• Ma ville magique, ou à peu près

     

    Ma ville magique

     

     

    Ma ville magique, ou à peu prèsPendant que les processionnaires attaquent le melting pot, Antony Duff change sa sculpture (une nouvelle main) et ramène des fleurs d'amandier de la Clape, où la magie du monde fleurit gratuitement. Apothéose de la scénographie en fin de mois pour célébrer ceux qui ont participé par leurs dessins, poèmes ou gribouillis (les tout petits). Préparons nos yeux et nos gosiers....

      Ma ville magique, ou à peu près

      Ma ville magique, ou à peu près

     

    Pas gnan gnan du tout, Clairette Gras, que l'on avait découvert au café de la poste, expose ses collages au Lindo café. Des « œuvres » qui m'évoquent un peu De Chirico, un peu Dali, un peu Delvaux, un peu Magritte, tout ce que j'aime. Il ne s'agit pas que de colle et de papier ! C'est un véritable travail d'inspiration et de recherche qui débouchent sur des tableaux saisissants de surréalisme, fruits de l'intelligence et de la créativité.

     Ma ville magique, ou à peu prèsMa ville magique, ou à peu près

     

      

      

      

      

      

      

                         le bar à vin                                                                 je suis sans travail mais je sors quelque fois

         impérativement, cliquer pour agrandir

    Message d'un inconnu : A venir et sur la plus belle place de la ville, une galerie mutualiste qui ouvrirait en juin 1 place du Forum. La Blend'Art galerie. De blend (mot anglais) qui signifie mixture, ça commence bien !   Pourquoi pas ? (En espérant secrètement qu'ils ne viendront pas nous gâcher l'ambiance qui règne au Melting Pot et sur la place Bistan.) On a assez de prescripteurs bons marchés comme ça à Narbonne ! Et en attendant la venue de ces artistes, qu'on devine simples et généreux, et capables in fine de s'imposer dans les expositions locales, on leur souhaite bonne chance et totale réussite, parce que :

    Athina Ioannou : bon, j' veux bien mais j' peux point : venir de si loin pour nous dévoiler les fanions de stations services, faut pas déconner quoi. De qui est ce la politique culturelle ? Des œuvres qui changent de couleur à la lumière du soleil ? Une symbolique du bronzage ? L'Aspirateur vaut mieux que ça : vous feriez mieux de nous dépêcher 2élus  (ou 2 chômeurs) munis de  mètre, pioche, pelle et niveau de chantier pour nous dessiner une belle allée d'accès pour les piétons. Ça, ce serait du grand art !

     

    Ma ville magique, ou à peu près

     

    Non mais allô quoi ?

    Art toujours : voici un collectif qui prétend apporter un regard neuf pour valoriser le patrimoine Narbonnais. Collectifaici, dont l' ambition est de donner à voir l'histoire, le patrimoine et la réalité sociale de Narbonne, au travers d'une plateforme multimédia qui réunirait nos textes, dessins, photographies et vidéos. Géolocalisées, adaptables à tous supports, nos créations pourront être utilisées aussi bien pour réaliser des webdocumentaires, des cartes interactives, des expositions, des livres ou des visites en réalité augmentée. 

     Collectif aici

    sur facebook, sur twitter, sur viméo, présent quoi ! Et pointu ! On apprend ainsi que le petit Moka abritait auparavant une entreprise de pompes funèbre. A suivre absolument.

     

     

    Ma ville magique, ou à peu près

     

    Mercredi soir nous serons reçus en toute simplicité par le maître du haut château à l'hôtel de l'agglo, jeudi soir dans la ravissante salle des Synodes par Maître Mouly, maire de la ville, pour deux soirées d'élégantes causeries et de contacts aussi enrichissants qu'agréables.

     

    Viril story : Narbonne 23 Agen 15 .C'est du ballon ovale. 2 cercles de même rayon R et de centre O1 et O2 permettent de gagner quelque fois ! Alors, heureuse Marie Chris ? 

    Ma ville magique, ou à peu près 

      

    Quelqu'un s'ennuie à Narbonne ? Si c'est le cas, si l'art ou la politique vous ennuie, rdv le vendredi 20 mars de la Férie, dès 18 h à la chapelle des pénitents blancs, jour de prière et de sacrifice pour la conversion des musulmans. ça peut aider !

     

     

     

     

     

    Ma ville magique, ou à peu près

     

    printemps de Bourges, printemps de Pulcherrima

     

    « Une après midi au MuséeLe budget printanier de la communauté de l'Agglo »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :