• Identités...

    Identités... 

      

    Les villes sont comme des personnes, se cherchant, changeant de look, se parant de couleurs changeantes au fil du temps, tout cela à grand frais et dans une grande indifférence. Née sur une terre alluvionaire, la réputation de Narbonne peine à se maintenir.  

    De l'époque romaine ne restent que des vestiges lapidaires et son fabuleux ensemble médiéval,(Cathédrale et palais des Archevêques)  sous utilisé, non mis en valeur, signe difficilement une identité forte.

    Alors on cherche, on fait des essais, on racle les fonds de tiroir du passé. L'ex capitale Romaine, devenue de nos jours carrefour de l'Europe du sud, traverse le cœur de tous les possibles, passés, présents, à venir, et le "de gueule à la clé d'or posée en pal",  fait semblant d'avoir l'esprit d'ouverture en Nouveau Narbonne, Grand Narbonne et même en J'aime Narbonne, s'essayant, dans une surprenante Méditerranée à diverses sauces Narbonne. Puisque d'Art et d'Histoire elle est faite.

     

    Surfaces minuscules pour grande identité oubliée, ou perdue mais désormais rêvée, c'est dur dur dur d'être une ville... aux trois fleurs de lys d'or.

     

    Identités...

    Timbre de 1972, sur le blog de Tatiana

     

     sources images : Image de couverture de " Histoire de Narbonne" rédigé sous la direction de J. Michaud et A. Cabains / Editions Privat

    Logos : google image globalement

    Centaurée : Musée de Toulouse  

    « Le Romanum émerge et il est très laid4 ans de bloguerie »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :