• A l'air libre

     A l'air libre

     

    Dans la jardin d’Eden les êtres étaient nus, parait il. C’est en en sortant et en allant dans le monde qu’ils ont rencontré la mode vestimentaire. Il existe encore peut être des individus qui se promènent nus sur leur territoire ce qui est naturel car ma foi, c’est ainsi que nous venons au monde. Nus. Si nous arrivions habillés de pied en cap, peut être nous dépêcherions nous de vivre nus ...
    Dans l’espace urbain, la nudité n’est tolérée qu’en des lieux clos et réservés. Seules les statues font exception. Car le corps demeure à jamais l’expression ultime de l’art. Ces créatures de pierre n’ont pas à se promener dans toute la ville, on les tolère à leur place fixe. Il faut donc aller les saluer de temps en temps, c’est la moindre des politesses.


    On en voit quelques unes en ville, elles ne sont pas très nombreuses me semble t’il, ; ce ne sont pas des œuvres de maitre mais elles sont assez dignes pour titiller notre imagination.... artistique, ne serait ce que pour narguer les bouts de ferraillée de l’art contemporain. Artistiques aussi,  évidemment.

    A l'air libre


    Il y a le Silène bien sûr. Insupportablement incontournable ! Cet homme ivre et hilare, à l’air libidineux, compagnon de Dyonisos  et dont la sagesse se résume à : Le mieux pour l'homme est de ne pas naître et si ce malheur lui arrive le mieux est de mourir au plus tôt."  Mouais...

     A l'air libreA l'air libre

     

    A l'air libre

     

    Il y a le lanceur de poids, avec sa drôle de tête et ses mains rongées par le temps. Il se tient là, prenant son élan, tournant le dos au stade du fun pour mieux se retournent car c’est en plein match qu’il lancera son poids; ça va faire mal croyez moi !

    A l'air libre

     

     A l'air libreA l'air libre

     

    A l'air libreA l'air libre

     

    Et là, voici un corps formidable, totalement déserté par l’esprit, i.e. la tête. Qui est il ? que représente t-il ? Qu’importe ! un vieux Romain peut être,  qui a tant travaillé qu’il en a perdu tête bras et jambe ; seuls demeurent le torse et les cuisses et un petit zizi. Il doit avoir un nom artistique que je ne connais pas. Et vous ? on pourrait le surnommer le petit couillu, ou ode à Rodin ou que sais-je ?

     

     A l'air libre

    De l’enfance, voilà, place Voltaire, deux petits angelots rescapés jouent avec l’eau de la fontaine. Des cousins de Rémus et Romulus peut être, absolument allergiques au lait de louve... La jeunesse ici représentée au parc des sports nous fait découvrir les rares femmes de l’espace public car les caryatides*  ne comptent pas. Ni la pythonisse qui règne dans le petit square de l’hôpital*.

     

    A l'air libre

    Ils sont beaux elles sont belles ces deux là, s’élançant vers un vase  dans ce geste de dépassement de soi qu’entraine toujours l’activité physique.

    A l'air libre

    Et voici l’athlète, la serviette sur l'épaule,  superbement photographié par Paulette du blog** LES VOYAGES ET MOI


    Et pour finir, sculptural, énorme, le corps de la Naïade, qui surgit éternellement des vagues qui bornent le tournoiement incessant des automobiles....

    A l'air libre

     

    Narbonne est une petite ville. Elle ne compte pas d’allées ombragées ornées de statues grecques ou romaines, pas de Trocadéro orné d’Allégories mais elle a ses petites personnes, taillés dans l’argile, ou la pierre ou le grès ou les siennes, semées ici et là sous le soleil  elles font de l’ombre aux fourmis et servent de perchoir aux oiseaux, c’est déjà pas si mal. !

     


    * Elles ne comptent que pour des demi nus mais on peut les revoir : elles sont si belles.

    A l'air libreA l'air libre

     

     

    **Mille Mercis à Paulette, auteur du blog "Mes voyages et moi" pour son autorisation d'utiliser sa photo de l'Athlète et qui propose  d’autres reportages sur Narbonne. A découvrir absolument !

     

    « Le quart d'heure musicalPrintemps de ville »
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Juin à 09:09

    J'aime bien ce billet  qui me fait voir la ville sous un autre angle :D  Le Silène était en gare mais je ne le vois plus ? Merci pour avoir parlé de moi :)  Bonne journée

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>

     

      • Samedi 4 Juillet à 11:13

        Hello Petitgris, ma réponse est tardive (cause de connexion défaillante) . Le Silène de la gare a disparu après les travaux de défiguration des lieux. J'ignore où il est aujourd'hui. Celui ci a été pris à la salle des Synodes. Merci pour la visite et à bientôt

         

    2
    Jeudi 2 Juillet à 00:03

    Une belle promenade parmi les nu(e)s avec toi.... Certaines photos bien réussies m'ont bcp amusée ! Merci

    Bisous

    3
    Samedi 4 Juillet à 11:11

    Hello Luciole, merci pour ta visite que tu as fait, je l'espère d'un pas gaillard et en pleine forme. Je te laisserai un message sur ton blog. A bientôt..

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :