• J'aime Narbonne fait le buzz. Discrètement.

       

    j'aime narbonne fait le buzz

    Jacques Bascou a peut être été battu en tant que maire mais en tant que chef imaginaire, il récolte des milliers de suffrages : son groupe j'aime Narbonne occupe le terrain avec  panache. Que dis je ? Avec éclat. Au son de triomphantes trompettes !  Le site Facebook de "l'association socialiste", de sexe masculin, créé en janvier 2014, et depuis tout récemment son site d'accueil, j'aime Narbonne point net retracent cette irrésistible ascension , notamment, depuis que le grand maître Hibou a fait sienne l'idée que Narbonne soit la capitale, symbolique ou réelle, de la future grande région en gestation. La pleine page du journal d'ici aurait créé un appel d'air où s'engouffrent des milliers de visites. Même si, jusqu'à présent, malheureusement, le Facebook j'aime Narbonne communauté n'affiche pas le nombre de visites. Et si à la mi juin, il totalisait un peu plus de quelques 1200  "j'aime", en deux jours il subit, lit on,  une  déferlante.

      Voyons cela de plus près :

     

     Petite visualisation de cette fulgurance sur 15 jours :

     J'aime Narbonne fait le buzz, discrètement

     Et en vitesse, fulgurance toujours :  


    Du réel à l'idéal

    Voilà donc une page Facebook où 8000 visiteurs déboulent d'un seul coup (de l'idéal, le pays socialiste) entre le 25 et le 28 sans laisser de traces. Hypnotisés par la grandeur de qui vous savez.

    Quand on en sera à 35 000, on saura que sportfolio est en train de se dérouler dans la ville... à notre insu ! Avec un succès fou !

    Juillet est vraiment propice à "j'aime Narbonne".  Le succès, le hit, le Buzzzzzzzzzzz...... de  l'été .

     

    « Sad Gaza, Happy NarbonneLes petites prairies de Pulcherrima »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :