• Difficilement, jouir à la plage

    Difficilement, jouir à la plage

    Donc non, on ne peut plus. Enfin beaucoup moins.  Ne sont pas Adam et Eve qui veulent, car l'administration veillerait à la bonne marche du monde.  D'autant qu'elle ne fait pas partie du monde. Et s'oppose formellement à la fornication balnéaire. A l'amour sous les arbres ou dans les buissons. Elle est méchante, l'administration ! (Mais on peut toujours se débrouiller, et tiens ! La Clape est immense ! Sexe et pins, vous imaginez ? Nous aurons quand même des lits profonds, sans draps ni matelas !!!)

    C'est ici, dans un excellent texte rédigé avec un humour discret, mais certain, (et jouissif)  à propos des dunes de Narbonne plage - Fleury, que Viviane Thivent, du site à suivre, le collectif AICI*,  évoque ce que ne seront plus les édéniques ébats**, et pourquoi.

    Reportage séduisant et fort bien conduit, écriture valorisant le lecteur, liens sur une actualité en anglais (révisez vous votre anglais, car c'est sérieux ?), nous voilà dans la cour des cosmopolites, dans la Narbonne carrefour du Sud. Cela nous change des journaux locaux,  je vous le dis !

     

    Difficilement, jouir à la plage

    * un site de plus où l'on peut lire des choses  : vive Narbonne et son intelligentsia !

     ** sauf pour les déchus de l'Eden. Qui sont fort nombreux ! ...

     

    Difficilement, jouir à la plage

     source photo : Collectif AICI - Google images - Dune de Guardamar del Segura. On peut y forniquer en toute seguridad... Je l'imagine du moins.

     

    « Un été prometteurLointaines rumeurs »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :