• Au coeur des possibles*

      

     

     Au coeur des possibles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est donc là que se trouve notre ville :  au cœur. Des possibles. Possibles imaginaires, réels, virtuels, futurs certainement. A elle maintenant de trouver les richesses qui lui permettront de se maintenir ou de rayonner, d'imaginer les évènements qui fédéreront une population de plus en plus mixte, de tenir le discours qui permettra un dialogue social cohérent et structurant. 

    Mais comment faire advenir les possibles ? Si les outils paraissent dérisoires, ils sont pourtant bien là, prêts à être utilisés. Qu'allons nous en faire ? 

     Au coeur des possibles*

    La clefsymbole de pouvoir mais aussi d'ouverture, d'accès à la connaissance,  elle devrait permettre de déverrouiller les situations impossibles liées à la gestion de notre ville, d'ouvrir les coeurs, et de garantir la convergence de lignes de conduites divergentes.  

     

    Le lys d'or : métaphore royale de ce Yin, méprisé par ceux qui, abonnés aux luttes stériles, seAu coeur des possibles réclament du Yang, est le symbole de la Ville, entité féminine par excellence. Une fleur d'or qui nous rappelle la beauté de notre environnement, source de possibles richesses, mais aussi, celle, plus intérieure, de ceux que nous côtoyons. Son message est clair : " Prenez une position concrète et embrassez votre propre pouvoir. Rappelez-vous que le renouveau est à votre porte et que la fin de chaque chose annonce le commencement d’une autre".

     

    La croix patriarcale **: qui rappelle que Narbonne fut le siège d'un puissant Archevêché. C'est donc le côté Yang de Narbonne ! Symbole de protection mais aussi d'union avec le spirituel, ingrédient essentiel à un développement harmonieux et à une réflexion plus riche. 

     

    Au coeur des possibles

    Possibles alors ? Très possible ! Nous n'avons plus qu'à nous y mettre, chacun à son niveau. 

    Au coeur des possibles

     `

    Sous le regard de St Just et St pasteur, de St Paul, de St Bonaventure, de Saint Sébastien, notre Dame des Champs, Saint Jean Saint Pierre et Ste Bernadette***, - y aura t'il assez de saints ?- souhaitons donc une Bonne Année de richesse,  prospérité et de sagesse à notre Ville.

    Au coeur des possibles

    Bonne année également à tous mes lecteurs, fidèles et occasionnels, connus et inconnus. 

    Et puisque la santé c'est important, Je bois, sans modération,  4 coups des vins de la Terre du Milieu à la bonne Vôtre !!!!

     

    Au coeur des possibles

     

    * "Feu" De gueules à la clef d'or posée en pal senestrée d'une croix patriarcale d'argent, au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or 

    **et oui, elle ressemble beaucoup à la croix de Lorraine !! Elle devient aussi, sur un autre blason de la ville , croix de Toulouse. 

    *** oui, nous avons 7 églises à Narbonne. Plus la chapelle des pénitents blancs, rue de Belfort, et celle de l'hôpital.

    sources images : cliquer sur l'image pour accéder à la source

     

     

    « La voix de son maître et le père Noël...Le maire a causé dans le poste »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Janvier à 19:05

    Oh que c'est beau ! Avec tous ces Saints et pas des moindres, les armoiries et la clé... Narbonne devrait s'envoler.....

    Merci de ce beau partage et bisous

    2
    Dimanche 14 Janvier à 00:18

    coucou Luciole ; qu'il est drôle ton commentaire:  Avec, malheureusement, et pour l'instant, des bonshommes qui gèrent la ville, narbonne ne fait que patauger dans ses marais. l'envol c'est pas pour maintenant. bises et merci pour la visite. A bientôt !!!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :