• Laetitia dansait ce soir...

     Laetitia dansait ce soir...

     

    La troupe s'éparpille d'abord : qui suivre ? Où cela commence t'il ? La troupe se disperse pour se rencontrer, puis se retrouver sur une ligne de cœur pendant que là bas, dans le lointain, résonne le son des pierres qui donnent le rythme, et que le chant s'élève, puissant, évocateur. C'est l'appel de la vie. Les corps s'envolent, s'enroulent, se figent. C'est que l'accordéon, le violon font entendre leurs brèves plaintes. Attention. Attente. Écoute. Regards intenses échangés, comme des caresses, promesses de serments avant que ne se détourne légèrement le visage, vers un ailleurs fait de pierres et de voûtes, de toi et de moi, de lui et de vous, de gracieux mouvements pour qu'enfin tous se rassemblent, en une apothéose de sons, de chants, de mouvements, d'émotions...

    A suivi la foule, déambulante elle aussi forcément, déambulation parmi les glyphes, pierres et sarcophages sculptés du Musée Lapidaire. Dans la lumière du soir, dans le silence des pierres, Laetitia et sa troupe nous ont jeté un sortilège, entraînés dans un jeu de cache cache, de vie et de mouvement : la magie a fait son œuvre dans le cœur des spectateurs, tout étonnés de faire partie, eux aussi, de l'enchantement de cette nuit « européenne » des musées.

     

    Laetitia dansait ce soir...

    Laetitia dansait ce soir...

    Laetitia dansait ce soir...

     

     

     

     

     

     

     

      

    Chapeau bas à la Compagnie Art' Zygote qu'on peut retrouver sur http://artzygote.over-blog.com/

      

     Laetitia dansait ce soir...

     


     

     

     

    « Un marché unique pour les gouverner tous...Bruissements et vagissements(2) »
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :