• La ville détrempée

     

     

    La ville arrosée

     

    Billet inspiré par Patrick P. Photos  Patrick P.

    Que d'eau que d'eau ! On confondrait presque l'eau de la Robine et celle de la berge si on n'y voyait pas clair.  Les épisodes pluvieux se sont succédés avec frénésie cette année pendant qu'on criait au chikungunya et au moustique tigre, loups des temps modernes. 

    Par où passer ? Les trottoirs sont étroits sur les quais Alsace et de Lorraine et si l'on s'y promène son chien, le mieux c'est la berge. Les caoutchoucs sont indispensables.  Chiens contents, maîtres mécontents. Les pluies interminables de cette année ont fait de Narbonne une ville très arrosée et ça s'est vu. Beaucoup en ont profité pour patauger joyeusement dans les énormes flaques de la berge, y mirer le ciel, y tomber à la renverse.

    La ville arroséeLa ville arrosée

    Faute de mobilisation souvent, les urbains se retrouvent face à des problèmes ponctuels, mais récurrents et apparemment sans solution. Que peut faire le citoyen ? S'associer en groupement avec d'autres citoyens, acheter du gravier enrobé et boucher les trous ? S'il fut une époque où on se prenait en charge, aujourd'hui c'est plutôt illégal ! Mais qui viendrait enlever ce gravier posé par vos soins ? La mairie ? C'est donc l'occasion de la faire venir. 

    Beaucoup plus simple, on appelle les services de la voirie au 04 68  90 30  77 ou tout simplement "Allo Narbonne" au 0 800 15 13 11 . Le technicien contacté me dit que cette année il n'y a pas eu d'appel de riverains alsaciens lorrains mécontents. Que 3 personnes sont affectées aux problèmes de voirie de Narbonne à Fontfroide. Qu'au centre technique municipal situé quai d'Alsace, on sera ravi de recevoir les demandes et doléances adéquates.

    Voyez, vous êtes déjà attendus !  

    La ville arroséeLa ville arrosée

     

    On peut aussi prendre son stylo à 2 mains et écrire au maire pour lui en parler. Nul doute qu'il réagira favorablement.

     

    La ville détrempée

     

    Et voilà, le tour est joué ! Et en dernier ressort, il vous restera toujours l'arme fatale que personne ne pourra vous contester :

     

    La ville détrempée

     Ce sera pour l'automne...

     Merci à Patrick P. pour ce sujet.

     

    « Conversation à l'étage...Deux dernières, bien déjantées ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Juillet à 14:32

    Coucou Lavallière

    Je viens de faire un grand tour sur ton blog : magnifique ! 

    Dans certains coins du Var, les pluies très violentes ont frappé également ! Heureusement que nous sommes à 600 m !

    Un ciel mitigé m'inquiète ! soirée karaoké sur le Cours ce soir qui va peut être... passer à l'eau ! positivons et croisons les doigts !

    Bisous

    2
    Vendredi 20 Juillet à 17:50

    Oh si vous passez les rivières et que le karaoké se fait sous abri ça devrait aller ! Ici aussi, le temps est à l'orage, on attend la pluie d'un instant à l'autre, ce qui m'enchante vraiment. J'adore la pluie. Chante bien ma petite Luciole et merci pour ta visite. ça me fait très plaisir.

      • Vendredi 20 Juillet à 18:14

        Que c'est gentil ! merci de tout coeur... 

        Je ne chante plus ! mémoire défaillante et notes aléatoires... vieillerie, quand tu nous tiens ! Ne connais que des chants religieux, l'animation a pris tout mon temps et je ne connais plus les chanteurs actuels .... Nous y allons surtout pour le repas, et écouter.... et prendre poudre d'escampette si trop pénible.... he le 2ème karaoké de notre vie ... Si, si ! le 1er nous avait vaccinés, nous faisons un 2ème essai ... L'indulgence est, paraît-il, l'apanage des vieux ! 

        Moi aussi, j'adore la pluie.... quand elle ne chamboule pas la vie des gens... 

        Bises émues

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :