• La rue Auber, vous connaissez ?

    J'ai déjà cité cette rue dans 1 ou 2 articles. Je ne tourne pas en rond, non mais c'est qu'elle est surprenante ; outre les demeures qui la bordent et qu'on devine magnifiques , on y découvre des nouveautés à chaque passage. Vous vous rappelez peut être le Nombril de Vénus ( billet du  8 avril dans la rubrique "botanique", et de la petite cour, ce petit restaurant qui monte, monte, (comme un rêve oublié du 8 avril aussi, dans la rubrique "les lieux". Taper dans la rubrique rechercher pour trouver si vous voulez). Eh bien cette rue qui aiguise toujours le regard, tellement elle nous parait banale, nous découvre une fois de plus ses merveilles : Umbilicus rupestris a vécu sa saison mais voilà l' écusson du 17è siècle gravé sur la façade d'une maison totalement modernisée, et l'ancienne tour avec ses faucons et ses lys rongés par le temps :

    La rue Auber, vous connaissez ?La rue Auber, vous connaissez ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

        Au n°1, un vieil écusson                                           Au n° 13, les faucons de la tour mystérieuse*

     

     La rue Auber, vous connaissez ?La rue Auber, vous connaissez ?

      

      

      

      

      

      

      

      

        Au n° 9, la délicieuse Petite Cour                               Au n° perso, des amoureux de la nature

      

    Et oh ! Surprise encore ! Après un délicieux déjeuner de dorade à la Petite Cour, le ventre repu, l'âme légèrement grisée par un petit gris du cru, divine surprise ! Qui croise t-on  ? un nouveau venu qui s'affiche fièrement dans la rue baignée de lumière. Et quel nouveau venu ! Voici Patrick, horticulteur à ses heures au hameau du lac de Sigean, qui vend ses légumes sur ses rebords de fenêtre. Le tableau est vraiment séduisant. Digne d'un peintre. Hâbleur ? Sincère ? Quelle importance ? Ce Vénézuélien, ce natif de Caracas, nous dit il,  est simplement réel, extrêmement jovial, et vous propose, pour 1 euro, le légume de votre choix. Incroyable !! Pendant que des bons à rien traquent le chômeur, certains s'auto entreprennent pour vivre et faire votre bonheur. Le monde va bien quand même !

      

    La rue Auber, vous connaissez ?

     2 bonnes bouilles : si si ! On les aime rien qu'à les voir !

     

     La rue Auber, vous connaissez ?La rue Auber, vous connaissez ?

     

     

     

     

     

     

     

    A vendre

    La rue Auber, vous connaissez ?

    Le marché intérieur

     

    La rue Auber, vous connaissez ?

     Marché surprise du mercredi : futurs poireaux en compotée, tomates à l'ail, pommes de terre sautées et figues de barbarie à pleines dents barbares ; le bonheur, c'est simple comme un légume !

     Merci Patrick de Caracas !

     

    La rue Auber, vous connaissez ?La rue Auber, vous connaissez ?

     

      

      

      

      

      

      

       

    Nombril de vénus, et ses fleurs, le légume consommé par les connaisseurs....

      

    La rue Auber, vous connaissez ?

     

      

     * si quelqu'un a des infos complémentaires, bienvenue. L'objet n'est pas répertorié par les répertorieurs.

      

    « Ma ville insolite Lire Magali »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :