• Le Conseil municipal en N points

     

    le conseil municipal en 17 points

     

    22 janvier, 18h30. On commence l'année en parlant d'argent : ce premier conseil municipal à pour objet essentiel le débat d'orientation budgétaire, ie une discussion sur le montant des fonds alloués aux futures actions de la ville, la façon dont le budget sera géré, etc...

    orientation numéro 1 ?

    - Présente !

    - On vous écoute !

     Et bien l'objectif sera de travailler avec 1,2 millions d'euros de dotation en moins, puisque le père Hollande serre la ceinture à tout le monde, sauf la sienne mais ce n'est pas le sujet, et consacrer un peu plus de 14 millions à l'investissement, ce qui fait ricaner l'opposition. Pour le reste, vu les conditions de croissance nationale faible, favorable surtout aux prêts à taux bas, on fera au mieux avec ce qu'il y a dans le porte-monnaie. Autrement dit, maîtriser les dépenses de fonctionnement et freiner la baisse de l'autofinancement. Et si l'agglo fait bien son travail, un partage des dotations entre communes pourraient compenser cette perte de budget. Ça s'appelle la péréquation. (les plus riches donnent aux plus pauvres, péréquation horizontale, (faut sûrement coucher), sinon c'est l'état qui donne - beaucoup moins dès 2015 - c'est la péréquation verticale. (Mon dieu que ça sonne bien tout ça.) Mais vite ! Des chiffres pour tous ceux qui, comme moi, sont dépassés au dessus de 1000€.

    Tout est en millions d'euros !

    An 2013

    An 2014

    Recettes de fonctionnement

    Dépenses de fonctionnement

    66

    60,3

    66

    61,3

    Charges générales

    Charges de personnel

    19,6

    29,4

    19,1    (-500 000)

    31,2

    Investissement

    19

    14

    Autofinancement

    Encours : 3,6

    5 dans le futur

    Remboursement emprunts

    5,8 par an

    La dette qui cours

    60,3

    58,5 à stabiliser en 2015

    Quelques oppositions pour que le Débat d'Orientation Budgétaire ait lieu. Le banquier glapit qu'avec 14 millions, l'investissement sera ridicule. Il a raison, à moins de 18 à 20 millions, nous n'aurons pas l'occasion de sortir en habit de soirée dans des lieux prestigieux, comme les nouvelles barques par exemple. Le porte parole demande des détails sur les économies de 1,5 millions d'euros réalisées en 9 mois, nous aussi d'ailleurs. Il va falloir se renseigner. Palpitant n'est ce pas ?  

    Un premier indice : en matière d'économie, le peuple, lui, note que chaque élu à une bouteille d'eau de 0.50 cl contre celle de 1,5l distribuées à l'agglo et qui demeurent tout juste entamées. Je me demande qui récupère l'eau restante. Oui, un sou est un sou.

     L'air frémit à peine à l'énoncé de la  transaction qui nous libère définitivement de l'héritier de Charles Trenet. Georges el Assidi reçoit une indemnisation pour préjudice moral de 2 500€, décision adopté à l'unanimité. L'opposition, forcément dans ses petits souliers, moufte à peine pour décrire l'insolence et la voracité de cet héritier, elle qui est cause de la disparition de l'évènement qu'elle créa. Un festival Trenet chaleureusement accueilli dans tout le pays, et qui avait, lors de sa première édition, fait l'objet d'articles élogieux, dans Charlie Hebdo notamment et qui aurait du perdurer, si  des politiciens véreux et avides de gloire n'avaient pas tout bousillé en trichant et flirtant avec la loi, en déposant des marques sans autorisation, en préparant le terrain pour des procès sans fin. Quel gâchis ! Dorénavant on fera un festival Vincent Hyspa et on ne vendra plus d'objet à l'effigie du sieur Trenet. A bas l'idolâtrie.

     

    Le Conseil municipal en N points

    les fous détruisants et gaspillants  

     Diverses choses sont évoquées. Tout cela est bien rodé, maintenant. Mais le ronronnement des points soumis au vote se brise soudainement  sur  le rachat d'un local à Razimbaud, (pour renforcer les services de proximité). La douce Hélène, qui a l'élégance de reconnaître le bon sens de l'équipe municipale qui poursuit les projets prévus en amont, dérape subitement sur une plaque de verglas nommée, allez, au hasard, mixité, vivre-ensemblité, etceteraité..., et demande pourquoi, en gros, l'assistanat perpétuel des personnes des quartiers n'est pas maintenue. Nous ne nous avez pas habitué à des hors-sujet aussi flagrants, Madame Hélène. Et ce soir vous avez vraiment choqué vos groupies...

    On peut se demander si le mental de l'opposant n'est pas activé par un signal électronique ; criez maintenant ! Opposez vous ! Ne vous opposez pas ! Bref, l'opposition s'abstient, le machouilleur de chewing-gum, en guerre contre tous ces jours ci et qu'on n'a pas entendu de la soirée fait tout comme la gauche. La routine. Alors Front National, épuisé par le combat ?

    Des ventes de maisons ici et là, cessions communales qui permettront d'aider à l'autofinancement. Le bail de la Sita, les gouters des petits, l'indemnisation de la société (SNC Eiffage) qui a réparé le front de mer à Narbonne Plage, etc....

    Le Sieur Julès, qui n'a pas tout écouté mais a entendu son nom refuse que son nom soit associé à la police municipale, n'ayant plus cette délégation. Précise qu'il a été démis de ses délégations et qu'il ne faut pas parler de lui. Il sort 2 ou 3 fois de la salle (?) et ne réponds donc pas à la question qui lui était posée. Dur dur ! En tant que peuple, j'apprécierais que tous ces élus restent assis à leur place (sauf urgence organique bien sûr) durant le conseil, téléphone éteint et attentifs. En tout cas aux Synodes, ils ne peuvent pas sortir fumer. C'est une bonne chose.

     

    Une intervention de le conseil municipal en N pointsRabiye Montor, (assise à côté de Xavier Belart, qui va beaucoup mieux merci) claire, nette, professionnelle, à propos du loyer de la station d'essence Esso, (là où l'essence est la moins chère de la ville) et qui fait l'objet d'un protocole d'accord.

    Le loyer est réevalué à sa juste valeur et Esso va payer 4200€ par trimestre au lieu de 1000€, car il en a les moyens. Car malgré des chiffres en baisse, son chiffre d'affaires hors tva est de 12 milliards d'euros pour 2014. Unanimité !

      

    Le Conseil municipal en N points

    La Ste Oppostion maître chien : un préambule hilarant de 3 minutes se basant sur des articles du code civil pour de simples questions : le chien de la police municipale va t'il mordre ? Aura t-il une muselière ? 4 pattes et une queue ? Et on dit que les femmes sont bavardes.  Bon sang mais c'est le côté yin, bien sûr ! Rassurez vous Nicolas, (on a entendu le maire l'appeler comme ça lors du conseil),  il fera des mamours à vos délinquants chéris, vos dealers de drogue et autres criminels. Mais peut être qu'il vous mordra, vous !


    La Ste Opposition économiste : encourage Madame Belloti à l'optimisme : puisque la BCE prétend racheter 1000 milliards de dettes des états, dépensons plus. Pendant que l'Euro vaut quelque chose.

    Spécialiste en rien, bon en tout alors ?

     

    le conseil municipal en N points

    Grand ? Mais grand comment ? Même si Bages et Prat de Cest font partie de « Ouvrons grand côté » et possèdent des écoles à moitié vides, un projet de construction d'école serait en cours d'étude. Où ? N'importe ou bien sûr : sur le seul emplacement libre situé devant les maisons de Montplaisir.(janvier 2014)  Eh bien ce projet est retoqué. On redéploiera les bambins dans les villages d'à côté, (2 classes de maternelle possible, 4 classes d'élémentaires à remplir), ce qui leur permettra de découvrir le territoire du GRAND, TRES GRAND NARBONNE.   

    L'aménagement du territoire ne devrait pas être décidé au coup par coup, au gré des échéances électorales. Il devrait faire l'objet d'un vrai travail d'équipe, intelligent et réfléchi, et inscrit dans la durée tout en prévoyant les changements d'équipes politiques. Hélas, ce sont les mêms qui tiennent la région depuis des lustres, se contentant d' 1% de réflexion et de 99% de bouillie mentale. Dans le public, un petit bonhomme à queue de cheval marmonne véhémentement, c'est tordu, c'est du foutage de gueule. Je parie que c'est le maçon qui devait construire la dite école !!! Pourquoi ne pas racheter ces maisons qui se vident et en faire des salles de classe, avec cuisinières, instits et piscine. On créerait un circuit de scolarisation tout à fait original et performant, au lieu de construire, encore, un vilain cube de béton qui tassera l'espace le long de la nationale.

    Tenez, pour 455 000€, voilà une villa de 8 pièces à Montplaisir pour loger 2 classes de maternelle. Innovons quoi !

    Le Conseil municipal en N points

      

    Un bon conseil municipal, qui s'est terminé de bonne heure et dans une relative bonne humeur. Le public apprécie vraiment la décision du Maire d'écourter la durée des réunions.  La magnifique salle des synodes apaise (un peu) les esprits. Mais on ne saura pas tout : on n'a pas accès aux coulisses et on n'a donc pas pu évaluer le coût du buffet final, ni le piller. Dommage !

      Le Conseil municipal en N points

     

    Le Conseil municipal en N points

     

     Source photos : Google images

     

    « Clarissa est rentrée. Pour toujours...Bruissements dans la ville »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :