• Du vit... à la Marseillaise

    Du vit à la Marseillaise

     

    - Mesdames, mesdames, qui va faire une petite pipe ce soir ? 

    - Celles qui vont faire une pipe ce soir, levez la main !!

    - Mouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! crie la femellitude dans son ensemble, en levant la main.

    C'était jeudi soir, sur les Barques, à Narbonne, France, ex pays des lumières, demeure accueillant de nouveau les ténèbres blanches d'un sperme chaque jour plus stérile, mais éternellement bavard. Le machin dénommé Patrick Sébastien ouvrait le bal de l’animation pour tous  et toutes, dans un esprit de gaudriole couillue,  bon enfant couillue, ayant probablement touché une recette financière des plus couillues

     Un peu plus tôt, on a pu croiser bébé Charli qui, dans sa poussette motorisée, amusant les badaud de sa voix de... bébé, jouait son rôle d'artiste de rue et nous poussait à nous demander : mais qui sommes nous exactement pour avoir droit à tant de merde?  Question peut être posée aussi par ces garçonnets, tout de kaki vêtus, et veillant à nous protéger de tout, sauf de la vulgarité....

     

    Du vit à la Marseillaise

     

    C’était barques en scène, hâtivement traversées pour rejoindre des lieux plus civilisés en croisant heureusement les «femmes à barbe», maîtresses de la voix....

    Août s’achève.... 

    A 2h, porté par une légère brise jusqu’à la terrasse ou j’admire un ciel privé d’étoile et de gloire, l’air de la marseillaise se fait entendre. Le jour de gloire est arrivé. Une petite gloire couillue ! En pleine nuit !

     

     

     

    « Une rénovation réussie"maison, sucrée maison" »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :