• S3 : Voguer dans R, monde des réels


     S3, des sous des clous

    Un bon petit conseil municipal ce mercredi dernier, faits de chiffres et de brouhahi, sorte de léger brouhaha, dont la première partie à été jouée par « touches pas à mon parc », au son de l’accordéon diatonique, du violon et du tambourin. Une petite manif (environ 60 personnes) dans la joie et l’allégresse avec des cartons (je ne les ai pas tous vus) supportant des textes courtois et une petite chanson à l'adresse du  maire. Il y a du progrès dans la démarche !

    S3, des sous des clousS3, des sous des clousS3, des sous des clous

    Cliquer éventuellement pour agrandir

    Salle comble ce soir donc bien qu'une partie des manifestants sont partie en plein conseil, preuve qu'il ne s’intéressent pas vraiment à ce qui s'y passe s'ils ne sont pas concernés.

     La grande affaire était la présentation du budget primitif. Présenté par la financière via un micro défectueux, il a  donné lieu au ballet habituel. Ortiz, Malquier, puis nouveauté, contre attaque de Mmes Belloti et Alaux, cette dernière chargée de la comptabilité du personnel !

     

     

    Le budget primitif en lui-même  Savez vous que vous participez à ce budget. Que vous êtes relativement fortunés ? Oui ?Non ?Peut être ? Sur 54 000 habitants, dont la presque totalité se prive de bons moments en n’assistant pas à ce spectacle en lui même qu’est le conseil municipal, voilà ce que vous coûte, en autre fonctionnements urbains, sa tenue.

    Pas de graphique, je vous laisse imager vous mêmes votre voyage dans R, qui est un univers quasi infini. En euros bien sûr et sachant que 30% environ de ceux qui paient l’impôt sur le revenu paient un peu plus que les autres.

    1167.36 pour les recettes de fonctionnement

    1113.67 pour les dépenses de fonctionnement

    479.64 pour les impôts

    324.18 pour l’équipement

    858.06 pour la dette. Contre 1486 € moyenne nationale pour une ville de même taille.

    Pour le reste, quelques chiffres du budget primitif, validé en juin prochain, pèle mêle  :

     Le résultat de fonctionnement du budget principal est de +8, 5 millions. C’est le report de l’an dernier, sauf erreur de compréhension

     Les dépenses de fonctionnement sont évaluées à 72 043 190, 28 pour 2017 et les recettes de fonctionnement de 69 877 315 ,19 + un report de 2016 de 2 165 87, 09  ce qui équilibrera le tout.

    5 millions sont budgétisés pour la salle multimodale en 2017

    Les emprunts, pour le fonctionnement et l’investissement tournent autour de 25 millions. Environ.

     Dépenses de fonctionnement : charges générales maitrisés, 0,47% d’augmentation (marchés public et énergie)

     6% de baisse sur les autres charges

     3 millions sont réservés aux associations, ces veinardes.  Les taux d’imposition fixés par la ville ne changent pas.

     Les budgets proposés ont pratiquement tous été rejetés par l’opposition qui a voté contre ou s’est abstenue.

    C’est un peu compliqué la compta publique, mais le budget va lentement, un peu juste, - la ville n’est pas richissime - mais raisonnablement. Dans un Etat endetté jusqu’au trognon, comment réellement s’inquiéter de toute ces virtualités monétaires ?

    Des charges du personnel :  Notre prévisionnel était d’une augmentation de 3, 80%, explique Mme Alaux à Mr Ortiz,  et nous en avons réalisé 3, 62. Ce taux montera cette année à 4,06 en 2017 à cause des élections prévues. Toutes nos embauches ont été indiquées en conseil municipal. Sans les augmentations du point d’indice de février, et les élections entrainant de futures heures supplémentaires, nous serions à 3,48 de masse salariale. Je me permets de vous rappeler que vos augmentations de 2009 furent de 14,20%, en 2010 de 17%.  Nous n’avons donc pas de leçon à recevoir de vous ! 

    Multimodale 1 et bassin de rétention : il est proposé de déterminer un montant des crédits à hauteur de 23 millions sur «3 ans, 5 millions d’investissement étant déjà budgétisés. Il reste donc 6 millions environ par an à fournir jusqu’en 2019. Sauf trouvaille archéologique majeure.

     Remarques de l’opposition : on a envoyé un courrier à tous les élus pour signaler le danger sur les finances de la ville en créant la multimodale. (on croyait que c’était touches pas à mon parc qui avait écrit, c’est la même bande alors ?) et on souhaiterait un vote à bulletin secret.

    Pas de secret donc ce soir : La demande faite par Virginie Birocheau (future mairesse de Narbonne ?) de voter le budget primitif à bulletin secret n’a été accepté que par J’M Narbonne et l’indépendant JM Orrit. (NN)

    Si l’on apprécie la démocratique possibilité pour les citoyens d’interpeller leurs élus, leur suggérer des choix d’action au conseil municipal me parait bien arrogant. Après tout si l’opposition peut voter contre à visage découvert, quel besoin est-il de se cacher ? Il faut être responsable de ses choix. Et nous aussi, le Peuple, voulons savoir qui vote quoi, surtout quand il s’agit d’argent. Les Narbonnais comptent Mesdames et messieurs de l’opposition ! Vous l’oubliez un peu trop souvent !

    Sur cette délibération à bulletin non secret, vote contre de l’opposition et de l’indépendant JM Orrit.

    Du coup, touches pas à mon parc quitte la salle, parce qu’en définitive ce qui se passe en ville ne l’intéresse pas vraiment.

    Multimodale 2:  Le maire annonce une concertation qui se fera en plusieurs volets : réunion publique sur le projet, panneaux d’annonce et exposition permanent du projet qui sera retenu.

    L’oppo : il n‘y a plus rien à concerter, le projet est pratiquement finaliser. Ce ne sera donc que de la communication. Il aurait fallu le faire dès 2015, c’est pour cela que nous allons voter contre.

    Le maire : Pourquoi voteriez vous pour ? Nous avons la même conception sur cette salle, mais vous n’avez pas réalisé la vôtre. J’ai en outre déjà répondu à l’association (touches pas) que vous soutenez, que la réunion aura lieu. Que voulez vous présenter à une réunion publique quand les projets ne sont pas encore actés techniquement par les élus ?

     Multimodale 3 : de sa nécessité, de sa capacité, des spécialistes parisiens

     Bascou : Quand on est responsable politique, on écoute les spécialistes, et en 2014 l’asso de volley avait dit qu’il fallait une salle multimodale, et les 3 listes avaient proposé une salle. Une salle des sports doit répondre à des besoins. Nous avons fait le tour de Narbonne et tous les spécialistes, les parisiens, nous ont dit que 5000 places c’était trop.

    Beaucoup pensent que faire une salle de 23 millions c’est une aberration, honnêtement ce n’est pas raisonnable de prévoir 5000 places. Demandez à des spécialistes… Revoyez votre projet et les narbonnais s’en porteront mieux car il y a besoin d’autres types d’investissement (Par exemple, un pôle santé à perpète les oies dans 10 ans )

    On apprécie les conseils d’un homme qui sur la salle culturelle (Baudis) de Narbonne Plage a refusé d’accorder la subvention prévue pour cet ouvrage au prétexte que c’était la nouvelle municipalité qui l’avait réalisée, ou terminée. Qui n’a même pas pu créer un skate parc pour les jeunes. Qui décide brusquement de réaliser une vague extension du palais de congrès existant pour une somme de 3,4 millions d’euros et des travaux prévus sur 6 ans. Et qui n’a jamais fait venir grand monde à Narbonne, hormis peut être durant le festival Trenet, festival créée de façon unipersonnelle par une élue municipale. Quand on est un responsable politique, on se contente d’être efficace avec des "on nous a dit que"…et avec des buzz « et si narbonne devenait la capitale de la nouvelle région ? » 

     Multimodale 4 de son implantation

    Vous me parlez d’implantation ajoute le maire, je vous rappelle que je suis ouvert à toute proposition d’emplacement nouveau pour cette salle. Salle qui ne générera pas plus de bétonnage. J'ai même fait une proposition à Jacques Bascou.(sans réponse)   Personne ne demande de parking pour le Muréna, ce sera celui du théâtre qui servira. Pour la salle ce sera pareil. Il n’y a pas besoin de parking !

    Pour info, l’aire de jeux ne serait pas concernée par l’implantation. On verra…

     La langue hors de la poche !  Jacques, la culture pour tous (ton programme 2008) créer le musée du Clos de la Lombarde (ou est il ?), pas fait ! Valoriser le musée lapidaire (cédé à la région en vue du Muréna) pas fait ! Créer une salle omnisport, pas fait, promouvoir les cultures méditerranéennes dont l’occitan, pas fait ! Alors, qu’as-tu fais Jacques? Tes conseils je les retiens, je les écoute mais à mon avis tu n’as pas de bons conseillers.

    Qu'en est il de ce  programme ? Sans compter qu'il nous fut promis une navette fluviale pour aller du centre à st jean st pierre. Nous voulons voguer sur la Robine !

    Ici, l'esquisse du sublime parking aérien imaginé par le candidat bascou en face de l'hopital (plan st paul

    S3 : Voguer dans R, monde des réels

    Sublime ! et sûrement pas cher le dessin animé ! cliquer pour accéder aux promesses de  Jacques Bascou

    Comme JB, nous ne répondrons pas à la question. Voici, une fois de plus, le programme et la profession de foi du maire de Narbonne de 2008 à 2014. L’occasion festive de faire un parcours mystère et de rechercher les réalisations effectuées. Attention, les Barques ne comptent pas. C’était prévu depuis longtemps.

    Il serait bon de faire un référendum internet auprès des 16-25 ans sur cette salle…

      

    S3 : Voguer dans R, monde des réels

        

    S3, Voguer dans R, monde des réelsLe prophète interrogatif : les arguments sont sensiblement ceux tenus lors du débat d’orientation budgétaire, le principal étant qu’il ne faut pas faire cette salle et qu'il y a plein d'autres salles concurrentes dans la région. Comme l'Hospitalet, le DB dit Ortiz, et le café de la poste ajoute le maire en rigolant ! 

    1. Vous portez très bien ce projet mais avec quelle conséquence ? Vous baissez l’endettement pour financer votre salle, mais vous portez l’emprunt à 7 millions pour 2017, 6 pour l’an prochain. On verra si vous saurez continuer à faire baisser la dette

    2. Investissement : 17 million + 8 Ou 9 millions soit 31 millions à mon avis c’est au-delà que ce que peut porter la ville 5 cette année, 15 l’année prochaine et 5 après.

    3. Vos cessions foncières sont faites à outrance, les annuités de la dette et les taux vont très certainement remonter Les frais d’étude et d’architectes passent de 187 000 à 400 000 euros ; On verra ce que deviendra la dette quand les taux d’intérêts vont continuer à monter, car les taux vont très certainement remonter, les ressources humaines vont passer de 18 à 2 millions, je suis curieux de savoir ce qui va se passer. D’ailleurs, vous aviez promis de supprimer la TPE (taxe sur la pub des entreprises)  : toujours en cours et non supprimée comme prévu. Elle vous rapportera 600 000 € cette année.

    C’est vrai. Une promesse non tenue face à tout un programme non réalisé, il vaudrait mieux n’en tenir aucune comme l’ancienne équipe municipale !

     

     S3 : Voguer dans R, monde des réelsS3 : Voguer dans R, monde des réels

     

     

     

     

     

                                                              En cours de ou pure manne financière ?

     

          

         Fait !

     Bertrand Malquier : On est toujours dans une nébuleuse d’information. Nous faisons une présentation claire et pédagogique des finances publiques. Ayez au moins l’élégance de l’écouter. Vous faites de la désinformation permanente et preuve de mauvaise foi. Nous avons voté l’an dernier – 1,7 millions de caf (capacité d’auto financement) donc une caf négative, et nous sommes aujourd’hui à + 1 million. La pire caf nette de 751 000 est la votre en 2013. Nous faisons des efforts depuis 2014, reconnaissez le ! Contestez notre budget sur des éléments factuels et non sur la mauvaise foi.

    Jamais ! répond l’opposition ! Vous avez la parole facile, on verra, on verra ce qui va se passer. !

    Peut être que Jésus va revenir entre temps !

     Physique quantique et sainteté ne font pas bon ménage. C’est la troisième fois que Ste Cluque S3 : Voguer dans R, monde des réelsinforme le maire que les documents joints , liés au conseil municipal n’apparaissent pas sur sa tablette et qu’il le fera constater la prochaine fois par voie d’huissier. Je suis étonné de les voir apparaître là comme par miracle ! Ah, cet inaltérable Yang ! C’est pourtant la même application utilisée au grand XY et au département. Mais qui a envoûté la tablette de la Ste opposition ? 

     

    Les petites phrases de la sainte et ténébreuse opposition : à Mme Bellotti, tout ceci est très positif. Je pense qu’il a du être difficile pour vous de lire ce document – le budget- (vous êtes une idiote, en gros) qui a du être écrit par quelqu’un qui a beaucoup de talent pour cacher la vérité.

    A Malquier, c’est comme dans Harry Potter, on dirait que je vous fais peur: on sait que tous vos discours sont préparés à l’avance (tiens un nouvel argument !)
     

    Les horodateurs de la ville seront changés cette année.

     Islamisation et urbanisme : rencontre improbable il y a encore quelques années, thème nouveau et prometteur pour les fabricants d’obstacles. L’islamisation galopante, ce nouvel apport culturel qui nous a déjà offert la journée de la jupe, le burkini, les guérillas urbaines et des phobies diverses et variées, amène maintenant des votes de demandes de subventions pour sécuriser l’espace public avec des blocs de ciments et autres obstacles, pour éviter les voitures ou camions conduits par des « déséquilibrés », lors de manifestations culturelles ou festives dans la ville. Des travaux visant à sécurisant les cours Jean Jaurès, République et Mirabeau, par l’installation de plots automatiques (vulgairement appelées bites) et de caméras couteront 330 000 € environ. Une demande de subvention de 99 300 € sera donc adressée à l’Etat. Pour une sécurisation bittée.

     

    S3, Voguer dans R, monde des réels

    Voiture barrage : pas trop cher

    On ne peut plus se féliciter qu’Areva traite les déchets nucléaires à Malvezy puisqu’il apparait que ce traitement sera polluant à très très polluant. Retrait de la délibération votée précédemment (septembre 2016  ) à propos du traitement des déchets par Areva. Elle sera revotée ultérieurement après écoute des arguments d’Areva. On apprend que Bascou a prévu une réunion des maires du Grand XY avec Maryse Arditi (ECCLA) et Areva. Débat en vue, Process de purification à revoir. Peut être. A mon avis nous n’aurons plus qu’à déménager.

    C’était l’anniversaire d’Evelyne Rapinat, chargée, entre autre choses, des animations de la ville. Bon anniversaire Madame !

     Conclusion : Ceux qui peuvent font ; ceux qui ne peuvent pas contestent les décisions de ceux qui peuvent.(Stephen King)

      Et pour finir, rien à voir, une petite réflexion géométrique : admirons le savant motif du carrelage de la salle des Synodes. C’est reposant non ?

      

    S3, des sous des clous

    « Fashion BullIntemporelles surprises »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :