• Une fête fair play ?

    Il est 00:53 h. C'est Dimanche. Silence sur la place Bistan (du Forum).Les familles rentrent doucement, quelques hommes (les pères de famille)  chantent. Signe peut être que la soirée passée en ville  fût agréable. La fête de la musique se termine. Pas de débordement dans le quartier de Cité, Dieu merci, pas de boucan jusqu'à 3h du matin comme précédemment. On pourra se lever avant 10h pour un petit tour aux Halles. Il faut dire qu'il a fait chaud, et qu'une partie de la population  a musiqué ailleurs. Quelques jeunes traînent encore, riant joyeusement ! Il faut le souligner : Quelquefois, les gens sont tout simplement heureux de vivre, de chanter et de danser. En espérant que la fête de la musique n'a pas trop fait travaillé la police, quelques photos souvenirs......Parce qu'hier c'était samedi, qu'on était une bande de jeunes qui s'éclataient !!! Et que dans mille ans....Ce sera sûrement pareil.   Do mi sol do !!!

     

    Une fête fair play ?

    De mouvants bijoux sur le cours Mirabeau !

     

     

      Une fête fair play ?Une fête fair play ?

      

      

      

      

      

      

    Du Reggae, la musique de l'Amour...                                                              ...et des danseurs inattendus. Ah !l'amour !

     Une fête fair play ? Une fête fair play ?

      

     

     

     

     

     

                         

                         Les Antilles, ici ?                                                     du semi rock par la jeunesse locale, Oui!!!

    Une fête fair play ?

    Que bella Pulcherrima !

     

    Une fête fair play ?Une fête fair play ?

     

     

     

     

     

     

     

     

    Amis de Sainte Lucie (Île des Antilles Anglophones ),vous avez fait des émules ici ! Si si ! Ici, Steel band narbonnais !

     

    Une fête fair play ?Une fête fair play ? 

     

     

     

     

     

     

     

    Du monde partout et de sauvages terrasses  : vive la liberté ! 

    Bon , vous y étiez certainement. Vous vous (nous nous ) êtes (sommes) divertis, avez mangé à votre faim, échangé des regards pleins de joie et de promesses ici et là. C'était bien non ? En tout cas nous l'espérons.

    Sur ce, bonne nuit ! La fête de la musique est passée. Mon silence sera meilleur que le vôtre mais vos photos seront plus belles. A l'année prochaine, peut-être...

     

    Une fête fair play ?

     É viva Narbona, la Pulcherrima !

     

     

     

     

     

      

    « InterludeA Pulcherrima prophétise l'Oracle de Delphes »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :