• Les bons mots des candidats

     

     Les bons mots des candidats

     

    Narbonne XXI, par la voix de Julien Esclapez, omo ludicus, lors d’un vivant (live) sur facebook : une politique qui soit en attente des attentes des narbonnais et une police montée, pour que ce soit plus ludique et que l'on ait une vision plus ludique de la police

     

    Ah ! Le son des sabots la nuit le long des rues. Le sifflement du lasso qui attrape les voyous… Et le fumier que l’on récoltera…

    Le petit gros qui bouscule tout le monde : ne dit rien pour l’instant. Transporte (en photo) des livres d’un point à un autre en Une du journal local ! Hélas, il n’y a pas de prix Pulitzer en France . (je crois du moins )

    Les bons mots des candidats

     

    Robin.e.s ou charlot.e.s, asso créée par 4 femmes ? Viviane Thivent, la scientifique qui résonne : nous nous devons (à nous-mêmes ?) de trouver des solutions quant aux climatiseurs qui font grimper la température de 3 degrés et réchauffent le climat:

    Distribuons des éventails l’été, ça aidera un peu. Et l’hiver, serrons nous les uns contre les autres pour éviter la réversibilité des appareils.

     

    Les bons mots des candidats

     

    Nicolas Ste Cluque Narbonne en commun : vous pouvez désormais mettre votre photo de profil aux couleurs de Narbonne en commun et utiliser ce décor pour faire rayonner Narbonne

    Chouette. Et ludique aussi !


    Désormais….

     

     

     

    Didier Mouly, le nouveau Robin des bois : il 'y aura plus de gros chantiers, nous mettrons du vert partout, jusque sur les trottoirs.

    Ce sera joli tout plein… dans l'herbe se cacheront les crottes de chien.

     

    Les bons mots des candidats

     

     

     

     

     

    Jean François Daraud : Qu’est-ce que 2020 ? 2020 c’est 2 fois 20 (40 ?) donc nous serons élus 20 sur 20 ; les planètes sont alignées et tous les bus seront gratuits. Youpi !

    L’ horoscope court jusqu’au 22 mars. On verra… si la scoumoune nous épargne.

     

      

     

    Les bons mots des candidats

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La chevalière qui dit non, Nathalie Delvallez : Génération S, impulsion citoyenne faire battre son cœur oubliés du 11, tout ça tout ça  :

    Elle a tout compris : a t-elle Free ? Suffit de dire ou d’écrire NON pour être crédible. Et pourtant, non ou pas non, Orano ne sera pas l’affaire des maires, ni de la préfecture mais celle de l’État. Et qui est l’Etat ? C’est nous ! Et Madame Delvallez.

    Sommes-nous prêts à boycotter tout ce qui est nucléaire ? Humm…. Mais oui, c’est un vrai faux bon mot. Non. Non.

     

     

     Les bons mots des candidats

     

     

    Jordan Perello, Narbonne unis : 10000 emplois en 6 ans  en implantant entreprises et sièges sociaux: un gigantesque programme de domiciliation pour lequel des facteurs seront recrutés. Formidable !

      

    Les bons mots des candidats

     

     

     

    C’est drôle, il me semble que 2014 était bien plus palpitant. Cette campagne municipales ressemble à une partie de ballons prisonnier à la récré. Quant à la campagne sur le terrain, seuls Nouveau Narbonne et Narbonne en commun ont toqué à ma porte. Je n’ai vu personne d’autre (pour l’instant) venir au-devant des citoyens comme ils disent. D’ailleurs, je n’ouvrirai pas. Je me dois de monter ma propre liste et de voter pour moi.

     

    Bon milieu de semaine à tous !

      

    « MeMoulyTooUn bus gratuit pour les emmener tous »
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :