• S5 : le naturel, toujours sauvage

     

    S5 : le naturel, toujours sauvage

     

    Le maire a proposé, pour répondre aux interrogations des élus surtout, une réunion d'information sur l'activité d'Orano Malvezy. Quelle idée ! Car les élus n'ont pas été davantage informés ce soir qu'auparavant.

    Le peuple s'en est mêlé, et quand il est motivé, le discours est clair : gueulard (percutant,) grossier (énergique), chaotique (structuré) !! 

    Ta gueule ! Mais d’où tu sors ces chiffres ? Mouly démission ! Tais toi !

    Monsieur Bories, représentant Rubresus qui dénonce la pollution supplémentaire que causeront les prochains traitements des déchets de malvezy s’est fait massacrer jeudi 20 décembre à partir de 18H30. Par les employés d'Orano. Qui sont venus défendre leur biftek (pourquoi ? Malvezy est il menacé de fermeture ? ) et leur patron. Cela ne l’a pas empêché, malgré le boxon continu,  de dérouler benoîtement son diaporama.

    Loyauté salariale :  on est ému par tant d'amour  des employés pour leur entreprise et leur directeur. les beuglements et aboiements l'ont bien prouvé.

    Très gros employeur local, le site de Malvesi, ex Areva a ensuite fait entendre son propre son de cloche, bien dans les cadres, par la voix de son directeur et nous a expliqué que les rejets de Malvesi étaient purs : pour 100T de déchets traités, sont expulsés 97,9m3 d’air, 2m3 d’ eau et 0,02 m3 de produits toxiques NOX. Quasi rien ! Tout va très bien messieurs les petits marquis...

    S5 : le naturel, toujours sauvage

    Bascou nous a légèrement surpris en accusant Rubresus de trafiquer ses chiffres et en prouvant, dossier à la main, que c'est la route de l'autoroute qui pollue !! Un élu responsalbe, conscient des réalités ? ou un regard de reconnaissance à qui sert la soupe au territoire ?

    Quant à Mme Flautre, écologiste, qui n’a pas réagi à cette remarque, elle nous démontre que les idées  progressent. Entre le moment où elle annonçait sur un ton de victoire "nous nous félicitons que les déchets d’Areva soient traités grâce à la construction d’une cheminée" à "Mr le maire vous nous devez des comptes", on aperçoit le chemin écologique parcouru.  Ce qui lui permet d’obtenir des applaudissements nourris.

    Beaucoup de hurlements donc, ce qui a poussé la ste oposition à demander au maire de suspendre la séance. Mais difficile de virer on imagine, le directeur du site d'Orano ! Le maire enfoncé dans son fauteuil avait l’air épuisé, sans forces, et est resté sans réaction aucune ! Il a laissé tout le monde s’énerver sous le plafond des Synodes. 

    Le conseil municipal proprement dit à donc débuté une heure plus tard et expédié, en une demi heure  17 points de pure routine.

    Comme d’habitude, Ste Cluque va porter plainte contre le maire pour diffamation (c’est la quatrième fois au moins) puisque ce dernier s’est permis, lors du précédent conseil , de lui demander s’il prenait de la créatine pour être toujours aussi fébrile et excité sans rime ni raison. Créatine ???

    Ainsi, Narbonne plage, Fleury d’Aude et Gruissan envisagent de lancer une délégation de service public pour implanter des stations de location de vélos électriques. Pour les touristes, les résidents qui veulent se promener dans ces stations autrement. Ces communes auront recours à  Bilan de l’opération d’ici 2 ou 3 ans, lors du nettoyage de la Robine par exemple. Unanimité.

    Puis,  encore un projet touristique supplémentaire : le contrat grand site d'occitanie "Narbonne, antique et médiévale. ça à l'air intéréssant, mais les micros sont mauvais, la rapporteuse quasi inaudible, on n'en entend pas le quart. Et tout cas vote unanime.

    Les élus de l'opposition sont partis jouer les concernés en allant voir le film de P. Milani, sur areva jusement, et les autres ont été prendre un pot de jus de fruits vitaminés à la Pause bio. Le public quant à lui, est allé descendre quelques verres et danser ailleurs, pour se remettre de cette rude ambiance démocratique, républicaine et tout ça !

     

    Les chaperons rouges : Et pour finir, la contestation au féminin, silencieuse mais bien parlante !

     

     S5 : le naturel, toujours sauvage

     

    « Les doudous de JosetteEntrer dans la lumière »
    Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :