• Il s'en passe...

    Mon maire à moi qui songerait aux régionales ?  Le goût du pouvoir qui se fait jour ? Ben non ! Plutôt le désir d'inscrire Narbonne dans une certaine histoire : celle des gens qui ont envie de travailler avec d'autres pour compter dans le nouveau Comté.  Mais évidemment, les régionales sont affaire de politique, et la politique est un club privé où il suffit de faire des effets d'annonce et où les mêmes têtes de veaux (dixit Charles) tournent en rond ! Donc,  the perpetual looser, Maïkeul Paye, sera on the go ! Apolitisme et droite faiblarde ne sauraient faire bon ménage. En tout cas, bravo Monsieur Mouly, il faut toujours essayer de faire mieux. Et foin des piliers de comptoir qui savent toujours mieux ce qu'il faut faire et ne font rien d'autre qu'encenser l'incurie générale.

      

    La foire aux socialistes a déjà commencé . les présidents sortants et renouvelables se sont réunis pour faire semblant de travailler ensemble à Toulouse : la grande nouvelle ancienne région midi Pyrénées Languedoc Roussillon (et l'ordre alphabétique alors ? Ce devrait être LMPR**) s'entraîne à collaborer en présence d' une droite minoritaire qui se plaint de l'esprit clanique des socialistes". Oui la droite, toute la région est sous l'emprise de la même secte ! On continuera à s'appauvrir mais attention : avec des valeurs qui les animent ! Les valeurs qui ont déjà changé votre monde pendant que qu'eux socialisent sans fin.

    Qu'apprends-je ?

    Foire aux socialistes :  oui la photo a été vue et revue et rerevue ! Et alors ?

    Les associations qui se sentent b*.  Ont eu mal partout mais n'ont pas pris leur pied. N'ont pas eu leurs allocations. Voulaient  manifester pour protester. Mais la manifestation n'ayant pas eu lieu, (les occitanistes ont occupé les lieux, Ah Napoléon, la stratégie est ce qu'elle est aujourd'hui ! Mais elle existe encore) elles se sont rendues au conseil municipal (où on ne les voit jamais d'habitude bien sûr, comme les fauteuils roulants de la dernière fois ) pour faire du bruit. Clic clac cluc s'est esbaubi dans son prétoire, trouvant humiliant et insultant d'être appelé Nicolas par le Maire pendant que les assoss huaient le maire ou l'applaudissait lui. Grisant n'est ce pas, Maître non Yin  ?  Maître ne lui convient pas, Monsieur non plus, Madame non plus,  Nicolas non plus. Les chiens aboient, la caravane passe, proverbe arabe, peut être même qatari, ça irait ? Le socialo n'existe que dans l'opposition : il existe, il respire, il s'agite. Une fois au pouvoir, égaré, étourdi, sonné, il critique sans fin le précédent ! Aucune capacité à prendre en compte la réalité du pays... mais un grand pouvoir de destruction.

    Le très haut débit arrive à Narbonne en même temps que les gens du voyage, ravis de faire travailler gaiement l'administration française : créer un arrêté d'expulsion dont l'arrivée coïncide avec leur départ : un entraînement d'équilibriste pour les jeux olympiques  ? Enfin, on pourra au moins voir leur arrivée sur les prairies verdoyantes du Narbonnais en live sur le web. Qui fait la loi ? cé lé gen du voyageuuuuuu !

    Dans le terrier ce soir, une réunion de ronds de cuir endormis.. Beaucoup d'absents au dernier conseil communautaire, car les régionales se préparent. C'est beaucoup plus important que la gestion du grand Narbonne dont on ignore toujours quel est le cap. Voir grand fut résolument myope. Voir petit ? Ne pas voir ? Mais au moins, il y a eu assez de chaises pour le public : 5 personnes en tout, 12 chaises.  Youpi !!!

    Dieu merci, et c'est là le piège,  il y a autre chose à faire :

    Lindoyer avec les grandes : au Lindo bien évidemment qui a récemment inauguré gaiement sa terrasse d'été. Deux dates pour retrouver  les vraies stars du lieu :

    Qu'apprends-je ? Le 27 juinAngélique Comet qui sera ce soir là chanteuse, comédienne (et peut être metteur en scène de Momonne, la dame connectée à son époque), viendra célébrer le vin du bouc à 3 pattes, qu'on dégustera sur place.  (Je ne l'ai jamais bu celui là tiens ! Gardez m'en une bouteille svp ! )

    Le 3 juillet , la Perle, Carmela Marie vient réjouir nos cœurs avec les chants de ceux qui savent vraiment vivre les uns avec les autres sans mot d'ordre gouvernemental : boléro, salsa, liberté, joie de vivre.

    Qu'apprends-je ? Qu'apprends-je ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

          

     

     Angélique à nulle autre pareille                                                                      Carmela l'enchanteresse

    Se préparer aux Élysiques : du pain et des jeux pour le peuple qui veut vivre heureux, sans trop se priver, pour tenir le coup.

     

    Qu'apprends-je ?

      

    Voilà ! Ce sont tous les ouï dire qui me parviennent du fond de mon lointain, où tout va bien merci. Car je suis en ce moment dans un pays extrêmement civilisé, un pays où les nuits n'ont pas de fin et où les jours sont infiniment lumineux. Vous pouvez être jaloux mais enfin, vous êtes tout de même à Pulcherrima, vous. Bande de veinards*** !

      

     *b. : ie pas bien. A quoi vous attendiez vous ? Mon vocabulaire est très limité voyons !

     **Oui PR est mignon et L l'adore.

    *** Pardon à mes lectrices, mais le masculin... fait l'orthographe. Chacun son métier !

     

    Source images : foire aux socialistes: big brother Google images 

    étiquette vin bouc à trois pattes, dessinée par Angélique : Facebook Angélique Comet

    Elizik : affiche Facebook Nouveau Narbonne

     

     

     

    « Alexandre Zinoviev le GrandLes gargouilles veillent... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :