• Derniers jours d'été

     

    Ma ville en tenue d'été

     

    Blanc, doré et couleurs, seules teintes de rigueur en cette fin d'été... avec toujours cette lumière magique qui baigne la ville et nous donne cette indicible sensation que tout est infini. Une lumière qu'il faut boire et voir de ses propres yeux, de son propre être puisque, des siens bridés, le taiwanais ne sait que la filtrer... 

    C'est le moment de jeter un dernier regard de vacancier avant, pour certains, de replonger dans la barbarie du revenu mérité. Choisir de ne regarder que ce qui est beau, esthétique, stimulant. Puis tout regrouper en un kaléidoscope pour le souvenir, en mélangeant passé et présent. Evoquons des visions passées : celle d'un hibiscus sur la terrasse du Lindo café, ou du chant de l'eau jaillissante des fontaines disparues, des façades anciennes d'où nous contemplent reines ou romains, sérieux comme des papes. Avant d'imaginer l'air de la ville quand le Muréna et la Multimodale se feront face, tels deux sphinx d'urbanisme ! 

     C'est l'été encore, il reste un peu de temps pour regarder, vivre sa ville, autrement certes, mais toujours pareil, certes aussi !

     

    Derniers jours d'été 

    Derniers jours d'été

    Des fleurs, des fruits, des arbres

    Ma ville en tenue d'été Jours d'Août

     Ma ville en tenue d'été

     Des visages souriants et des architectures bienveillantes

      Ma ville en tenue d'été

    Derniers jours d'été

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Un palais rose et des fontaines perdues

    Derniers jours d'été

     De l'eau, des bateaux

     Derniers jours d'été

    Des entrées secrètes et des fleurs minuscules

    Derniers jours d'été

    Des lampes pour la nuit et des maisons fermées 

     Derniers jours d'été

    Derniers jours d'été

    Derniers jours d'étéDerniers jours d'été

    Des endroits qu'on traverse, en musardant

     Derniers jours d'été

     Des maisons où jamais on n' entrera, mais errer dans le parc sous l'œil vigilant d'Ernest

     

    Derniers jours d'été

    Vous ne les regardez pas ? Elles si, de leur regard bienveillant, elles veillent sur le boulevard !

     

    « Petit Japonais deviendra grandSaison 4 ? »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Septembre à 12:43

    Des flashs évocateurs de la beauté, culture et florale qui nous enjoint à ouvrir grands les yeux en humant l'air d'un été finissant...

    Merci et bisous

    2
    lavalliere
    Mercredi 27 Septembre à 09:13

    Hello Luciole, hé oui c'est la rentrée et déjà l'automne qu'on voit à peine passer ici puisque tout reste vert sauf les platanes. Merci pour ta visite et bonne rentrée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :