• Echapper au présent si agité de ce mois de mars, plonger dans le passé, flâner dans le silence, fouler un parquet aux teintes passées, se raconter de grandes épopées et les voir sur les murs, partir en exploration et faire des découvertes, avoir les lieux pour soi seul, se prendre soi même pour une œuvre d'art en chantonnant "remember me", c'est tout le bonheur d'être au musée quand les autres sont au cinéma. Au musée d'art et d'histoire, on peut tout faire ou presque....l'esprit libéré du temps qui passe.

      

     Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

     

     

     

      

      

      

      

          Gagner des batailles navales,                                                       se réfugier dans l'antiquité

      

    Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

      

      

      

      

      

    Provoquer le silence en martelant le parquet                              admirer le travail du conservateur

       

    Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

      

      

      

      

      

      

      

      

      

     

       

      Consulter les horaires de courriers sur un coup de tête et prendre rendez vous avec un bel homme

      

    Une après midi au Musée

    se réfugier dans la salle à manger

     

    Une après midi au Musée

    vérifier qu'il y a de l'eau dans les vases

     

    Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

     

      

      

      

      

      choisir la porcelaine royale et préparer la table du dîner

      

    Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

      

      

      

      

       

    compatir avec la destinée et vite, traverser le salon

       

    Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

     

     

     

     

     

      

          

    S'agenouiller devant un poupon                                              pour mieux juger de La Jugie

        

      Une après midi au Musée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                  Croire en l'Arabie Heureuse

      

     Et avant de rentrer, regarder le monde de haut, pour se sentir plus sage, plus riche...

     

    Une après midi au Musée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    Une après midi au Musée

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    L'Estafette de Nicolas 

    Une façade aux couleurs de Narbonne, un petit local ou le bois clair réchauffe l'atmosphère, voici L'estafette de Nicolas, un minuscule bistrot urbain, branché, cosmopolite, un lieu qui manquait singulièrement.  

    A consommer sur place ou à emporter, les préparations de Nicolas se dégustent comme un voyage touristique : Pâtes de chez Bareil (Castelnaudary), légumes de producteurs,(LR),  Jus de fruit du Somail, bières catalanes ambrées, fromages AOP et vin d'Oc. Soupes maison, sauces très variées pour pâtes, l'Estafette propose une carte d'hiver qui change au gré des envies de Nicolas et de la clientèle.

    Aujourd'hui la soupe de potiron au lait de coco est d'un velouté absolu,  avec le très léger piquant de la noix, et les pâtes - dentelles de Bareil en généreuse portion  - dansent la biguine sous le  colombo du jour, franc, savoureux, exotique, mais pas trop épicé. Quant à la sauce au pistou et aux noix, ainsi que celle au poireau & saumon fumé, elles confèrent subtilité et douceur aux pâtes qui se laissent déguster comme de la "médecine (diététique) à couler".

    Mais la vraie surprise, ce sont les desserts, qui pulvérisent mon habituelle austérité quant au sucré. Un véritable coup de maître  :  tiramisu d'ananas pochés aux épices, léger, déjà mythique et exigé chaque jour par la clientèle. Le banoffee n'est pas en reste non plus, banane et spéculos sous une couche aérienne de vanille, étonnant et festif à la fois. Des desserts frais frais frais, pas trop sucrés : un pur délice !

    Côté boissons un vin du domaine de Capendu en 18.6 cl pour reprendre le travail à 14 h l'esprit clair et énergique  et, pour ceux qui n'ont pas de temps de cerveau à consacrer à TF1, un Cola catalan quand même, pour réfléchir aux talents locaux.

    Un menu frais, assez copieux et digeste pour 9 euros seulement. Une table idéale pour masculin et féminin. Courez y : il va y avoir la queue ! A bon entendeur...

     

     

    L'Estafette de Nicolas

    L'Estafette de Nicolas

     
     

    L'Estafette de Nicolas

     

     

    L'Estafette de Nicolas

     

    L'Estafette de Nicolas

     L'Estafette de Nicolas
     

    L'Estafette de Nicolas

     

    L'Estafette de Nicolas

     

    L'Estafette de Nicolas

     

    L'Estafette de Nicolas

     

    L'Estafette de Nicolas :  9 Rue Droite à Narbonne

    ouvert le midi, et le soir de 18h à 21h pour ceux qui n'ont pas envie de cuisiner et qui ont bien raison.

     

     

    L'Estafette de Nicolas

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Le Languedoc Roussillon se boit chambré

       

    Rue Emile Zola, derrière les Halles, s'est ouverte depuis 9 mois la vitrine du site de vente de vins en ligne Vie d'Oc. Un site qui a 5 ans d'existence et est quasi numéro un des vins locaux. C'est une boutique pilote dont le succès grandissant devrait déboucher sur la création d'autres boutiques dans les grandes villes de France. C'est en tout cas l'ambition de Jean Michel  et Alain.

    Vous n'y trouverez que les vins du Languedoc Roussillon, des plus connus aux plus secrets. Un lieu à la décoration tendance, pour inscrire le Languedoc Roussillon dans la modernité car les vins régionaux sont modernes. Pour affiner son choix, le client dispose de 20 bouteilles dont il peut goûter le contenu et, outre la vente directe, une option « Drive » permet de venir prendre les vins que l'on a commandé via Internet ! Moderne ! Contemporain ! Branché !

    Jean Michel Boron, que nous avons rencontré dans son petit écrin, est évidemment un passionné. Diplôme d'agronomie, ex St Emilion entre autres, sa découverte du terroir d'ici l'amène à se positionner en diffuseur et défenseur des vins du LR.

    On va chercher des vins que l'on ne trouve pas ailleurs. Nous sommes des dénicheurs de vins qui ont une âme, des vins de vignerons et nous sélectionnons des supers vignerons ; nous sommes des défenseurs du Languedoc roussillon, car l'avenir des vins est ici.  70% de ces vins sont bio.  Nous avons 35 AOC, des muscats, des crémants... Et nous diffusons 350 références pour l'instant.


    Modernité aussi dans l'origine de certains vignerons : expérimentateurs expérimentés, artistes, créateurs, ils viennent d'Alsace, comme Clément Mengus, créateur de génie qui, sur le domaine de Cazaban élève, dans l'appellation Cabardès, les petites rangées ou la Demoiselle Claire (fruits rouges et noirs et épicés) ; ou de Bourgogne comme Hervé Leferrer, ex régisseur de Romanée Conti, qui produit le domaine du Grand Crès, le voluptueux dixit "le Monde" (un vin fruité, d'une bonne longueur en bouche). N'oublions pas Jean Baptiste Senat, star montante à Trausse  Minervois qui nous fabrique des compositions de texte et de grammaire légères et fruitées : mais où est donc ornicar ? Dans le bois des merveilles ?


    Les facteurs clés de succès ? L'ensoleillement, qui induit une agriculture raisonnée, la diversité des sols et des terroirs, qui permettent le développement et l'assemblage de 50 cépages au moins, une palette de 50 couleurs pour des goûts infinis, un terroir encore accessible (10 000€ l'ha en moyenne) qui attire irrésistiblement les talents, et les vignerons qui ont des idées. Il y en a même de Chine semble t'il. Certains, comme Peter Close venu d’Angleterre et vigneron au Château de Camplazens évoquent les bijoux cachés et inconnus de la région qui se fait, avec bonheur, laboratoire d'expérimentation, creuset de pépites (tant gustatives qu'humaines), et est d'une richesse si fabuleuse que le monde ne s'y trompe pas. Le LR est le premier exportateur mondial de vins et a vendu l'an dernier 306 milliers d'hectolitres pour 71 millions d'euros, soit une progression - en 1 an - de 11% en nombre de bouteilles et de 16% en valeur monétaire. (chiffres Draaf languedoc roussillon – septembre 2014). Le Monde entier déguste donc des vins nés de schiste, de calcaire, de marnes, de sables, de granit, de grès et de passion.

    Des vignerons dont le moteur principal est la passion et le plaisir de fabriquer du « bonheur », encepageant en fonction de leur terroir, associant le végétal et la pierre ; ce sont ceux là que vie d'oc s'applique à trouver et à nous faire découvrir.

    Et de fait, toutes les grandes appellations sont là, chez Vie d'Oc :  Minervois, Faugères, Fitou, vins de la Clape, Pic st Loup, Terrasses du Larzac , et tant d'autres, des vins fait avec amour et ingéniosité, des vins confidentiels et dont les prix vont de 4 à 100 euros pour le Domus Maximus   par exemple, ou le Julius, produit sur le domaine de Camplazens, cité plus haut, élu 2ème meilleur vin par Vie d'Oc qui le décrit ainsi :  un maître, un empereur, pure expression du cépage Syrah !

    Un lieu 100 % Languedoc Roussillon, unique en son genre, pour faire connaître nos 246 000 hectares de vignoble, le plus grand du monde, de Nîmes à la frontière espagnole, sa production bio à 70 %, ses  noms renommés : Pech Redon, Seigneur de l'Aoc Languedoc la Clape, meilleur producteur de vin bio, Domus  Maximus, du Minervois, domaine Massamier la mignarde, meilleur vin du monde en 2005, mais aussi de petits vins, comme les cabanes (de Fleury), chardonnay élevé par Christophe Barbier.

    Vie d'oc s'attache à démontrer cette exceptionnelle richesse, avec plus de 30 000 bouteilles vendues par an, 50 vignerons sélectionnés, à raison de 6 à 7 nouveaux venus par an. L'accueil y est agréable  pointu, professionnel, Jean Michel et Alain connaissant leurs produits sur le bout de la langue ! Et j'oubliais, ils vendent aussi un whisky made in ici, le black mountain, de la montagne noire, du côté de Castres. Les Ecossais n'ont plus qu'à bien se tenir !

    Le Languedoc Roussillon se boit chambré

      

    Ne sachant que boire le vin, n'en parler que pour dire hmm, il est drôlement bon ! et ne pouvant que vous confirmer que le meilleur moment pour ouvrir un bon vin est celui que vous dicte votre envie, évidemment, je laisse le mot de la fin à Hervé Leferrer, vigneron, vrai fils de Dyonisos *:  

    on est pas des crus bourgeois, on est des crus pour joie !

      

     

    le Languedoc Roussillon se boit chambré

    le Languedoc Roussillon se boit chambré

     
     

    le Languedoc Roussillon se boit chambré

     

    Le Languedoc Roussillon se boit chambré

     

    le Languedoc Roussillon se boit chambré

     

    le Languedoc Roussillon se boit chambré

     

    le Languedoc Roussillon se boit chambré

     

    le Languedoc Roussillon se boit chambré

     

    Le Languedoc Roussillon se boit chambré

    Le Languedoc Roussillon se boit chambré

    Le Languedoc Roussillon se boit chambré

     

    Le Languedoc Roussillon se boit chambré

     
     Le Languedoc Roussillon se boit chambré

    le Languedoc Roussillon se boit chambré

     

    Le Languedoc Roussillon se boit chambré

     

     

    Pour déguster la suite : le site de vente  et Le blog à voir absolument pour suivre l'actualité de vie d'oc, revue de presse, les dates de dégustations d'après taff (qui sonne toujours mieux qu'after work), les évènements autour du vin. Avec en prime une liste des meilleurs bloggers du vin !

      * Découvrez les vignerons sur le blog vie d'oc dans les interviews sur you tube et observez comme ils rayonnent quand ils parlent de leur travail. Un vrai bonheur !

     

     

     

     

    Le Languedoc Roussillon se boit chambré

     Dessin : Honoré (Google images)

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique