• Une magicienne, une étoile

     

     Une magicienne, une étoile

    La Caballe s'en est allée. On a encore du mal à y croire. Elle a fait partie des trésors que nous offre la vie. Une voix d'or, une voix sublime qui nous transportait à des hauteurs célestes, il faut bien le dire. Elle résonnera dans nos cœurs et nos esprits jusqu'à la mort, car telle est la puissance du verbe fait chant.

    Merci Montserrat, et bon voyage vers les étoiles !

     

     

      

    « S5 : une insignifiante litanieMa ville... d' impressions distordues »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :