• Ma ville, dans une certaine réalité

    Revue vague et non structurée  :

    Nous nous félicitons d'y vivre  : le pays de l'idéal dont voici le président, croqué pour avoir l'air dynamique, intelligent, efficace, un président d'un territoire idéal, où on construit des concepts. Grands.

     

    Ma ville, dans une certaine réalitéMa ville, dans une certaine réalité

    Le voici dans la réalité sur un territoire dont l'avenir est surtout grand béton et grande laideur.

     Ma ville, dans une certaine réalitéMa ville, dans une certaine réalité

     

     

     

     

     C'est pas pareil du tout !

     Attention !  Au Botafogo, là où on fait la fête, il y a des verres piégés. Et des salopards qui surveillent ce que cela vous fait. Ça c'est la réalité photo botafogo.

     

    Ma ville, dans une certaine réalité

     Les papys font de la résistance, saison 2

     

    Ma ville, dans une certaine réalitéMa ville, dans une certaine réalité

    Octobre 2016, tribunal de commerce : situation personnelle de l'ascenseur : c'est compliqué. Pas de candidat pour alerter la presse ? Le tribunal serait il à gauche ? Ça va bien faire 6 mois que les handicapés ne peuvent accéder au greffe du tribunal ! Honteux !

    Vainqueurs par abandon : le collectif laïc se retrouve le bec dans l'eau. Le pole universitaire catholique a calmé le jeu en renonçant à la subvention accordée par la ville. Misant sur un grand nombre d'inscription, ils s'éloignent de "la contestation intolérante de tenants de conception archaique de la laicité". Une victoire pour le nouvel obscurantisme tendance, car les aboyeurs veillent. On le paiera cher, car le 21ème sera bien religieux, mais ne sera ni spirituel, ni humaniste.

    Nos élus nous racontent :

    Petite conférence  de Mr Pierre Ramon dit Mr TGV qui porte avec passion et obstination depuis 24 ans le projet du TGV dans le coin. Un personnage , intarissable et charmant, et un sujet qui méritent à eux seuls un billet complet. Un dossier qui nous rappelle les concussions politiques, l'omniprésence européenne, la légèreté de l’Être. Plus tard, peut être.

    Le prix du plus beau pique- nique de France est attribué à Narbonne, Angoulême et St Armel. C'est vrai que le coin est agréable et que les produits locaux sont sympas. Nous voici donc pour 2016 dans la ville de la Fraich'attitude !

    Ma ville, dans une certaine réalité

    source:  lesfruitsetlégumesfrais : clic sur image

    PS versus J'MN : 130 000€ d'investissement pour un parking à Maraussan et fluidifier la circulation du centre ville. L'opposition s'oppose pour revenir sur son opposition puisque c'était une de ses idées. Avant !

    Myticum Rocadum Est, encore et toujours, depuis 1999, la rocade est pour l'année prochaine. Sauf là, ce sera pour 2018. Entre les primaires et les élections présidentielles, on verra des tracteurs s'agiter aux rond- points de Coursan et de l'Amphore et on attendra...

    La salle multimodale : bouffée d'oxygène de 20 millions d'euros pour 300 entreprises locales qui en attendraient beaucoup. Il s'agit de bâtiment encore. Cette salle devrait être terminée et inaugurée en décembre 2018.

    Nous aimerions aussi savoir où en sont les jardins familiaux au pied des Hlm, promesse de campagne 2014.

    Décentralisation NOTRe, multiplication de STRUCTURes : Guy Sié, maire de Fleury, peut s'attendre à ne compter que pour une voix dans ce nouvel Epic* qui gérera la compétence tourisme. Malgré son riche apport économique, 250 000€ de taxe de séjour. Malgré ses camping et ses 8000 meublés de tourisme. A la tête de l'Epic, nouvelle structure créée pour gérer la compétence tourisme de l'Agglo, avec de nouveaux salaires à attribuer aux copains (des mâles pour la plupart à cause de la parité) Didier Codorniou, radical de gauche, dont la ville ne participera pas à l'Epic, puisque classée station de tourisme, elle garde sa compétence tourisme.

    Quant au futur directeur général, ce serait le directeur de l'office de tourisme de Gruissan qui touchera 1 salaire de plus. C'est la mutualisation des charges de personnel. La gauche aime mettre de l'argent à gauche.

    les jeunes NN se réunissent le 20 octobre à 20h autour d'une dégustation de vin. 20 sur 20 ! Ça promet...Au siège de Nouveau Narbonne. Tous les vieux sont invités aussi !!

    L'association des maires de l'Aude se réunit dans notre ville le 25 octobre. Se tiendra l'assemblée générale des maires de l'Aude aux Synodes. On ira peut être voir leur tête.

    Une Histoire d’économie :  ALPAGEL cherche à s'implanter dans le coin. Ayant trouvé un local à Plaisance, ils vont voir le maire qui les dirige vers l'Agglo qui a la compétence économique. Mais achetant elle même ses propres terrains (voir dernier conseil communautaire) pour qu'ils ne lui passent pas sous le nez, et pour ses propres projet nébuleux (Vous suivez ? ) elle dispose de peu de terrains pour accueillir de nouvelles entreprises. Alpagel attendra, les emplois aussi, qui arriveront peut être avec la Rocade.

    Plus loin... autre pays de la réalité

    L'affiche qui tue : Franchement ce "provocateur" de Ménard gaspille l'argent du contribuable Biterrois pour annoncer ce que tout lMa ville, dans une certaine réalitée monde constate de visu. Mais que dit cette affiche exactement ?

    1 - l’État nous les impose : vrai, il y a urgence car Calais perdure (et perdurera, des jeunes gens sont disséminés sur tout le territoire où les autochtones protestent à grand cris, car on ne leur demande pas leur avis. Et l'Europe attend de nombreuses arrivées. Oui, le monde change radicalement, et c'est plutôt intéressant à observer...

    2 - Ils sont dans le centre ville : vrai, écarquillez les yeux et vous verrez que vous avez de nombreux nouveaux concitoyens. Détourner le regard ou faire semblant de ne pas les voir en prêchant la "bonne parole" ne les feront pas disparaître.

    3 - syriens, irakiens, afghans, yemenites et africains ? : Faux partiellement. Ce sont essentiellement des Soudanais du sud, Sénégalais, Maliens, Congolaises et Camerounaises (femmes) que l'on croise par ici. Cette affiche est bâclée !

    Ça y est, ils sont là ! Saurez vous les accueillir, les aimer, leur procurer travail, culture et confort, aide psychologique ? Saurez vous les accueillir dans vos maisons comme le suggère la Cosse écolo. Ou vous contenterez vous de vous sentir "provoqués" ? Et si donc vous attendez des chrétiens persécutés par les arabes, vous n'aurez pour l'essentiel que des Africains. Noirs. De beaux mâles noirs ! Qui fuient la guerre...et qui connaissent leurs droits, de l'homme.

    Ma ville, dans une certaine réalité

     Ma ville, dans une certaine réalité

    Source : le Parisien

    Encore plus loin, en Corse parait il, Décathlon retire cette affiche en s'excusant parce que le padamalgam a encore frappé. Quelle époque de fous ! Il va falloir bannir le mot migration, migrant du vocabulaire français. Clandestins, exilés, fuyards n'ont déjà plus cours. 

    Ma ville, dans une certaine réalité

     

     

     

     

    Source : Grincheux grave

     

     

     

    Une nouvelle langue s'imposera donc :

     

      Ne courez pas, nous sommes vos amis ! Tim Burton

    Et dans le cloud, tristesse infinie ; . Cette femme, Angela Bernardo , féministe (crime n°1) a osé dire que les nobels 2016 étaient tous des hommes. Crime n° 2 de lèse majesté dans le monde des dieux déchus qui, entre les menaces de viol, les menaces de mort sont prêts à démontrer leur supériorité.  l'Europe est prête pour la Charia.

    Ma ville, dans une certaine réalité

    Source : clic sur l'image

    Pour finir, un peu de magie  à découvrir sur ce joli blog, Amande et Basilic, qui propose des recettes vegan et est délicieusement rédigé par Clémentine, une gourmande Narbonnaise. Ma recette préférée : nouilles chinoises au lait de coco et petits légumes, un plat délicieux et raffiné pour porte monnaie quasi vide ! On peut, bien sûr, y rajouter un steak bien saignant. Miam !

     

    Ma ville, dans une certaine réalité

     

     

    Epic : établissement public industriel et commercial ? Établissement public dont l’objet est la production et la commercialisation de biens et services et dont les ressources sont essentiellement constituées par les redevances payées par les usagers. (Vie publique.fr)

    Source images : la presse locale localisée. Le Web.

     

    « Expos à gogoUne heure avec Michel Sourgnes »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :