• Il y a des projets qui sont longs, très longs, très très longs à se mettre en place. La grande muraille de Chine, Le tunnel sous la manche, la Rocade Est de Narbonne.

      Mythique rocadeMythique rocade

     

     

     

     

     

     

     

     

                  2012 : c'est beau, c'est neuf                                                           2014 : c'est beau, c'est bio diversifié

    Rappelons nous le pressant rappel de Roland Courteau au Parlement en 1999. Il évoquait un projet de Rocade soumis au sénat dès 1996 dont le coût, estimé alors à 34 110 000 de francs n'a cessé d'augmenter, pour atteindre 34 millions d'euros en 2012, pour une rocade que personne n'a vue ! 

    Petite récap pour ceux qui ne connaissent pas le sujet.

    Le projet : relier le rond point de Coursan à celui de l'amphore (zone commerciale Bonne Source) pour dévier les quelques 10 à 30000 véhicules venant de Béziers, de Coursan, et y retournant quotidiennement en  embouteillant la ville, alors qu'ils pourraient la contourner.  

    Mythicum rocadum est

     

    2008 optimisme 1: les derniers terrains sont en cours d'acquisition (1 250 000 €). Les travaux commenceront en 2009 pour se terminer en 2011, au pire en 2012

    2011 optimisme 2 : Le Général Conseiller d'ici, est certain que la rocade va se faire. Une intuition. Du matériau de remblai est apporté. C'est bon signe. On modélise les crues de l'Aude, parce qu'on est pas des Romains nous, et qu'il faut parer aux inondations sur ce terrain marécageux. On réfléchit à des digues, à une Rocade digue, à une Rocade et à une digue...Aux deux. Aux drainages...

    Mais tuile !: on découvre des choses que les Romains ont encore laissés traîner dans le coin : fouilles archéologiques, déplacement provisoire de la RD 68, études diverses pour savoir si on fait une rocade ou autre chose. Frais supplémentaires. Rocade opérationnelle pour fin 2016.   Mythicum rocadum est

     coûteuse mise en scène en 2001 par Hanrot et Rault

    2012 : Certitude 1: « la rocade sort des cartons ! » titre le journal local. Le Général Conseiller d'ici se mobilise pour ses 3km de rocade. C'est à dire qu'il rappelle à la presse qu'elle fera 3 km, 3000 m sur un terrain d'origine marécageuse, à grands renforts de travaux de drainage en 2012 et 2013

    2013 Certitude 2: la rocade rentre dans des cartons ! Arrêt total des travaux, (pour stabilisation des sols ), invasion de plantes 

    2014 Certitude 3 : petit chemin de randonnée pour marcheurs et animaux domestiques – Un endroit qui devrait plaire aux gens du voyage. 

    2015 (et après)  Incertitude : Incertitude.

     

    Mythicum rocadum est

    En 5 ans, (2008 à 2014) est il possible, en France, de réaliser des travaux dignes des Pyramides ? Non, on peut pas. Trop de contraintes à étudier, trop d'études à engager, trop d'engagements à prendre. Fait trop chaud pour voir vraiment grand. C'est dire la volonté des décideurs Audois dont on connaît l'énergie pour une seule cause : maintenir les choses en l'état. Oh ! Les études ne manquent pas, les projets sur papier glacé sont mirifiques, les décideurs traînent d'un air satisfait des bedaines où fermentent les crus du cru : il leur suffira de tout recommencer. Nous leur devons, pour être juste, le financement, et la réalisation de la transformation du  centre ville en copié collé de n'importe où ailleurs, avec des matériaux qu'il faudra renouveler dans 2 ans. Des matériaux de remblai de la rocade par exemple ?

    Un projet en stand-by donc, un projet durable, à moins que l’Europe ne s'en mêle, de l'argent dépensé en vain, sans réflexion aucune, mais avec esbroufe, spécialité politique s'il en est.

     

    Narbonne mon quartier, N° de mars avril mai 2013 annonçant la reprise des travaux pour 2014 et une livraison en 2016

     En attendant :

    diaporama photos comboost
    fleursdeplume sur ComBoost

      

    Gardons quand même espoir, puisque nous sommes le peuple : le grand mamamouchi, celui ,qui après le plan st Paul, voulait défigurer le quartier de l'Egassiairal, ce passionné d'urbanisme, nous sortira peut être un autre lapin de son carton. Il nous a déjà fait passer du réel à l'idéal, du bitumé au végétalisé. Confiance !

    Qu'en sera t-il dans 1 an ? Il n'en sera rien, nous en avons bien peur, sauf si des petits lutins viennent s'en occuper la nuit. Et dans 30 ans ? Et bien, soit nous sommes tous équipés de machine volante, ou de portiques de téléportation, soit, au point de basculement économique où nous sommes aujourd'hui, nous nous retrouvons réduits à frayer notre route à coups de faucille parmi les hautes herbes parce qu'il n'y aura plus de voitures, plus de route, plus d'études. L'urbanisme aura peut être vécu. Le passionné d'urbanisme sera centenaire et parlera de ce grand mythe, cette mirifique légende que fût la rocade Nord-Est de Narbonne. Nous donnera t-il tort ?

     

    Source infos : les voisins Narbonnais, le peuple, les journaux locaux

    Source photo route bitumée : l'indépendant d'ici

     

     

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  •  La beauté du Mordor

     Définition : zone industrielle : lieu ou sont implantées usines et industries, où le piéton est en danger.

    C'est une vieille politique qui a consisté et consiste encore à situer les zones industrielles aux entrées et sorties des villes. Pour faire croire à leur richesse ? Parce que c'est plus pratique pour les allées et venues des transporteurs et fournisseurs ? Pulcherrima n'échappe pas à la règle. Le parti pris de la laideur prime sur toute autre considération. C'est laid de près, de loin cela ressemble à une décharge publique. Admirons, sans commentaire (ou presque) la beauté du Mordor qui s'étend de jour en jour, malgré les nombreux locaux fermés et abandonnés, ruines d'une prospérité éteinte !

    En attendant les diaporamas, à regarder très vite....  

    La beauté du Mordor

     La beauté du Mordor

    La beauté du Mordor

    La beauté du Mordor

     La beauté du Mordor

    A l'intérieur c'est très laid aussi (ici chez Gifi les idées de génie)

    La beauté du Mordor

     La beauté du Mordor

    La beauté du Mordor

    La beauté du Mordor

    La beauté du Mordor

     Ici vivent des gens qui peuvent admirer la Z.I

    La beauté du Mordor

     La beauté du Mordor

     La beauté du Mordor

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Du copié collé en héritage

    Dans cette rénovation du centre de Pulcherrima, le plus choquant reste la visibilité des poubelles en métal, qu'il va falloir briquer pour qu'elles restent brillantes, placées qu'elles sont souvent à proximité des restaurants et autres lieux de farniente. Alors qui a lancé cette mode pathétique et ridicule ? Les fabricants prescripteurs pardi ! Et les pouvoirs publics qui exige de chacun qu'on trie ses déchets comme on trie les lentilles, au lieu d'imposer aux fabricants d'emballage des moyens de nous faciliter la vie. Non mais !

    « Des conteneurs (béton et plastique) à déchets enfouis en centre ville » titre fièrement un journaleux local, sans se poser la moindre question sur rien (comme d'hab, d'ailleurs)

    Du copié collé en héritageDu copié collé en héritage

     

      

      

      

      

      

     

     Qu'en pensent les riverains ? Eh bien le croirez vous ? Ils n'en pensent rien, ces sans opinions. Alors que d'autres, comme à Arras (France Nord) souhaitent que les déchets soient collectés dans des points d’apport enterrés, aux portes de chaque hameau : plus de poubelles visibles dans l’environnement immédiat des maisons !

    Ou est le futur qu'on nous avait promis ? * En matière de mobilier urbain intelligent on en est encore à ça :  la borne interactive

    Du copié collé en héritage

    ou ça : l'abri bus interactif et végétalisé !

    Du copié collé en héritage

    Le mot clé étant interactif, i.e relié à un réseau internet. Des smartphones géants quoi. A mourir de rire non ? Mais nous digressons...

    A quand les poubelles nucléaires ( ou à hydrogène, ou à antimatière ?) dématérialisant instantanément les déchets tout en créant de l'énergie et en accélérant les particules ? Remarquez, il existe des poubelles intelligentes : comme celle qui s'ouvre quand on approche la main (ha ha!) , bon gare au manque de piles,

     

    poubelle

     

     

    ou comme celle là, qui affiche les cours de la bourse, la météo, l'heure et autres billevesées.

    Du copié collé en héritage

      

    Mais de qui se moque le progrès ? De nous bien sûr, c'est tout simplement hilarant. Avis aux terroristes, cette poubelle ci (qui espionne les mobiles des passants en plus) est à l'épreuve des bombes. Tout sera pulvérisé autour de la poubelle, sauf la poubelle. Hilarant vous dit on !!! A quand la poubelle qui dit merci ? Ou qui rote quand elle est pleine ? Mais ne soyons pas trop critique, ce n'est pas parce que le High Tech ressemble de plus en plus à de l'artisanal qu'il faut désespérer. Le siècle ne fait que commencer après tout...

    conclusion n° 1 : le hibou nous a légué un concept déjà dépassé, finalement les cours de la bourse c'est plutôt smart non ?

    Conclusion n° 2 : on a pas fini de les voir ces poubelles en inox

    conclusion n° 3 : On peut rêver, le futur nous apportera seulement de moins en moins de produits à jeter, ce ne serait pas si mal non ?

    Et pour finir n'oublions pas :

    Du copié collé en héritage

     

    * A l' école on nous promettait un super futur. On nous a menti.

     

    Source photos : panneau interactif : abavala.com

    abribus :projet architecture - poubelle automatique : 1001innovations.com

     poubelle cours de la bourse : bealondoner.com - panneau interdiction : Google images

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique