du travail municipal sont globalement prêts, ce sera peut être plus amusant la prochaine fois ? Et si nous allions tous, en tenue de soirée le 11 décembre, avec nos lunettes de théâtre pour voir ce qu'il en sera ? Humm, qu'en pensez vous ? Ce sera la période des fêtes de Noël !!!

    en attendant une cohabitation plus sereine (et plus esthétique),

    Vagissements, bruissements, etc..;

     

    La crise économique sévit toujours : certains perdent gaiement la tête...

     

    Vagissements, bruissements, etc..;

      

    ...et d'autres la perdent avec l'air de "compétence" du shoppeur qui fait du shopping

    ou comment remplacer une machine par 6 autres (ie faire mieux que mieux)

     Vagissements, bruissements, etc..;Vagissements, bruissements, etc..;

     

     

     

    Photos lecteurs de document, système rfid  (coût affiché par le fabricant de 5 à 10000 euros par machine), et nouveaux portiques anti vol associés. (le logiciel informatique gère le tout).  

    Technologie ultra moderne libérant le personnel (système d'identification par radio fréquence). Pour l'ensemble, on** aimerait savoir le prix total mais Dieu merci,  on a pas les relations qu'il faut. De toute façon, au dessus de 1000 € on est dépassé. C'est pour nous, contentons nous d'être contents ! D'autant que ce n'est pas plus dangereux que la Wi-Fi.

    On est gâté à la médiathèque même si les gens se plaignent de la perte de contact humain. Comme si cela leur importait vraiment. (prouvez le : boycottez les machines !). On attendra encore un peu pour la flotte d'ordinateurs qui moulinent méchamment, les pauvres vieux.... Il faut dire qu'ils nous auront bien servis.

     

     

    Lu sur le Facebook de Nouveau Narbonne : les souffrances du petit commerce

     

    La remarque de Pizzadora Narbonne, représentée par une personne au visage fort sympathique :(Certains ont la chance que mr Mouly réponde à leurs courriers !!! Peut-être faut-il convoqué la presse pour être entendu !!!). Elle parle ensuite de son intention de déménager.  Pourquoi pas ? Nous ignorons le contenu de sa demande adressée au maire : peut être bien un problème de sécurité car Pizzadora Narbonne passe son temps à battre quotidiennement une personne appelée Philippe Robert: (Pizzadora Narbonne beat a person in Pepper panic saga ). Alors, a t'elle besoin l'aide du maire pour continuer à battre cette personne ?  L'emplacement de sa pizzeria ne génère pas les revenus escomptés ?  Pourquoi ? Doit elle déménager ? Changer de stratégie marketing ? Car voilà la communication choisie par l'Eurl Pizzadora Narbonne pour attirer les visiteurs de la page Facebook de la petite entreprise :

    le 27 juillet 2013 : avis a ceux qui veulent se faire des vacances dans le sud "je ne suis pas un hotel"!!!! c'est pas la peine de prendre contact avec moi uniquement les mois d'été!!! 

    Le 26 juillet 2013 : putain, mais c'est pas possible ces gitans!!! y en a un, il vient de détruire la voiture d'une voisine a coup de marteau!!!!! et il a essayé d'envoyer le marteau dans la gueule de la nana après... ma voiture a failli receptionner le marteau!!! super!!!! ils sont vraiment malades!!!

    Communication plus détendue  le 25 : la mer... trop bonne... me suis régalée... un café, une cloppe une douche et au boulot!!! vais encore crever de chaud devant le four! surtout qu'il fait deja 35° a l'ombre donc avec le four, ca va encore monter a 60° facile!!!

    Pizzadora Narbonne, avez vous essayé le four froid ? Monsieur le Maire pourra t'il vraiment vous aider à avoir moins chaud ? Et à vendre vos pizzas aux escargots ? Avez vous songé à une formation pour fabriquer des glaces.

    Mais qui peut bien manger des pizzas aux escargots ? Les Italiens, Les Bourguignons ?

    Avez vous envie de lui commander une pizza vous ? oui - non -  jamais - faut voir

    Répondez en toute quiétude : il n'y a pas de pizzas à gagner !!!

    Les enfants font des découvertes :

    en face du Centaurée ou il fait bon d'être mâle : on est servi plus rapidement que les femelles.

    Vagissements, bruissements, etcetera...

     un petit robinet mal scellé qui fait la joie des gosses : oui, l'eau est gratuite !

    Pour être dans la vraie vie

     

    Vagissements, bruissements, etc..;

    Inscrire son corps dans l'espace, vivifier son esprit, transformer le son en formes fugitives, bougez vous et libérez votre être avec Laetitia Escalier et Art'zygoye en vous offrant des ateliers de danse contemporaine d'une journée ou plus. (billet du 17 mai, Laetitia-dansait-ce-soir-) Toutes les infos sur http://artzygote.over-blog.com/

      

    Bon week end Pulcherimistes : le ciel est bleu, la mer est belle, le sable est chaud et les amis vous sourient. Il est encore permis d'en profiter ! Bonnes grillades !

     

    * intraduisible  

    ** on, le pronom imbécile, comme l'appellent certains Libanais.  

     

    « Un bijou dans un écrinVers l'Ouest : message secret »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vanessa
    Dimanche 5 Juillet 2015 à 04:17
    Bonjour,

    Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
    Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?

    Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
    Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.
    Voici le lien: http://revenumensuel.com/
    2
    Lavalliere
    Vendredi 4 Septembre 2015 à 13:56

    Merci Vanessa pour cette opportunité mirifique que vous proposez. Nous déclinons cependant car nous n'avons pas besoin de revenus réguliers et illimités pour l'instant. Bonne continuation et merci pour la visite...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :