• L'aspirateur

    L'aspirateur

    Les lacs s'asséchent ou disparaissent dans des skinoles, mais d'autres les remplacent. Héritage de la municipalité Moynier, puis de celle du hibou, L' aspirateur ou LAC, Lieu d'Art Contemporain a surgi à l'existence en 2013.

    Initialement conçu pour être un aspirateur à déchets comme ceci :

    L'aspirateur

    le projet, trop onéreux, non viable pour cause d'éco quartier difficilement réalisable en 2008, est abandonné, et l'aspirateur devient, dès mai 2013, sur 800 m2, un lieu d'expositions qui cartonnent, comme ça :

    L'aspirateur

    On y aura peut être une buvette au bord du canal douteux un jour, qui sait ? Et on attend une petite entrée partant du canal de la robine, tout à fait faisable car il faut se rappeler, même si c'est absolument scandaleux, qu'il y a des gens qui aiment à marcher sous les arbres.  

    4 700 entrées, dont 800 scolaires pour Erro (dessinateur Islandais) et au 11 avril 2014, 1700 entrées pour voir Rancillac qui y expose ses œuvres depuis le 15 février. (jusqu'au 11 mai, oui c'est bientôt fini)

    L'aspirateur

    Rancillac, un artiste allumé, très rigolo, décline sa vision via une nouvelle figuration narrative. Objets, tableaux, dessins colorés mettant en scène des personnages de bande dessinée entre autres, il pose un regard lucide, presque dur sur la réalité du monde qui nous rappelle que sous les dorures, les apparats, on soumet on domine, on machette, on tue. Car le pouvoir rend fou. Mais il y a aussi des choses plus ludiques comme son défilé d'animaux rois mages ou ses cubes suspendus...

        

    L'aspirateurL'aspirateur

     

     

     

     

     

     

     

      

    Carnages divers

      

    L'aspirateurL'aspirateur

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'aspirateur

    Reste à suivre les prochaines programmations : les gens vont ils pouvoir regarder des trucs bariolés ad vitam eternam ? Il se pourrait bien que oui, car l'art contemporain captivera toujours les esprits. On ne sait jamais si c'est du lard ou du cochon. C'est tout le côté jouissif de cette forme d'expression, la seule révélatrice, et miroir, de notre monde contemporain.

    Courez y, le lieu est absolument fascinant ! Et surtout ne loupez les interwiews de Rancillac qui sont des moments de joie pure....

    L'aspirateurLe bonus ? Le billet d'entrée donne droit à une réduction pour le L.a.c de Sigean, lieu extraordinaire, il faut le dire. Ça tombe bien, on pourra aller voir « sabotage » de Nicolas Daubane ou les dessins de Doris Schlaepfer.

    Et pour finir saluons bien bas l'accueil parfait des 2 hôtesses qui savent exactement ce qui se passe dans le temple de l'art qu'elles administrent.

    L'aspirateur

    Adresse : Avenue Maître Hubert Mouly, 11100 Narbonne

    Téléphone :04 68 90 50 91

    Horaires d'ouverture :· 14:00 – 18:00 le mercredi, jeudi et vendredi - 10h à 12h - 14h à 18h samedi et dimanche

    Juillet et août - Du mercredi au dimanche de 12h30 à 18h30

    l'entrée est à 4 €, gratuite pour les narbonnais possesseurs du pass musée,

      

    source photos : schéma aspirateur à déchets : cleantechpublic.com

    lac de sigean : agendaculturel.fr

     

     

    « Narbona PulcherrimaCapitulation ou soumission ? »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Mai 2014 à 23:45

    J'ai également adoré l'expo Rancillac!

    Un lieu en effet très fascinant. A découvrir, ou redécouvrir :)

    2
    lucky look
    Mardi 13 Mai 2014 à 15:17

    moi j'y suis alllé aussi et j'ai moins aimé car dès l'entrée j'ai plus ressenti au niveau de ses oeuvres de la violence et du carnage que de l'humour. maintenant le travail de rancillac est vraiment bien fait et en effet ses entretiens m'ont beaucoup fait rire.

    3
    Lavallière
    Mercredi 14 Mai 2014 à 01:34

    Il est aussi du devoir de l'artiste de montrer la réalité du monde qui est souvent faite de violence. Les massacres du Rwanda, de la Russie bolchevique, du Vietnam, de l'ex Yougoslavie et que sais je encore ne peuvent que se traduire par ce qui exposé : des bras, des jambes et des têtes coupées dans des valises charniers.  As tu vu le mariage afghan ? la fête, le rire et des femmes bâillonnées. Sans compter ce qui n'est pas montré. Le monde est horrible et le poète, l'artiste, le diseur doit le montrer. Mais (pour parler vulgairement) pas que. en tout cas on a 1 super lieu pour les expos, c'est déjà pas mal quand on ne peut pas monter à Paris non ?

    4
    lucky look
    Jeudi 15 Mai 2014 à 14:35

    je suis d'accord l'aspirateur est super et en effet moi aussi je suis contente d'avoir un lieu pour voir des expos contemporaines. quant à la dénonciation dans les oeuvres de rancillac je suis tout a fait d'accord avec toi cest juste que j'ai vraiment ressenti la violence de ces oeuvres ce qui prouve son art. j'ai vu que début juin il y aurait une autre expos. je me ferai un plaisir d'y aller. a plus bisous

    5
    Lundi 26 Mai 2014 à 12:12

    Tout à fait d'accord avec toi, Lavallière!

    Personnellement j'ai également adoré "les femmes afghanes". Il ne faut pas oublier qu'un des thèmes favoris du grand RANCILLAC est l'enfermement...

    Son témoignage "pictural" est donc d'autant plus fort.

    J'adore aussi "le mariage de Leïla", entre autres, bien sûr...

    Les artistes, quels qu'ils soient, doivent en effet être à un moment donné de leur parcours, engagés! C'est mon opinion. Ne dit-on pas qu'il faut réveiller les consciences et bousculer? Se contenter de montrer le côté bleu des choses serait en fait très erroné.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :