• 10 juillet, la Scoumoune est sur la ville !

    10 juillet, la Scoumoune est sur la ville

     Des dos à gogo

    41 délibérations ce soir pour le second conseil municipal ; une longue litanie de dossiers portant sur des choix de représentants à divers organismes  de travail, ( Ccas, St Lambert, Bioterra, grand Castelou, Etc…)


    L’affaire s’annonçait déjà aride. Mais c’était compter sans Jean-François Daraud. Le maire  annonce que le conseil sera très long,  qu’il est possible de choisir de voter à main levée pour désigner chaque liste, ou bien, à bulletin secret. Tout le monde vote pour la main levée, sauf…
    Les élus, ce soir encore, nous tournent le dos, pour cause de désocialisation distancielle, et l’on sait à quel point un dos est inexpressif, surtout quand il est posé sur un siège à haut dossier. Des dos pourtant qui d’une seule face, se retourneront violemment pour foudroyer du regard l’hurluberlu qui vient de choisir le vote à bulletin secret. Certains pensent qu’il l’a fait exprès, (il serait coutumier du fait) d’autres qu’il n’a pas du comprendre le message… humm.
    Le maire précise alors : bien, il y aura une pause, puis nous délibérerons une partie de la nuit et reprendrons demain matin.


    La litanie se traduit alors par une longue déambulation nocturne, le soleil se couche, les élus défilent les uns après les autres, heures après heures, bulletins après bulletins….


    Après une heure de défilé des 45 élus vers l’urne sur 5 délibérations, nous avons déclaré forfait et quitté la salle. Impossible de faire attendre l’apéro, puis le dîner, puis la relaxation après une dure et chaude journée de farniente… surtout après l’affreuse nouvelle du désistement de Nanou Cazilhac, sur la liste NEC, précédant Julie Serandour (9ème sur la liste) qui à décliné la proposition, et remplacée par Philippe Cazal. Nec serait il en train de nous rejouer le sketch de chaises musicales de 2014 ? Mystère !

    10 juillet, la Scoumoune est sur la ville


    Nous avions bien fait de nous en aller. Le gars Daraud a bien eu l’intention de gâcher la vie à tous. Seulement il sera aussi le dindon de sa farce. Au bout de 5 heures de défilé d'élus,  il suggère, à la 32ème délibération, un vote à main levée. (Une envie pressante peut être ? )  Eclat de rire général et réponse du maire : la loi ne peut satisfaire à vos désidératas, mr Daraud.

    Daraud s'est, ce soir, définitivement grillé, un peu plus. Le conseil municipal du 10 juillet restera dans les annales : il a duré 6 heures  ! On verra si le RN tient un an.


    Bon week-end à tous, la suite sera surement dans le journal d’ici pour ceux que ça intéresse. La température de l’eau sera de  20° ce week end et nous aurons la plage presque pour nous seuls. Vous pouvez, si vous êtes un peu fou, visionner éventuellement ce CM sur la plage :

    LE CIRQUE DE JF DARAUD
     

     

    10 juillet, la Scoumoune est sur la ville

     

     

    « 3 juillet, le maire est réélu !Coeur de Ville »
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :