• Expos à gogo

    Expos à gogo

     

    Fanny Pallaro expose aux pénitents bleus. Créatrice de peuples, de tribus, de "ravis", elle contribue à une démographie nouvelle. Enfants, adultes, vieillards, ses statues, qui rappellent, oh, très fugitivement Metterschmitt, vous regardent dans les yeux quand on s'en approche, et quelque chose de "sacré" s'en dégage. Sereines,  souriantes, presque extatiques devant les paysages de Felip Costes, qui nous offre une ascension spirituelle jusqu'au vide :  cascades de montagnes, de vagues, cascades de cascades, nuages et flocons, l'impermanence ici se fait poussée, élan, débordement infini, mais aussi quiétude.

     

    Expos à gogoExpos à gogoExpos à gogo

    Une bien belle exposition, qui invite à la contemplation. Impermanence, Jusqu'au 27 novembre. Chapelle des pénitents bleus.

    Prélude à cette manifestation qui débutera le 29 octobre sur le territoire des Corbières Minervois,où les artistes en campagne vous ouvriront leur atelier,  l'atelier de jan Pander parle déjà. A la Poudrière, de très beaux tableaux décrivent le foisonnement d'un atelier d'artiste. Jusqu'au 20 de ce mois. Dépêchez vous !

    Expos à gogo

    Et bien sûr, jusqu'à demain, Origine chez AMJ, la galerie de la rue Cabirol. Vous avez encore Expos à gogoune journée pour découvrir le travail de Françoise Langlois. Dépêchez vous aussi !

    Et toujours Genèse, l'art des premiers Australiens, dans la salle des consuls, jusqu'au 30. Il serait inadmissible que vous ne la vissiez point !

    Ainsi que, ne l'oublions pas, Georges Alfred de Monfreid au musée d'art et d'histoire, et toutes les autres œuvres, dont des contemporaines. .

     

    A l'Aspirateur il y a des pommes, des légumes pourrissants, des chamanes et un cercueil. Prenez votre gri-gri avant d'y aller car il y a peut être un gotto* dans le ciment.  Jusqu'au 26 novembre. Fermé le dimanche et le lundi. Dans la salle du pilier, au pied du cloître,  une drôle d'expo qui s'appelle "Émotions de femmes", par Catherine Berthold. Pour les femmes qui ont des émotions. Jusqu'au 27 octobre.

    Expos à gogo

     

    Tiens, cet objet a disparu : j'ai un peu loupé le coche. Il parait que c'était une maquette. Comme l'a dit un visiteur, pourquoi exposer un travail qui n'est pas terminé, hein ? C'est du plus que contemporain, de l'éphémère...

     

    Expos à gogoExpos à gogo

     

    Une offre qui se diversifie ? Laurent Monestier qui nous a régalé d'exquises petites cartes postales cet été ouvre sa galerie à l'angle de la Plaça Al Blat et de la rue des 3 pigeons. (L'ancienne boutique Blanco) Avis aux amateurs.

     

    Expos à gogo

     Nous sommes très gâtés, profitons en !

    * petit génie africain vivant dans la forêt, collaborateur du sorcier qui "travaille avec un gotto dans la forêt"

    source image tableau de Monfreid : musée

    « Fabuleusement Fauchées !Ma ville, dans une certaine réalité »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :