• Dans le Terrier, hors du Terrier

     

    Dans le Terrier, hors du Terrier

    Dans le Terrier :

    Beaucoup d'absents (de l'opposition) ce soir, conférence politique à proximité oblige. Unanimité donc sur tous les dossiers, sauf, bien entendu, sur la création de  la société qui sera en charge du Musée Régional de la Romanité.

    Pas de sujets bien passionnants, tout a été débattu en amont, lors des réunions préparatoires. On valide ainsi la mise à jour du tableau des effectifs qui s'augmentent ce soir de 15 postes supplémentaires environ, dont celui d'un professeur de cinéma.

    La modification du budget est également approuvé, eau, assainissement, fonctionnement, etc., des modifications sont apportées tant sur les dépenses que les recettes, de façon à "s'ajuster à la réalité comptable". Routine de fonctionnement.

    Dans le Terrier, hors du TerrierVoici le moment de la création de l’Établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC). Un organisme qui gérera administrativement un site à la hauteur de l' histoire de Narbonne. Un Musée de la Romanité qui sera un atout culturel mondial grâce à la signature d'un architecte mondialement connu, Norman Foster, (80 ans). Il est des moments à vivre intensément... Marie Bat est dithyrambique, rien ne l'arrêtera.

    Oui oui, Marie Bat, tout le monde le veut ce musée.

    Millions, millions, millions

    L'opposition fait valoir la  "raison" : La Ville finance le déménagement, la restauration et l'entreposage des pierres du Lapidaire dans 2 hangars. Elle devra aussi aménager les environs pour accéder à ce Musée :réalisation du parvis, allées, réseaux souterrains. Cela lui coûtera 4 millions d'€ environ).

    Le budget de fonctionnement du musée évalué, pour l'instant, entre 500 000 à 1 M d'€ par an, (les chiffres varient sans cesse) n'entre pas dans ses moyens, ni dans ses compétences administratives et juridiques. Le déficit prévisionnel du musée est déjà estimé à 2 Millions d'euros par an.

    L'opposition demande que les statuts de l'EPCC, qui font concourir la ville à hauteur de 20% de ce budget, soient revus, rediscutés, réecrits, avant d'être validés.

    Nous aurons donc probablement un nouveau fabuleux Musée. Je rappelle que Narbonne dispose d'une des collections, liées à la Romanité, les plus riches de France. Donc ça vaut le coup, surtout si les habitants du grand Narbonne le fréquentent régulièrement. Le chantier fera travailler nombre d'entreprises, majoritairement locales, espérons le. Du coup, elles créeront des emplois, de nouveaux revenus imposables et nous serons tous heureux de financer et le musée, et l'EPCC. Dans 3 ans donc, le touriste aura le choix entre 3 musées de la Romanité dans la Grande Région !

    Les Travaux commenceront en janvier 2016, après les Régionales. Et quelle chance ! L'inexistence de la Rocade Est ne portera pas préjudice à ce nouveau Musée.

    Vote pour à la majorité. Le groupe d'opposition s'oppose.

    Je laisse le mot de la fin à quelques observateurs attentifs, pris au hasard, dans ma rubrique préférée de mon journal préféré, l'indépendant d'ici. 

    1-  Valnarbo - 30 Janvier 2015 à 23:12 : Un musée ? bien sur c'est formidable.  Mais il ne faudrait pas déshabiller Paulus pour habiller Petrus , que visitera t'on désormais au musée archéologique ? qu'admirera t'on au musée lapidaire? que deviendra l'Horreum?  Malgré le riche passé de Narbonne, ce nouveau musée est il justifié ? Parlons d'argent aussi. Les Narbonnais ont déjà payé un lourd tribut aux travaux mégalomaniaques ces dernières années ......
    Une Bonne Nouvelle tout de même, la ville et l'agglo sont d'accord, une info à mettre au musée elle aussi .

    2-  P Bonjour 30 Janvier à 13:36 : Au diable tous les grincheux, comment envisager un avenir commun ... Sans culture et sans connaissance et respect de ce passé, parfois élogieux comme ici à Narbonne .... On ne peut pas que construire des rond- points pour les amoureux de la voiture ...

    3 - Martinez al - 11 Novembre 2015 à 00:28 : Cette première pierre symbolise celle que nous allons avoir dans nos chaussures pendant les années à venir . Qui va payer ,comment allons nous payer cette folie ? Des impôts, encore des impôts, toujours des impôts en perspectives . Mais quand vont-ils se préoccuper de l'emploi dans cette région ?

    On s'éclipse Hors du Terrier : au Palais du travail...

    ....pour aller voir qui est ce Reynié.  450 personnes environ sont présentes, une belle salle, ce qu'on nomme une salle comble quand il s'agit d'un meeting de Carole Delga, une ambiance calme et attentive, beaucoup de gens souriants.

     Michel Py que - oserai-je l'avouer ? -  j'entends discourir pour la première fois, introduit ce meeting. C'est un "orateur" plat, sans énergie, sans passion. Passons !

    Puis Dominique Reynié que, - oserai je l'avouer ? - je ne découvre que ce soir. Dynamique, sachant occuper l'espace, beau garçon (ça compte aussi) et pertinent dans l'ensemble. Une petite mise en garde contre le FN, clan familial se fichant éperdument de la France, une bonne dose d'humour, un projet de développement de la route et autoroute  pour la grande région, la mise en valeur du patrimoine viticole, etc... Dominique Reynié est un candidat fort sympathique. Mais ne le sont-ils pas tous?

    Un bon discours électoral, que je ne détaillerai pas pour cause de mémoire saturée. Mais aussi un vague écho de tant d'autres discours électoraux, faits de promesses de tout et de rien, d'engagements pris devant témoin, de souci d'intégrité à venir .

    Trop d'élections, trop de candidats, trop de projets incompréhensibles pour le peuple, et pour les politiciens. Le droit de vote commence à devenir angoissant...

    Le président délégué vu par l'humour de Dominique Reynié : un pot aux rosesDans, et hors du Terrier

     

     

     

    Dans, et hors du TerrierDans, et hors du Terrier

     

     

     

     

     

     

     

      

    Dieu merci, il n'y a pas que la politique, il y a le chocolat aussi. Au Temps du Chocolat, rue Jean Jaurès on s'occupe sérieusement, et avec grandeur, à trouver des solutions à l'angoisse qui monte ! Car youpi ! C'est bientôt Noël ! Après ces fichues élections en plein mois de décembre ...

     

    Dans, et hors du TerrierDans, et hors du Terrier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    source image : pot aux roses, Norman Foster : Google images

     

    « Hello Dominique ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :