• L'Agglo habite ici

    L'AGGLO HABITE ICI

     

    Entre lundi 14h et ce mardi 14h, entre sieste et nonchalance, entre Méditerranée surprenante et Corbières, l' annonce du conseil communautaire a brusquement surgi, projetant la lumière de son ordre du jour sur le tableau de service. Heureusement que la populace se tient au courant. C'était ce mardi 29 novembre, le prochain sera le 22 décembre. Avis aux amateurs…

    Rien de bien transcendant ce soir, hormis une petite surprise : l' intervention remarquée du 11ème sur la liste, conseiller communautaire délégué à l'évaluation des politiques publiques et aussi employé de la banque où a eu lieu une manifestation contre l'évasion fiscale. Mais quelle petite ville ! C'est la première fois depuis 2014 que je l'entends au conseil communautaire. dernier conseil communautaire les caprices du sieur bascouMarc Ortiz nous a débité (d'une voix morne et étouffée) la liste de subventions accordées ici et là, entre autre au GEASA.  Question de Yamina Abed : qu'est ce que le GEASA ?   Petit moment de flottement jusqu’à ce qu’on lui réponde qu’il s’agit d’un Groupe d’employeur réuni en association , né très recemment.

      

    "Fondé en 2015, le Groupement d'Employeurs Associatif et Sportif Audois (GE ASA) est le fruit de la coopération entre le comité Départementale Olympique et Sportif (CDOS), la Ruche Associative, avec l'appui des services de l'Etat (DDCSPP de l'Aude), de la DIRECCTE, du Grand Narbonne et de la Région Languedoc-Roussillon. Que font-ils ? Ils sont plusieurs employeurs qui se réunissent dans le but de partager le temps de travail d'un ou plusieurs salariés. ! Qui sont-ils ? Ils sont une structure d'aide à la création et à la pérennisation de l'emploi, tout en gardant l'esprit d'une association où chaque adhérent est un acteur du développement de l'emploi sur le territoire de l'Aude)

    L'AGGLO HABITE ICI

    On en a plein la bouche, c’est fou ! Qui sont ces hommes de demain ? Probablement une bande de copains qui ont un banquet de fin d’année à financer. Ah éternel état providence. Après les pépinières, les groupements d’employeurs non entrepreneurs. Jamais fichus de dégager leurs propres bénéfices et d’enrichir le territoire.  Le site propose de découvrir les offres : page blanche bien sûr , et dans la carte de l’emploi, les habituelles offres de caristes, embouteilleurs, et autres fonctions relevant du futur et émanant de Manpower. Sinon ils organisent des compétitions sportives, pour pérenniser l’emploi hein !

    L'AGGLO HABITE ICI

    source : www.unairdevacances.fr/nos-projets/grand-narbonne/

     

    Passons, car  l’essentiel ce soir, le coeur du conseil, fut la création de l’office de tourisme permettant à l’agglo d’exercer la compétence dont elle bénéficiera dès 2017. 

    Une affaire rondement menée puisqu'il faut tout mettre en place avant le 1er janvier 2017, organiser la razzia que permet la NOTRe et créer la structure qui gérera la compétence tourisme. Ainsi, dans la ville centre, Narbonne,   à 400 mètre de l’office du tourisme de la ville, sera créé un second office de tourisme pour le territoire au 12 bd Frédéric mistral (siège de l’agglo). C'est pas génial ? Le vote s'organise en deux parties :

    Délibération 1  l' organisation de l’Epic

    L'office communautaire, s'appellera Grand Narbonne tourisme  et servira à l'accueil et info des touristes, à mettre en œuvre des trucs, à commercialiser des services de prestations touristiques. Ce sera donc un Epic, établissement public industriel et commercial, sur lequel «j’ai travaillé 10 mois durant. Avec un certain nombre de débats; un certain nombre de réunions, nous avons essayé de nous mettre en marche pour une politique très ambitieuse» Il sera financé par les taxes liées au tourisme, les subventions du Grand Narbonne, le département, la région, l'état, tout le monde...

    Délibération 2 : désignation des membres de l’Epic.

    Il sera constitué d'un Comité de direction de 20 personnes, soit 12 élus communautaires et 8 personnes qualifiées. Ces gestionnaires sont choisis de façon logique, parité non obligatoire  bien sûr, mais représentatifs du territoire, et pour partager la « volonté touristique»

    Élus : Didier Codorniou (le type commence par se citer lui-même en premier) Guy Sié & Martine Cadena (Fleury) Henri Martin & Jean-Michel Monier (Port la Nouvelle) Didier Mouly (Narbonne) Jacques Blaya (Bizanet) Michel Py (Leucate) Edouard Rocher (Coursan), Alain Fabre (Bize Minervois) Magali Vergnes, (Nevian) Marc Ortiz employé d'agence BNP Narbonne.

     Personnes qualifiées, socio professionnelles (hôtellerie, viticulture, pêche…) : Blandine Lafourcade, (hôtellerie de plein air) Louis Privat, (grands buffets) Jacques Michaud, (?) Frédéric Vautroux ( hôtelier) , Alain Vico, Bernard Devic (PNR) et 2 autres dont je n’ai pas compris le nom. 

    Tous bénévoles bien sûr ! 

    Remarque 1, de Mr Malquier : pas de représentant qualifié en matière de meublés de tourisme (80% de l’activité économique), nous proposons donc Mr Christophe F.

     Réponse de Codorniou: J’assume la paternité de cette liste, on peut faire un vote sur les élus, et un autre pour les professionnels. Il faut mettre en place le comité directeur avant le 1er janvier sinon ce sera très compliqué. On peut voir ensemble tout le côté socio professionnel tout ça et voter le 22 décembre Il y aura une liste…

    Petit brouhaha, le hibou tranche : on va déjà voter le comité directeur quitte à modifier les statuts.

    Remarque 2 d’une élue (dont j’ignore le nom) c:omment et par qui seront représentées les petites communes

    Réponse : Qu’est-ce qu’une petite commune ? A quel niveau on met le curseur ? Je reviens sur la proposition de Malquier, où il peut y avoir quelques rajouts, je propose qu’on fait un comité directeur assez rapidement, et le 22 on revote pour les socio professionnels

     Du travail en direct : comment construire une industrie ambitieuse sous les yeux ébahis du public. Transformer le territoire en Marque. Réaliser des projets ! On voit déjà le professionnalisme de cette nouvelle agence Tout Risme sur les murs de la ville.  Le GN a embauché le Hub  pour accompagner sa stratégie de communication touristique numérique, prix de départ 250 000 €.  Cela va marcher ! .

     

    L'AGGLO HABITE ICI

    Campagne 2012 du département et du GN.

    Vote d'une Convention d’anticipation de 5 ans pour le site de La Sagne dont le montage financier est de 2,5 millions d‘euros. La Sagne est le lieu que veut bétonner en durable développement, avec 1400 logements, le ppp de St Exupéry de Gruissan. Projet qui provoque d’ailleurs une forte contestation des locaux. Il y a bien sûr une pétition, ICI

     

    L'AGGLO HABITE ICI

    La Sagne : un biotope précieux à bétonner

     

    Le retour du Scot   dit Schéma de Cohérence Territoriale mis en œuvre sur le sol de la nation pour harmoniser les territoires. Novembre 2014, Alain Péréa nous expliquait que malgré les réunions de travail prévues , il n’y aurait pas de projets significatifs sur le territoire. Ce soir il revient pour nous dire que tout ça n'est pas simple :

    J’ai proposé l’organisation d’une réunion et convoqué les maires des villes littorales pour leur poser la question : qu’Est-ce qu’on fait ? On m’a répondu : faut voir, non on vient pas… Moi le premier j’ai essayé de lancer ça, je me suis battu pour le faire...Aujourd’hui, Le volet littoral du Scot est au point mort, les communes doivent mettre en place des stratégies, qui seront intégrées au Scot.  On a pas réussi non plus à mettre en place la forme urbaine que qui pourrait construire ce territoire, on fait toujours les mêmes vilains lotissements...  

    Puis, montée en gamme inattendue car prospective, malgré l'échec annoncé  : Il faut penser à intégrer les nouvelles économies (? ) numériques, et se poser collectivement la question du  Scot Santé, poser la question de l'impact de l'urbanisation sur la santé, au scot Voisins, penser aux voisins territoriaux.

    Scot destin ! Scot demain, Scot toujours ! Scot scot scot !

    Bon voilà, dit le président, je vous demande d’approuver la mise en œuvre du plan de révision du Scot.

      

    L'AGGLO HABITE ICI

      

    Et pour clore cette parenthèse enchantée, JB nous invite à une grande fête de la laïcité et de la diversité,  un de ces fabuleux moments où l’on boit du thé à la menthe, on mange des gâteaux bizarres et où il se gardera bien d'aller.  Vu le brouhaha de fin de séance, on ne sait même pas ou cela aura lieu. On fera comme le président du grand narbonne, car de toute façon on a bien mieux à faire,  alors... 

     

    L'AGGLO HABITE ICI

     Source images : visite la narbonnaise point com (un très beau site)

    Facebook du Grand Narbonne : page à liker bien sûr !

    « Primaires : 3 000 000 000 secondes de faconde*Vous savez où ça se passe ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Pierre-Marie
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 08:31

    C'est un blague cette pub de 2012... :(

    Il ne sera sûrement plus là pour constater l'urbanisation à outrance de la plaine de Montredon! (bien qu'elle soit déjà bien amochée).

    2
    Jeudi 26 Janvier à 01:03

    C'est clair ! en plus il s'en fout. Il a pu se payer une deuxième chaussure noire !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :