• Neighboors, typiques terrestres

     

    Neighboors, typiques terrestres

    Neighboors (les voisins) est une petite série (américaine bien sûr) qui nous conte de façon hilarante l'intégration d'extraterrestres dans une banlieue du New Jersey. Réfugiés dans un lotissement neuf dont ils sont les seuls occupants, leur vie se déroule tranquillement jusqu'au jour où deux des leurs, lassés de la terre, s'en retournent sur leur planète, libérant un logement qui sera occupé par une famille américaine. Ce qui va bouleverser leur vie.

     

    Le côté choc de cette série est la façon dont ces aliens (les Zabvronians) ont choisi de se montrer aux terriens : sous forme humaine, ils constituent des familles des plus atypiques et jamais vues sur notre planète. (sauf cas d'adoption) Exemple : un père blanc, une mère noire, un fis aîné asiatique et un cadet tout roux, persuadés d'incarner la famille normale, vont devoir confronter leurs croyances et préjugés à ceux des humains voisins pour apprendre à mieux les connaître. 

    Et si les terriens étaient ainsi faits : héritant à la naissance de n'importe quels gênes humains participants de la vie et arrivant avec une des 4 couleurs de peau connue ? La vie serait sacrément rigolote, et inattendue ! Les siècles ont vu se profiler des sciences comme l'ethnologie, l'histoire des civilisations l'anthropologie, sociologie, la théorie de l'évolution, l'origine de l'espèce humaine, la génétique,etc etc. . Chacun s'est replié qui sur ses origines, qui sur sa couleur de peau (ou celle de l'autre, c'est bien plus fun) ou sur sa suprématie, qu'elle quelle soit, tout cela aboutissant à des certitudes que l'on pourrait qualifier d'ignorance générale validée.

     

     

     

    Neighboors, typiques terrestres

     

    Le livre de la nature est certes vaste, mais combien de chercheurs se sont réellement demandés si la multiplicité des peuples terrestres avaient une raison d'être, quel dessin elle pourrait servir, ou ne pas servir !!! On ne sait rien. Rien de rien !

     

      

    A guenon, guenon et demi 

    On n'est pas près de savoir en tout cas. Les supposées infériorités et supériorités ont la vie dure, (et beaucoup de fondements économiques) et ce n'est ni la science, ni l'intelligence, ni même le bon sens qui les feront reculer. On se rappelle, vaguement, ce récent épisode,  épisode des plus banals et récurrents dans la vie politique, qui a, hélas, été traité sur le mode « attention propos racistes » ou une femme (blanche) traitait une autre femme (noire) de guenon, ou de macaque. Bref.

    S'il est toujours surprenant de voir que la seule espèce en ce bas monde qui admet et valide l'idée que l'homme descend du singe (théorie de l'évolution, branche science approximative) soit celle qui estime que seuls ceux qui ne sont pas roses ressemblent à des macaques, il reste choquant de voir que les « pensants »méconnaissent encore la seule maison qu'ils possèdent, pire, qu'ils se méconnaissent eux mêmes, que là aussi, le savoir et la connaissance ont failli et que nous sommes loin d'être des « Neighboors. ». Attendons de voir ce que nous serons si des extraterrestres déboulent, à condition bien sûr, qu'ils ne ressemblent pas à ça :

     

    Neighboors, typiques terrestres

    Neighboors : sur papystreaming et le net

    « Ménage de dernière minuteLa place Bistan »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :