• Aller au café, au resto, ailleurs...

     

    Aller au café, au resto

     

    Il se dit que le Melting Pot va rouvrir, on pourra donc y re -prendre son café lors du marché bio, goûter aux mets qui y seront proposés et retrouver peut être la discrète intelligentsia qui s’y réunissait. C’est l’actuel propriétaire de la Fringale, rue Droite qui devrait réinventer le lieu. Il lui faudra se bagarrer avec les camions des fromagers et autres maraîchers pour installer sa terrasse. A suivre...

     

     Aller au café, au restoAller au café, au resto

     

    Vu au Macar : cet étonnant panneau, tout nouveau, qu’on verra peut être bientôt partout, ce qui permettra d’éviter la punition et la condamnation subies par un certain restaurateur, coulé ruiné par une attaque religieuse. Il suffira de brandir, telle une gousse d'aile face aux vampires, l’affiche gouvernementale !  On en est là. Sinon comme toujours, charcuterie et vins à volonté, croquettes de fromage et poivrons moelleux , pour des menus pique nique à prix tout doux. A suivre....

     

    Aller au café, au restoAller au café, au resto

    La Rotonde poursuit sa métamorphose, ce vert affreux à disparu pour faire place à un rouge profond, bien plus appétissant. Le serveur porte un nœud papillon et la serveuse un tablier noir. Service impeccable et souriant. Nous n’avons pas encore testé les tapas, mais bu un chardonnay pas trop mal servi avec une huître, en guise d’apéritif. On verra combien vont copier ce type de service. A suivre... Aux dernières nouvelles, les jardinières ont été retirées car posées sans autorisation de la mairie. Vite, il faut demander une autorisation !

     

    Aller au café, au resto, ailleurs...

    image Google, susceptible d'être changée.

    Au petit Moka, le rosé Embres Castelmaure est un délice. Y rester...et bénir les vignerons d’Embres et Castelmaure.

     Aller au café, au resto, ailleurs...

    Et pour accompagner toutes ces dégustations, la délicieuse Fagotine, créée et distribuée par «Brin de gourmandise», aux Halles. Une baguette dont la farine composée en partie de céréales grillées à un goût de revenez y.. Avec du beurre, de la confiture d’oranges amères ou de fraises, ou du saucisson, ou nature, elle est toujours parfaite. Une belle découverte. On y revient donc.

     

    Et sinon, pourquoi rester en ville ? Pourquoi ne pas partir à la montagne,  n'importe laquelle ? Est ce que le dessinateur n'a pas introduit "l'esprit dans cette esquisse ci ?  

     

    Aller au café, au resto

    Bon week end à tous !

     

    « S4 : Les bourdes de j'M NarbonneEn Mégalomanie, En Marche, En Macron, en retard »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :