•    

    Le fabuleux royaume des Hommes

      Image : Akira Sorimachi

    Où vivent les hommes ? Là où ils sont ! Tout simplement. S'appropriant l'espace comme leur appartenant à eux seuls, y disposant à leur gré ce qu'ils aiment et veulent avoir. Et quelque soit le lieu où ils sont, c'est toujours une chasse gardée !

    Ce qu'aiment les hommes :  les femmes et la femme de leur vie, les voitures et les yachts, les cigares, la bonne bouffe, le déshonneur (celui d'autrui) et la guerre, l'honneur (le leur), les soirées entre hommes, le sport (n'importe lequel), l'aventure (pour certains), la facilité (pour tous),  l'argent, la maîtrise du monde, être beau, être le chef ....

     Le fabuleux royaume des Hommes

    Tout ceci constitue le royaume où ils accordent quasiment la même importance à ce dont ils peuvent jouir, comme à ce qu'ils doivent y subir. Un royaume où ils gambadent allègrement tout au long de leur vie, sans grande remise en question puisqu'il leur convient en toutes circonstances.

    Un petit tour d'horizon rapide :

    Des femmes : -- la femme qu'on me propose n'est pas riche -- mais vous l'êtes ! --Ah mais je veux une femme qui le soit : il faut bien s'assortir !

      

    Le fabuleux royaume des Hommes

       C'est pas moche hein mais franchement, tu imagines ça dans ton salon ?  - oh, éventuellement sur le sofa...

     

    D'argent : voilà quinze jours que nous perdons, il faut pourtant nous remettre ! -- Oui, dès la semaine prochaine. -- Quoi, si tôt ?

    -- Je suppose, monsieur, que vous me devez 1000 écus. -- Ah ! Monsieur ! Prenez, je vous prie, une autre hypothèse !

     

     Le fabuleux royaume des Hommes

    Au moins cela devrait vous aider à acheter un smoking... (croquis sartoriaux)

      

    D'honneur et de déshonneur : -- il a cherché  à vous humilier ?-- Oh, celui qui ne peut être honoré que par lui même n'est point guère humilié par personne  !

    D'Intelligence et de petites lâcheté : je fais comme les gens sages quand ils font une sottise . Que font ils ? -- Ils remettent la sagesse  à une autre fois

     

    Le fabuleux royaume des Hommes

    the sartorialist.com

     

    Le fabuleux royaume des HommesLe fabuleux royaume des Hommes

       

    Des hommes et des amis : -- Je lui ferais du mal volontiers ! -- Mais il ne vous en a jamais fait ! -- Il faut bien que quelqu'un commence !

     

    De jouissance : --Comment avez vous fait pour n'être plus sensible ? -- Cela s'est fait par degrés. Dieu m'a fait la grâce de n'être plus aimable et je m'en suis aperçu. Le reste à été tout seul !

     

    Le fabuleux royaume des HommesLe fabuleux royaume des HommesLe fabuleux royaume des Hommes

      

       

     Et, royaume dans le royaume, réservé malheureusement à un nombre restreint : celui de l'esprit, où n'importe quel ouvrage peut nourrir son homme. Par exemple :

    Le fabuleux royaume des Hommes

      

    Ainsi est le royaume des hommes dont, tout de même, la périphérie est peuplée de déclassés, dé-nantis, de pauvres hères qui errent, quasi bannis. Mais tout va bien, ils ne sont pas au courant...

    Alors, vous avez un homme à la maison ?  Le même que la voisine ? Tout va bien alors, car si vous ne pouvez pénétrer ce royaume, vous pouvez toujours y introduire des objets ! Voici donc quelques suggestions de cadeaux, pour les gâter, car c'est toujours leur fête...Toujours !

      

    Le fabuleux royaume des Hommes

     

      

    Les dialogues sont d'Alain Chamfort, les images du géant Google, les croquis directement reliés à leur site d'origine. Voilà !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Loin loin loin, derrière les montagnes, il y avait un œuf. Un œuf tout rond, tout blanc, et cet œuf voulait voir du pays*. Il se mit donc en route, roulant par ci, roulant par là, et arriva au Melting Pot, où Guillaume le transforma en œuf tout jaune, puis, l'assit dans un nid de mousse neigeuse, après l'avoir parfumé au combawa, curry rouge lait de coco, gingembre...  Et l’œuf, accomplissant sa destinée, devînt ainsi une merveille légère, fondante, goûteuse, édénique. Une merveille que l'on peut désormais déguster en entrée comme en petit déjeuner raffiné. Une de ces douceurs que l'on n'oublie jamais.

     

    Le Melting Pot est le lieu des douceurs et des saveurs. Tout y est parfait. La terrasse qui s'étend sous les pins de la place d'abord.  L'accueil exquis de Claire ensuite, dont le sourire mérite la traversée de tout le département rien que pour le recevoir ; le dynamisme et le charme d'Annabelle, la serveuse que tout le monde adore, et bien sûr Guillaume, le chef des lieux, zen, tranquille qui cache le génie créateur, inventif et survolté qui l'habite.

    Du café matinal servi avec des rochers à la noix de coco fraîchement sortis du four, au brunch qui tient au corps, on est toujours sûr de se régaler. Aujourd'hui, une purée de pistache parfumée enrobe le carré d’agneau, rosé à souhait, simplement accompagné de purée de pommes de terre : dès la première bouchée, le temps se précipite et vous renvoie à vos 6 ans, au temps ou le moulin à purée était utilisé et où, croyez vous, votre  grand mère la préparait dans une grande maison sous les pins. Un enchantement !  Guillaume serait il notre mère grand ?

    La ballotine de lapin quant à elle, emballe les papilles qui se croient se poser, pour prolonger l'extase, - mais ne peuvent que  reprendre leur envol - sur la galette de polenta . C'est sans compter le  pistou de roquette qu'elle enrobe et qui accompagne la viande. Un festin de saveurs subtiles pour un simple déjeuner, qui titillent l'esprit et poussent à se demander, fourchette en suspens, quelle est, du savoir faire et de l'amour apportés à ces réalisations, l'exacte proportion.

    Assiettes élégamment dressées, menus végétariens en option, moules à la thaï, hamburger maison, Dahl de lentilles... Sophistiquée car simple, la cuisine de Guillaume est toujours réconfortante. Le chef a beaucoup voyagé et exercé son talent dans des pays lointains. L'inde, le japon, sont tout près, mais les plats de chez nous aussi :  frites maison, queue de bœuf, vins du pays, desserts faits ici et maintenant ne déçoivent jamais.

    C'est un bon restaurant. Un très bon restaurant.

    Et il faut le dire, quand on est assis au Melting Pot, on a comme une impression d'être ailleurs, un peu en Agleterre, un peu en Inde, un peu en les pays d'où viennent les rugbymen qui brunchent là, et tout à fait dans le monde. Juste sous les pins !

    C'est une sensation exquise que d'être attablé au Melting Pot.

      

    Il y a beaucoup de bonnes tables à Pulcherrima, mais celle ci est ma préférée : je n'ai pas de mérite, elle est à 15 mètres de la maison !!! et avec 20 euros, je m'offre un repas de fin gourmet.

      

    Le Melting Pot : 7 place du Forum (ancienne place Bistan) , sous les pins.

                                      ouvert du mardi au samedi de 10 h à 18 h à peu près. Fermé le soir. Tél : 04 68 65 58 83

                               

     Melting Pot , Melting plaisir, moments de grâce

     

     Melting Pot , Melting plaisir, moments de grâce Melting Pot , Melting plaisir, moments de grâce 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    * souvenir lointain d'un texte du livre de lecture de l'école primaire. Auteur inconnu. Cet œuf part à l'aventure et rencontre une écrevisse, un cheval, et toutes sortes de compagnons avec qui il cheminera jusqu'à la maison des trois loups. Si vous connaissez  ce conte, merci de me le raconter...

     

      Toujours fourrés au Melting Pot ?

     

    Source photos : Ignominieusement piquées sur le Facebook du Melting Pot. La honte nous étreint, mais quelques unes sont de nous quand même.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Echapper au présent si agité de ce mois de mars, plonger dans le passé, flâner dans le silence, fouler un parquet aux teintes passées, se raconter de grandes épopées et les voir sur les murs, partir en exploration et faire des découvertes, avoir les lieux pour soi seul, se prendre soi même pour une œuvre d'art en chantonnant "remember me", c'est tout le bonheur d'être au musée quand les autres sont au cinéma. Au musée d'art et d'histoire, on peut tout faire ou presque....l'esprit libéré du temps qui passe.

      

     Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

     

     

     

      

      

      

      

          Gagner des batailles navales,                                                       se réfugier dans l'antiquité

      

    Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

      

      

      

      

      

    Provoquer le silence en martelant le parquet                              admirer le travail du conservateur

       

    Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

      

      

      

      

      

      

      

      

      

     

       

      Consulter les horaires de courriers sur un coup de tête et prendre rendez vous avec un bel homme

      

    Une après midi au Musée

    se réfugier dans la salle à manger

     

    Une après midi au Musée

    vérifier qu'il y a de l'eau dans les vases

     

    Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

     

      

      

      

      

      choisir la porcelaine royale et préparer la table du dîner

      

    Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

      

      

      

      

       

    compatir avec la destinée et vite, traverser le salon

       

    Une après midi au MuséeUne après midi au Musée

     

     

     

     

     

      

          

    S'agenouiller devant un poupon                                              pour mieux juger de La Jugie

        

      Une après midi au Musée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                  Croire en l'Arabie Heureuse

      

     Et avant de rentrer, regarder le monde de haut, pour se sentir plus sage, plus riche...

     

    Une après midi au Musée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    Une après midi au Musée

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique