• Ma vie de festival (fin)

     

     Ma vie de festival (fin)Ma vie de festival (fin)Ma vie de festival (fin)Ma vie de festival (fin)

    Les 3 films primés, et le coup de coeur - images : FIFFH

     Sélection coup de cœur :

    Prix coup de cœur : Maesta, la passion du Christ d'Andy Guerif et une mention spéciale pour : Laurette 1942, de Francis Fourcou, remis par Richard Sammel

    Compétition officielle :

    • Prix du meilleur scénario : Les fusillés de Philippe Triboit, remis par Louise Barnathan et reçu par une Narbonnaise, chef costumière du film. (et dont je n'ai pas entendu le nom. Soit Florence Clamond, soit Catherine Leloup )
    • Prix de la meilleure interprétation féminine : Zita Hanrot dans le film Rose et le soldat, remis par Philippe Berenger
    • Prix de la meilleure interprétation masculine : attribué à Pablo Derqui dans le film Isabel, remis par Fanny Cottençon
    • Prix du meilleur film : les fusillés de Philippe Triboit, remis par Richard Sammel, président du jury
    • Prix d'honneur remis à Madeline Fontaine, oscar du meilleur costume, remis par Etienne Garcia, président de Regards Caméra.

      

    Ma vie de festival (fin)

    Soirée historique ! Soirée émouvante ! le 1er festival de film historique s'est clôturée ce soir en présence d'une petite centaine de personnes. Il est des moments émouvants, voire grandioses dans la vie d'une Cité,des moment qui font chaud au coeur et celui ci en était un. J'y étais !

    Un partenariat réussi avec les scolaires, un concours de dessin organisé et récompensée par 2 prix : le prix Jean Zay, remis à une petite fille et le prix Anne Franck, remis à un petit garçon, pour leur regard sur la seconde guerre mondiale. Un pari réussi, grâce à un public qui a débattu et discuté avec réalisateurs et acteurs, faisant vivre vraiment l'évènement.

     Mais qui mieux que les organisateurs et participants à ce festival pour parler du festival ?

    Etienne Garcia : Nous avons eu il y a 1 an, l'idée de promouvoir l'histoire avec un regard différent, en la modernisant, en en donnant l'accès à tous les publics, en donnant la possibilité de divertir, d'enrichir et de rassembler. Ce fut de 1 an de travail sans précédent, de lourds combats mais aussi de rencontres exceptionnelles. Aujourd'hui c'est une grande victoire pour nous de pouvoir cloturer ce festival. Nous avons accueillis 1500 enfants et recueilli leur sourire émerveillé et leur intérêt pour l'histoire, et offert au grand public un ensemble de fictions télévisiées et de cinéma variées, ouvert aussi sur l'international (avec Isabel, inglourious basterds,...). Nous avons eu le soutien de nombreux partenaires qui nous ont fait confiance.

    Je veux remercier ce premier jury. C'est la première édition.  J'ai rencontré de belles personnes, dont je connaissais le travail mais que je suis fier d'avoir rencontré en vrai. Ce festival, qui a eu un très bon écho médiatique est vraiment une réussite.

    Richard Sammel, acteur, président du jury : c'est le premier festival et j'espère bien que ce ne soit pas le dernier. Nous avons eu à faire face à des dilemmes, vu la qualité des films et avons attribué un prix coup de cœur et crée une mention spéciale.

    Faites venir les gens à Narbonne car cette ville à des richesses insoupçonnables à offrir. Tout ce que j'ai vu ici était plus grand, plus énorme que ce à quoi je m'attendais. Il y a là un outil pour intéresser des étrangers qui pourraient enrichir culturellement la ville, et les narbonnais,  avoir une vie culturelle enthousiasmante. Je souhaite donc longue vie à ce festival

    Yves Penet, élu municipal délégué à la culture : Ce qui est important de nos jours, c'est de se remémorer l'histoire et de la transmettre aux plus jeunes. Je tiens à remercier les membres du jury pour leur venue à Narbonne et d'avoir vu notre patrimoine, de le faire rayonner hors de Narbonne...


    Alain de on écoute la télé.com : c'est la fin d'un beau festival, il a été difficile à monter, à réaliser. Mais il a été mené jusqu'au bout et rien que pour ça nous pouvons ovationner regards camera Narbonne et tous ses partenaires.

       

    A toute cette équipe, qui s'est investie avec ferveur, avec passion, avec foi, et qui nous a fait nous sentir si fiers d'être et de vivre à Narbonne, et qui nous a offert cet évènement inouï (si, si !), le public décerne la palme d'or de la contribution au rayonnement culturel et patrimonial de Narbonne. Bravo !

     

    Ma vie de festival (fin)

      

    Pour le souvenir, et en attendant la seconde édition qui fera certainement salle comble, le teaser de NOTRE premier festival :

     

     

    « Fabuleuse Vue sur CoursSaison 2, épisode 1 »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 14:47

    Et bien ! ça du être grandiose ! dommage que Narbonne est si loin de chez nous ... frown
    Je vous souhaite bcp de monde pour le prochain festival

    Et merci pour ce partage

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :