• Eros, Thanatos et les autres

    Eros, Thanatos et les autres

      

      Julie Vitosky, artiste peintre, céramiste

     

     

      

    Voilà le classicisme qui fait son entrée au Lindo Café : Eros et thanatos, décrits de façons multiples par de multiples auteurs, souvent croqués par les artistes en un étrange duo, celui de l'amour et de la mort, s'exposent sur les murs du Lindo.

    C'est donc d'amour et de mort, que les présentateurs de ce vernissage, A & O, que vous connaissez déjà, nous parlent avec brio, par le biais de poèmes chantés et récités.

     Eros, Thanatos et les autres

    Ce soir, c'est Sylvie Vitosky, belle Eros timide et discrète qui est à l'honneur. Jeune artiste, fascinée par ce « couple » mythique, elle nous livre un thanatos souriant, apaisé dit-elle. Certes, il a de belles dents mais son sourire hurlant crée un malaise certain face à une Eros, féminine, alanguie, assoupie, soumise, un peu effacée même.

     Eros, Thanatos et les autres

    Les tableaux de Julie nous offrent une vision sans passion du mythe, une vision lointaine, presque distraite, de l'affrontement entre le désir et la perte de l'objet désiré, de l'éros éphémère éteint, tôt ou tard,  par Thanatos...Thanatos qui peut être temps, lassitude, ou mort.

    Je te cherche en vain sur ces flots carmin. Tout me laisse en larmes sur ce sang vermeil. Je baisse les armes dans le monde du sommeil.(...) Malgré toutes mes larmes tu ne peux mourir.*

    Nous qui sommes si éloignés de la mort puisque « quand j'y suis la mort n'y est pas » disait Epictète (ou un autre jouisseur), fions nous pour le moment à notre désir, à notre besoin de plaisir – de transcendance aussi, car tel est le but de l'Eros - buvons du vin et chantons : cela nous tuera sûrement bien assez tôt. Et qu'Eros terrasse Thanatos !

     

    Eros, Thanatos et les autres

     

    Et puisque que l'art n'est pas que vision donnée, mais aussi apprentissage, aussi laborieux soit il, Eros et Thanatos sont à voir et à revoir jusqu'au 29 août, au Lindo café , rue du 1er mai. Narbonne.

      

     Eros, Thanatos et les autres

    Partenaires : Sandrine Garcia (Lindo café), Julie Vitosky, artiste peintre, Olivier et Angélique (Vagues de soleils) 

    www.julievitosky.com

     

    * extrait d'un poème d'Angélique Comet. Recueil intitulé "Vagues de soleils". Publication Vox Scriba

    « Les petites prairies de PulcherrimaTendances de l'été Pulcherrimo »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Août 2014 à 09:54

    Merci beaucoup pour cet article !
    Julie

    2
    lavalliere
    Dimanche 10 Août 2014 à 00:56

    Merci à vous, Julie qui permettez aux gens (comme moi) d'apprendre et de découvrir. Bonne continuation.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :