• D'une table à l'autre

    D'une table à l'autre

     

     

    C’est l’été, la saison où l’on mange des petites choses folles, ou légères, ou grasses, sans souci de sa ligne puisque le soleil brûle les calories et que l’on se dépense sans compter.

    Chez Lulu, parce qu’ on a tous un Lulu dans le coeur, la carte d'Alexandre Sylvestre propose des couteaux (oui oui, on en trouve encore !) des belles de Thau qui sont des huîtres, de la rouille de seiches maison, des bulots à l'aïoli, des poissons en terrine...

     Le carpaccio de dorade est légèrement “asiatisé” par une purée de citronnelle de Malaisie, exception à la règle des 160 Km pratiqué par le maître des lieux, et le citron vert réhausse la chair blanche. Le lieu noir, servi ce jour en tartare entouré de fèves et de purée de tomates, est d'une fraicheur et d'une perfection telle que la température chute de 10 degés. Au moins !  

    Un bonheur de Méditerranée sous les parasols colorés du restaurant, arrosé par le chardonnay des cabanes de Fleury de Christophe Barbier, un vin qui ne déçoit jamais, parfait pour l’été.  Lulu a déjà trouvé sa place  en ville avec une offre inédite très bienvenue, et possible tout au long de la journée. La terre est aussi représentée par tantôt du cochon cathare au muscat, ou du veau en côte, ou du canard... Il faudra probablement revenir un autre jour. Car aujourd’hui, et peut être bien demain, c‘est poisson !

    Une table donc bonne surprise, belle découverte, sans prétention mais fine et savoureuse. Mais aussi un lieu entièrement redécoré qui propose cet été une exposition de cartes postales anciennes de Narbonne. On y sera bien chez nous ! 

    82 Rue Droite - 04 68 91 41 81 - Ouvert de 8h à 21h30 - plats de 9 à 12€ environ. Réserver pour la terrasse, c'est mieux.  

     

    D'une table à l'autreD'une table à l'autreD'une table à l'autre

     

    Un peu plus haut, en passant sous rémus et Romulus, place Bistan, voici La Fringale, “nouvelle” cantine de James (depuis le 16 juin quand même) qui remplace désormais le bien aimé Melting Pot, et où les tapas ne ressemblent pas aux autres.

     

     D'une table à l'autre

     image : La Fringale facebook

    Nous n’avons pas encore osé les hamburgers dont tout le monde dit grand bien, mais le teriyaki de saumon parle assez bien à notre palais cosmopolite, les falafels, fourrés à la coriande découvrent par endroit les grains ronds du pois chiche. Le fish and chips, révèle un poisson à la panure dorée, croustillante et moelleuse à la fois, dont on voudrait bien connaître la recette. On dévore sans y penser une cosmo-junk food, on se pourlèche de sauces anglaises et françaises, pour avoir l’occasion de se lécher les doigts, du côté de la Manche.  

     

    D'une table à l'autreD'une table à l'autre

      

    7 Place du Forum - service midi et soir, tous les jours durant l’été. Plats de 5 à 25€, selon votre gourmandise. Réservez par prudence car il y a toujours beaucoup, beaucoup de monde au 04 68 90 69 31

     

    « L' été est là : soyez canons !Un gourmet finement exigeant ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :