• Ma ville se cherche un prince...mais il n'y a que des mecs

    Eh oui, Pulcherrima en a assez. Après 5 années de vie commune faite de dé-tricotage, d'approximation, d'expérimental, voire de je m'en foutisme, elle a envie d'autre chose : d'air frais, de gestion rigoureuse et éclairée, de santé mentale, de joie. Elle voudrait aussi pouvoir réaliser les possibilités éblouissantes qu' elle recèle de par la position géographique qu'elle occupe au lieu de devenir un vulgaire réceptacle pour individus et événements indésirables.

    Y a t'il des candidats en lice ? Oui !!! et plusieurs même. Commençons par la liste des débutants : 

    1 Tout d'abord, Didier M., prince consort, héritier d'un roi modèle, homme de droit en lice (et au travail via des réunions de quartier) depuis 2 ans, convaincu que la ville a besoin d'un nouveau programme, de plus de sécurité, plus de caméras...

    Ma ville se cherche un prince...mais il n'y a que des mecs 

    2 Un autre homme de droit, assez inattendu, Frédéric P., poisson pilote d'un grand parti, qui s'engage « à stopper les « embauches de complaisance », fléau de la vie politique s'il en est. C'est un juste combat. Il est aussi convaincu que la ville a besoin d'un nouveau programme, de plus de sécurité, plus de caméras... et il s'y connaît !

     

     

    Ma ville se cherche un prince...mais il n'y a que des mecs

     

    3 Dans le genre commercial, voici Bruno C. qui vient de rejoindre le rang. Autre poisson pilote d'un parti virtuel, Il est persuadé qu'il est temps de « changer de voie ». Homme d'assurances, il assure que son union est en mouvement, vers quoi,  nous l'ignorons encore. C'est le candidat de « l'équilibre », le seul qui ait une colistière. On reconnaît là l'homme, le vrai, celui qui croit en l'avenir, convaincu qu'il est que la ville a besoin d'un nouveau programme, de plus de sécurité, plus de caméras...

     Voilà pour la liste des débutants.

     

     

     

     

    Ma ville se cherche un prince...mais il n'y a que des mecs

    Parmi les courtisans expérimentés : ( ou qui ont déjà eu une première expérience) on a :

    4 Par la nation, pour la nation, rien que pour la nation, ça tombe bien, Pulcherrima fait partie de la Nation, Jean Marc P. Homme de feu puisque pompier volontaire, qui souhaite « répondre à l'attente de toute la population, qui a déjà su faire confiance à Marine Le P., car celle ci veut un réel changement et je serai leur homme sur Narbonne et cela, sans intérêt personnel et partisan. ». Ardeur ardeur, la récitation est touchante. Tiens ! il ne parle pas (pour l'instant) de caméras.

     

    Ma ville se cherche un prince...mais il n'y a que des mecs

    5 Front de gauche parti communiste français, Jean Pierre M., homme d'éducation scolaire, et possible candidat.

    Lever le blocus de cuba, l'acier lorrain doit vivre, amnistier les syndicalistes ???

    Mais non, ce n'est pas ce programme là ! Nous attendons le contenu de la proposition qui sera faite à la ville, la stratégie est en cours d'élaboration mais « l'humain d'abord » en sera le socle. À suivre...

     

    Ma ville se cherche un prince...mais il n'y a que des mecs

    6 Enfin, le Mamamouchi en place, Jacques B., homme de politique estime qu'il n'a pas fini de faire ses preuves, qu'il a encore des caméras à installer et des gens à embaucher pour mettre derrière, et reste sur les rangs, encore premier de la file. 

     

    Ma ville se cherche un prince...mais il n'y a que des mecs

     La liste des futurs n'est pas encore close mais nous avons déjà :

    •  4 prétendants, 4 clones qui comptent bien éparpiller de leur mieux les voix de centre, droite et extrême droite (on a essayé de s'unir mais on n'a pas pu, bêlent-ils tous en cœur). Et pourquoi cette incapacité ? voudrions nous demander si nous ne connaissions pas déjà la réponse...
    • 1 chevalier à la table rouge qui vient combattre toutes les injustices

    • 1 dernier que (presque) personne n'a plus envie de revoir

    • 0 prétendante

    Pulcherrima appréciera ou non qu'on lui propose 5 fois la même soupe. Le programme commun « sécurité vidéoprotection » paraît aussi appétissant que l'eau du canal central...

    Cerise sur le gâteau, ou petite note de couleur, Païs Nostré, qui sent bon son régionalisme. Encore mieux que la nation, ici et ici, voilà Bastir 84, bannière occitane, proposant des candidats régionalistes plus ou moins associés aux diverses listes (sauf FN, et pourquoi on l'ignore) pour « promouvoir la langue et la culture occitanes, le développement des calendretas (école bilingue français occitan) et proposant d'attribuer le label occitan aux élus qui les soutiendront. Origine, quand tu nous tiens !

     Bref, regardez les bien, sondez leur regard et répondez à ce questionnaire

     Respirent - ils :

    l'intelligence                        oui         non        sans opinion

     la sagesse                           oui        non         sans opinion

     le don de soi                       oui        non         sans opinion

     l’ambition personnelle       oui     oui    non   sans opinion

     l'opportunisme                   oui     oui    non   sans opinion

     Pulcherrima ferait elle mieux de choisir directement le fabricant de caméras ?   

                                                oui         non         sans opinion

     NB : le choix « sans opinion » n'a aucune valeur, sauf si vous êtes une souris de laboratoire.

     Sources photos : anticor11.org – sites des partis – tracts de campagne ( flyers)

     

    « Les dernières girolles de la saison...Un test de Rorschach géant ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :