• Ma ville agitée

    Ma ville agitéeMa ville ensauvagée : Pendant que certains ouvrent des « lieux de lumière », dixit l'indépendant d'ici, d'autres enténèbrent la vie des autres pour le plaisir de faire le mal, comme le carnage de la semaine dernière au parking de la médiathèque : vous pouvez parier qu'une fois identifiés, ils seront bien vite relâchés pour qu'ils puissent continuer leurs méfaits. Oui je suis pessimiste, et très en colère. Et je pense à tous ces gens qui tentent de garder la tête hors de l'eau, empêchés d'aller travailler et qu'Effia tentera d'entourlouper. Car depuis + de 2 ans, des plaintes sont régulièrement déposées, le lieu d'entrée des voyous, connu de l'ancienne municipalité, n'est toujours pas sécurisé. Une simple plaque de fer ou la fermeture de cette entrée suffirait, mais il faudra des tas de réunions et sûrement des experts de la Nasa pour y arriver. Aujourd'hui on préfère laisser faire les "jeunes", entendez les gibiers de potence de sexe masculin, pour qu'ils demeurent les seigneurs emmerdeurs de la ville.

    Ma ville agitéeMa ville agitée

     

     

     

     

     

     

     

      

    Caméras restantes après le vandalisme précédent, arrachées, extincteurs vidés dans les voitures et autour, mise à sac générale : la "jeunesse" s'amuse

       

    Ma ville agitée

    La porte défectueuse, entrée des voyous

    Autres seigneurs, ceux du voyage : après avoir investi + de 600 000€ (rapport de la cour des comptes 2013), dans la réalisation d'une aire de passage à La Palme, ce malgré les nombreuses et fortes oppositions des riverains via Palm Actif, et boudée par les nomades, on remet ça ; on se propose d'aménager Cap de Pla pour l'entretien duquel 15000€  avaient été votés lors du conseil communautaire du 6 mars 2014. Puisqu'il est impossible de faire de l'accueil de ces nomades un acte empreint de  noblesse, pourquoi ne pas convoquer les seigneurs du voyage et leur demander carrément où ils veulent s'installer, puisque c'est eux qui font la loi, et sur tout le territoire ? Les problèmes insolubles sont toujours ceux que l'on refuse de régler


     Ma ville agitéeY'en a bon être un gros costaud : Samedi dernier, Anthony Hill a attrapé un cambrioleur chez lui et l'a maintenu jusqu'à l'arrivée de la police. C'est exactement ce qu'il faut à ces gibiers de potence : une poigne de fer, et accessoirement, une bonne claque dans la tronche.  L'info est relatée dans la presse d'ici les 3, 4, 5, 6 et 7  décembre. Bravo Antony Hill, bravo, bravo, bravo et bravo. (si je relis encore cette info dans la presse de demain, je crie !)

      

    Innoveum lance un concours à l'innovation. Pour gagner le droit de disparaître comme la fabrique à innovations en 2014.

     L'Agglo persiste et signe : voici l'In'ESS une structure destinée a être arrosée par l'agglo du Grand Narbonne comme Eole (70000€), nucleum (120 000€), Innoveum (m'en rappelle plus€). Pour accompagner les porteurs de paniers, de salades, de projets liés à l'économie solidaire et sociale (aide à la personne,  métiers sanitaires, animateurs divers et variés)

     

    Ma ville agitéeBonne nouvelle : les petites bibliothèques installées par la municipalité cet été font toujours le plein. Les gens normaux jouent le jeu des échanges, pour le plus grand plaisir des lecteurs, dont je suis. Tout ne va pas si mal voyons !

     

    C'est parti : en attendant un spécial Noël (peut être) les festivités ont démarré ce week end.

     

      Ma ville agitéeMa ville agitée

     

     

     

     

     

    Des  couleurs, des jeux de rêve et des bottes de pluie pour les petits

     

    Et pour finir, rien à voir parce que la vraie vie est aussi dans le ciel, voici une photo d'arc en ciel prise par une certaine Marissa Renset au dessus des Caraïbes !

    Ma ville agitée

     

    Photo piquée sans autorisation (je n'ai pu résister) sur le blog http://revolte.exprimetoi.com/

    sources photos police : l'indépendant d'ici

     

    « Collection automne, hiver, etc...Lettre de Noël N° 2 »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :