• Bruissements, ombres, lumières

    Bruissements, ombres, lumières

    Un médecin chercheur met au point une pilule destinée à manipuler ses patients et organise une conférence où l'auditoire participe de façon interactive au débat via son smartphone. Cette scène fait partie d'un film qui sera tourné au palais du travail à Narbonne à partir du 11 mars et nécessite de nombreux figurants. Vous êtes intéressés ? Contactez Nathalie Masek au 06 62 04 0017, par mail nathaliemasek@yahoo.com et sur sa page facebook.

     

    Jeux d'ombres et de lumières toujours  : le gouvernement organise ce mois des élections (vous êtes au courant). Mal aimées des suffrages populaires, les cantonales, désormais rebaptisées départementales, vont renouveler la totalité des conseillers départementaux (ex généraux) pour 6 ans, sans qu'on ait précisé ou défini ce qui change ou non dans leurs rôles. On agit puis on réfléchit. Puis on reculera peut être. La routine !

     

    Bruissements, ombres et lumières

    le tourisme délaissé - cliquer éventuellement pour agrandir

    Dans l'Aude ces élections seront certainement gage de suspens ; une fusion entre formations apolitiques et politiques, baptisée les élus responsables, se propose de diversifier la provenance des conseillers, tous à gauche depuis une éternité. Ça provoque des grincements de dents et des coups bas ici et là. Mais c'est tout de même l'occasion de :  

     1 - Associer la ville de Narbonne (16000 votants contre 37 0000 sur le département ) à la gestion du département dans lequel elle réside, ce qui est très peu le cas aujourd'hui.  

    2 - de se rappeler que  l'Aude est un départements extrêmement riche en potentiel économique mais délaissé par ses hommes politiques : vignobles et vergers immenses, qu'on laisse diminuer en toute indifférence, façade maritime de 52 km sous exploitée, patrimoines classés par l'Unesco (2), port pouvant s'ouvrir au tourisme de passagers, tourisme maritime et tourisme vert, espaces préservés et classés, flore extraordinaire, cers, vent joyeux et soleil heureux....

     Allons nous laisser les élus actuels, sans idée, sans projet s'évertuer à le maintenir dans la pauvreté ? Le haut débit, qui arriverait, ne suffira pas s'il n'y a rien à transmettre au monde. Pas d'idée, o idée, - l'infini idée. Le public a t'il connaissance des travaux de l'Ifremer, du parlement de la mer, du Cnrs, des retombées qui pourraient en découler : On n'en voit que des vitrines. C'est bête hein. En revanche les hypers drive fleurissent, leclerc drive, casino drive générant des sous emplois, sous salariés pour des gens qui travaillent dans de sombres entrepôts à temps partiel. Et qui devront porter des lunettes, parce que leur vue aura baissé sous les néons.

       Bruissements, ombres et lumièresBruissements, ombres et lumières

      

      

      

      

      

      

      

      

      orchidée de la Clape & paysage Audois, sources d'inspiration et d'enseignement certain

     

    Il ne s'agit donc pas de voter utile, comme disent les imbéciles, mais de voter pour l'avenir des Audois, avenir jusqu'ici téléguidé depuis on ne sait où, malgré la décentralisation. Et si le sénateur Courteau est quelqu'un de vaillant, il ne peut tout faire. D'autant qu'il croule de plus en plus sous des charges administratives. Ce département a besoin de relève, de visionnaires et d'alternance politique.

    Et pour finir, autre chose : surveillez bien cette façade située rue Anatole France : un programme secret y est inscrit. Le premier qui aura su le déchiffrer gagnera une photo de la Rocade Est (qu'on nous brandit à nouveau comme argument de campagne).

     Bruissements et Occitanie ?

     Cliquer pour agrandir

     

     

    Bruissements et Occitanie ?

       

    Nouveau Narbonne innove à petits frais : Pin pon, voici le marchand d'espoir qui passe. Il faut sauver le département. Le calendrier du passage du camping car est sur le site des élus responsables. Élus responsables qui se doivent de rester vigilants quant aux attentes de leurs électeurs.

     

     

     

    De l' occitan et de l'Occitanie

    Bruissements et Occitanie ?

      

    Des candidats aux élections départementales invités ce 3 mars par Pais Nostre pour répondre à la question : "Quelle place pour l'occitan dans vos projets politiques ?" AUDE, le P.S et les ELUS RESPONSABLES étaient présents. Le FN s'est désisté, n'a pas répondu, n'existe pas.

     Nicolas Ste Cluque insiste longuement sur le fait que son binôme n'a pas été invitée, puis qu'il a du demander à son parti l'autorisation de venir, établissant son temps de parole à 16'53 au lieu des 10 accordés aux intervenants (et respecté par eux). Rappelé à l'ordre, il rétorque: puisqu'il faut s'incliner devant la démocratie, je me tais. Si ce que je dis n'intéresse pas le public, je me tais.  Un peu plus tard, soumettez nous vos projets, nous les étudierons, ce qui provoquer l'ire de Mr Tournissa (PRG) qui précise que c'est exactement ce qu'ils font depuis des années sans réponse aucune du conseil général. Qui va changer de nom, ça ira peut être mieux ? Reconnaissons que Nicolas Ste Cluque représentait ce soir là le PS, le gouvernement, Macron, la majorité départementale, tout ça sur les épaules. Mais on le connaît maintenant : il adore se battre !

    Les occitans préviennent qu'ils veulent être entendus. Qu'ils iront sonner des cloches devant le conseil général. Cela fera un joyeux chahut tiens ! Que la volonté politique locale est plus que défaillante, citant pour preuve les exemples corse et catalan, dont les langues régionales sont décrétées première langue du territoire.  La langue doit revivre, être enseignée dès la maternelle et  être plus visible, ce à quoi s'engagent certains des candidats, notamment sur l'affichage des noms de lieux sur les panneaux routiers. Des festivals et autres manifestations doivent être créées. Mouais...

     

     Bruissements et Occitanie ?David Granel de Nous Citoyens Nous intervient pour rappeler la vision entrepreneuriale de la politique de son mouvement, mouvement très discret dans l'Aude pour l'instant mais qui se prépare aux régionales. On retrouvera peut être Bruno Constantin en fin d'année. Bref, sans la région et ses moyens d'action, pas d'occitan stimulable pour ce jeune politicien, qui poursuit son avenir. A suivre.

     

    Une réunion globalement intéressante, bon enfant, malgré quelques escarmouches de convention, réunissant une soixantaine de personnes, dont 4 ou 5 du civil, les autres étant des sympathisants et militants. Le bon peuple est resté chez lui car il ne parle pas occitan !!!

    Bruissements, ombres et lumièresEn attendant de mieux connaître l'Occitan et ce qui s'y rapporte et de goûter un jour, au théâtre, à l'harmonie de Daphnée et Alcimadure, cet opéra en occitan composée par de De Mondonville(compositeur narbonnais), attardons nous brièvement sur la seule fausse note mais non la moindre, de la soirée, note récurrente d'ailleurs en ces temps d'élections et sur laquelle il est difficile de faire l'impasse : la mise en accusation de ceux qui travaillent avec des élus FN, la satisfaction bruyamment énoncée et répétée de l'absence du FN (qui a bien tort de ne pas se montrer, soit dit en passant). Les électeurs du Front National ou leurs élus Fn ne sont donc que des criminels ? Des Aliens ?

    Cette vision de la démocratie qu'ont les gens de gauche est de plus en plus inquiétante (vous rappelez vous la manif P.S en face du local du Fn aux municipales ?) Quand les politiciens de gauche arrêteront de brandir ce parti comme un épouvantail, quand ils ouvriront la bouche pour exiger sa dissolution, puisqu'ils le trouvent dangereux, quand ils arrêteront de traiter en paria les français qui ne votent pas à gauche, peut être qu'on pourra les prendre au sérieux. Car tout de même 14 années de gestion socialiste ont permis un duel serré entre droite et front national en 2002, duel qui s'accentue depuis son retour aux affaires.

    Dans l'attente veuillez agréer, Messieurs et Mesdames (la parité homme femme, et non femme homme !) les principes de la démocratie. Vous êtes d'excellents diviseurs et fauteurs de troubles, mais très loin d'être les meilleurs gestionnaires qui soient. Salutations cordiales.

        

    Bruissements, ombres et lumières

     Wolinsky contre la crise

     

     sources photos : gardons nos paysages occitans - Google images

    « Vivent les Femmes ! Départementales dernier point parce que c'est rasoir ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :