• S4 : Les bourdes de j'M Narbonne

    S4: LES BOURDES DE J'M NARBONNE

     

    Comme annoncé, la délibération pour modifier le règlement intérieur du conseil municipal a été présentée et votée à l’unanimité. L’opposition, qui l’avait demandée,  pourra désormais prendre connaissance des dossiers 5 jours environ avant le CM proprement dit. Ce qui lui permettra, comme ce 24 mai de convoquer et fatiguer la presse pour faire le buzz(sur les points 8 et 9) avant le déroulement du conseil municipal. Et d’arriver en retard. Ça bosse dur...

     S4: LES BOURDES DE J'M NARBONNE

    Culture, patrimoine et ruine ! le 9 rue Edgar Quinet est un bout de maison  anciennement partie de celle des 3 Nourrices. Que ceux qui l’ont déjà visité (lors des journées du patrimoine par exemple) lèvent la main. Une grande salle vide, avec de jolis carreaux de ciment au sol, et pas grand chose d’autre dedans. Le reste du bâtiment abrite des services de l’hôpital.

    La délibération 8 visait d’abord à classer le n° 9 aux monuments historiques. L'opposition s'est abstenue.  Le bâtiment vaut 80 000 euros. S’il est effectivement classé, le proprio sera bien embêté. Comme celui du 9 rue Kléber.

     

    La loi c’est aussi la lettre : La délibération 9 est amenée à petits pas prudents par le maire. Et pour cause, le dossier de préemption de la ville pour ce lieu (9 rue Edgar Quinet) a été rejeté par un tribunal administratif sur demande d’un acheteur, très attentifS4: LES BOURDES DE J'M NARBONNE aux déplacements du maire. Rejeté donc pour motif que, signé par le 1er adjoint lors de absence du maire, ce dernier avait eu largement le temps, dès son retour, de signer le document. De ce fait la signature du 1er adjoint n’est plus valide. Il s'agit maintenant de voter la cession de ce bâtiment dont l'acquisition a été annulée.  

    L’opposition, étonnée, inquiète, s'est abstenue après avoir fait valoir de solides et sensés arguments :

    L’erreur est humaine, tout le monde peut se tromper, (vous vous êtes trompés) ce n’était pas au 1er adjoint de signer cette préemption, son métier ne devrait pas le lui permettre, (Malquier aurait donc fait un faux) Rassurez nous, y aura t’il d’autre bourdes de ce genre ?  poursuivent les «Parfaits», Comment pouvez vous vous absenter sans dire quand vous revenez ? N’importe qui peut dire quand il revient vous nous prenez pour des nouilles ? (oui) la ville a perdu l’occasion d’en faire quelque chose par la suite...(c’est à dire rien), c’est un bâtiment stratégique, on aura un cas de conscience,(nous on y aurait mis le service de radiologie)   

     

    Le permis de louer, vous connaissez ? :

     «L’état donne la possibilité aux communes ou à leurs groupements dans certaines zones d'imposer aux bailleurs privés de leur adresser en amont d'un bail une déclaration, voire une demande d'autorisation» "Certains n’en voient pas l’utilité, d’autres que ce sera un plus dans l’arsenal permettant de lutter contre l’insalubrité".

    La ville centre entend se doter de cet outil, notamment pour le centre ville dont les logements sont plutôt décatis. Que celui qui n’a pas sorti un seau ou des bassines pendant de fortes pluies dans son logement lève la main. Et si vous avez entrepris une recherche de logement dans le centre ville, vous avez du visiter des tas de bouis bouis.

    Mais mais mais mais, le plan permis de louer étant également mené par l’agglo  «depuis 1 an», dixit I. Herpe, en charge du logement sur le territoire. «Cela vaut il la peine de prendre le risque d’adopter une mesure qui risque d’être retoquée lors de sa mise en délibération lors du prochain conseil communautaire ? ( le 21 juin)

     Problème : ce projet «permis de louer» nécessite la consultation des 37 communes qui composent l’intercommunalité, et le résultat de cette consultation, qui sera probablement finalisé à la st glinglin, ie dans une douzaine d’années puiqu’en 1 an, seules 3 villes (Narbonne, Coursan et peut être Cuxac, le brouhaha empêche d’entendre correctement ? ) auraient déjà été étudiées, pénalise l'action de la ville sur cet état de fait.

    Il faudra donc attendre qu'elle obtienne cette compétence, ou qu’elle passe outre.

    Cette délibération est illégale, pourquoi ne pas la reporter ?  demande l’opposition

    Je l’ai faite en accord avec le préfet ie l’Etat, répond le maire, elle est donc tout à fait légale

    - Mais pourquoi mettre le maire au milieu de tout ça ?

    - Il n’était pas au milieu, il était à côté de moi

    -Et moi, ajoute le hibou, humoristique, il était en face de moi, au petit comptoir

    - Oui Jacques, tu connais bien le petit comptoir !

    On passe au vote : abstention de l’opposition - vous vous abstenez ?  ah non on vote contre, - donc vous votez contre, il faudrait savoir, oh et puis non, on ne participe pas au vote. Ni pour, ni contre, bien au contraire...

    Autrement dit, quelques secondes durant, l’opposition s’est absentée (virtuellement) de la salle.   

    Tout ça est si bon enfant.

     S4: LES BOURDES DE J'M NARBONNE 

     

     

    Et en introduction au conseil municipal, une mini conférence de Pépé et de Michel Diaz sur le PNR, son action, ses objectifs, illustrés par un diaporama fait de magnifiques photos et truffé de fautes d’orthographe. Avec des mots comme «perséveration» du PNR, perséveration qui est le comportement pathologique consistant à reproduire de façon inappopriée les mêmes réponses verbales ou gestuelles, sans tenir compte d’un changement des questions ou de la situation. (Larousse 1992) Très tendance en politique !

     

    Le championnat du monde de Rugby des moins de 20 ans démarre le 30 mai au parc des sports et de l’amitié. Entraînements et matchs se dérouleront jusqu’au 12 juin. TPAMP (touche pas à mon parc) qui avait prévu ce 2 juin un rdv «festif» et un débat sur : «Béton aujourd’hui ruine demain ?» pourrait se voir interdire de manifestation pour raison de «sécurité».

    Le rugby prime sur tout.

     

    11 personnes absentes ce soir, (on ne compte pas les 2 «disparus» du Front National, qui doivent reposer en paix quelque part : le pouvoir ça use et les élus ont des vies bien remplies. Mais s’absenter sans excuse, c’est inexcusable !

    On note la présence continuelle des agents de la "garde civile" avec un fauteuil roulant dernier cri pour les éventuels handicapés qui voudraient assister au conseil municipal. Ils viendront probablement en période d'élection pour critiquer le fauteuil en question !! Petite précision : les conseils municipaux sont ouverts au public et gratuits :  il y a encore des gens qui ignorent ce qu'est un conseil municipal.

    S4: LES BOURDES DE J'M NARBONNE

     

    Info plus : Les échos par exemple

    sources images : j'aime Narbonne je dis basta

    Parc Naturel de la Narbonnaise

     

     

    « Les roses de Jacques BascouAller au café, au resto, ailleurs... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :