• Giflet jaune au sommet

    Giflet jaune au sommet

    Flûte alors : on se permet de gifler notre Président de la République ? Un homme qui aime tant "tous les enfants de la République" ?  Un président absolument déterminé à, qui ne cède rien à personne ? Quelle honte, quel camouflet à la démocratie. Condamnons vigoureusement et fermement !

    Mais il faut dire que ce président n'est pas comme les autres : il aime prendre des risques, provoquer le peuple, ceux qui ne sont rien, les gaulois réfractaires au changement qui coûtent un pognon de dingue. Il aime "aller au contact" de, à la rencontre de, se frotter au peuple  et il n'a pas peur de la bagarre. Venez me chercher si vous l'osez ! criait-il il y a peu. Mais les Français, trop policés n'y sont pas allés. Finauds, ils l'ont laissé venir et il s'est pris un sonore revers de main par un Godefroy de Montmirail, fatigué de s'entendre traiter de tout. Mais rassurons nous, et méfiez vous de vos oreilles : les médias le précisent bien ; il n'a été que presque giflé,  il n'a subi qu'une "tentative de gifle"

    Histoire de France : un paltoquet giflé en pleine rue

     

    Ben voilà Manu, ton peuple a envie de te gifler. Pourquoi ? Parce que tu n'es peut-être pas un président digne de ce nom. Parce que tu as préféré te faire mépriser plutôt qu'être respecté. Et que tu nous annonces que nous aurons encore des chances de te détester davantage.

    Une chance que ce jeune homme n'ait pas été un Ravaillac, nous aurions été tristes de te perdre en route...

     

     

    « Ils partirent 26 ... et 117* 9 juin 2021 : jour de l'apartheid mondial »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :