• Lointaine Magicienne : Elisabeth Colomba

     

    Lointaine Magicienne, Elisabeth Colomba

     

    Tombée dans l'art dès la petite enfance, en réalisant, au grand ébahissement de ses parents, une superbe copie d' un Van Gogh à l'âge de 6 ans, Elisabeth Colomba  sait très tôt qu'elle est née pour peindre. Paraphrasant  Léonard de Vinci, peindre est pour elle un acte spirituel. Un acte de vie.

    Née en région Parisienne,  elle parachève sa formation artistique à Los Angeles, l'endroit de tous les possibles, où elle réalisera d'ailleurs des story board de films tels que Roméo et Juliette, the single man, etc... 

    Ses personnages, évidemment issus du monde créole, - elle est Martiniquaise - des femmes, souvent, sont enchâssés dans des époques et des lieux données. Dans le "canon occidental". Époques historiques, époques artistiques, Elisabeth Colomba nous offre là une peinture socio politique.

    Lointaine Magicienne : Elisabeth Colomba

    "1492" : la rencontre historique de l'Europe et des Amériques

    Visages, vêtements et lieux l'inspirent et si la recherche artistique est intéressante, au delà de l'apparente parodie, c'est qu'elle redéfinit les identités et esquisse un monde différent de celui  qu'imagine et impose l'occidentale vision. Elle contourne ainsi ce conditionnement socio culturel qui confine les individus dans une seule et unique sphère. Elle colorise l'histoire. Ainsi, ces femmes posent dans des intérieurs normaux, bourgeois, ou aristocratiques, se livrant à des activités autres que purement domestiques, accédant ainsi par cette mise en scène à une position sociale, une dignité, un statut, inhabituels, dans leur représentation habituelle (en tout cas à une certaine époque) à l'Ouest du Monde.

    Une peinture détaillée, commencée par l'esquisse du visage qu'elle habille ensuite et entoure des objets les plus variés, un traitement classique des œuvres, le choix des modèles traités font de ce travail remarquable un véritable challenge intellectuel.

    Lointaine Magicienne, Elisabeth Colomba

    Breakfast

     Privilégiant Huiles, aquarelles et dessins, ses maîtres sont nombreux. Elle s'inspire, dit elle, "de la touche de Sargent, la lumière du Caravage, la vision de Degas, l'impénétrabilité de Veermer et du savoir de Velázquez".

       

    Lointaine Magicienne, Elisabeth ColombaLointaine Magicienne, Elisabeth ColombaLointaine Magicienne, Elisabeth Colomba

     

     Lointaine Magicienne, Elisabeth Colomba

     Aquarelle

     

    Lointaine Magicienne : Elisabeth ColombaLointaine Magicienne : Elisabeth ColombaLointaine Magicienne : Elisabeth Colomba 

     

    Artiste découverte sur le web. Vit et travaille à New York. Site consulté :  Indiewire

    « Lointaines rumeursBonne fête des Mères, Madame Choup ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Juin 2015 à 17:31

    Quelle belle découverte ! Ce serait dommage de bouder ce site qui est vraiment beau et cultuel !

    Avec mes excuses, je suis toujours si pressée que je l'avais loupé ! Et pourtant, il en vaut la peine !!!

    De bien belles œuvres que tu nous offres là ! Merci

    Bises ravies

    2
    Lavalliere
    Mercredi 10 Juin 2015 à 00:34

    Merci Luciole pour tes encouragements et tes interventions régulières.  Parler de ce qu'on aime est toujours agréable. A bientôt sur ton blog, ou plutôt tes blogs, car je trouve le second surprenant ( pour notre époque si "laïque") et réconfortant !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :